jeudi 8 juin 2017

La descente Tim Johnston


Merci aux éditions du Masque de cette lecture.

Elle s'appelait Caitlin. Elle avait dix-huit ans quand elle a disparu. Le ciel est d'un bleu pâle, quelques nuages blancs glissent sur les sommets. Une beauté à couper le souffle. Une véritable carte postale. Les Rocheuses ont envoûté les Courtland, qui y passent leurs vacances d'été tant attendues. Un matin, Caitlin et son jeune frère, Sean, partent pour un jogging sur les petites routes bordées de sapins. Sean sera le seul à en revenir.La famille bascule dans le cauchemar. Entraîné dans un tourbillon d'effroi et de culpabilité, le père de Caitlin s'installe dans la région pour aider les enquêteurs. Mais les semaines deviennent des mois et Caitlin reste introuvable. À quel moment décide-t-on d'interrompre les recherches pour un proche ? À quel moment une fille cesse-t-elle de se battre pour rester en vie ?


Caitlin a disparu. Pour sa famille, le cauchemar commence.


Le bandeau d'accroche nous promet un excellent thriller. Eh bien , je ne sais pas si à cause de lui j'en attendais trop de ce roman. J'ai eu beaucoup de mal avec ce récit. Le prologue, l'enlèvement de Caitlin m'a beaucoup plu ainsi que les chapitres où l'on a des réminiscences de ce qui s'est passé ce jour là.  Par contre, avec le reste, j'ai eu beaucoup de mal.
J'ai commencé ce roman début avril comme à mon habitude par quelques chapitres pour décider à quelques moments je le lirai et voir comment j'accrochais.
Après, ces quelques chapitres, j'ai du me faire un planning de lecture car je n'ai pas accroché avec ce début. On a au départ le ressenti du père et du frère de Caitlin quelques deux ans plus tard, plus qu'un ressenti c'est leur errance qui nous est décrit. Il y a ici un côté psychologique fort développé dans la grande majorité du roman. Je n'ai pas été convaincue par ce que l'on découvre, je n'ai pas trouvé que ça avait un grand intérêt. La souffrance de son père et son frère est bien réelle mais on n'avance pas sur la disparition de Caitlin. Quand enfin, les choses bougent,il était trop tard pour moi, j'avais complètement décroché.

Un roman lent, très lent dû à un aspect psychologique hyper développé au détriment de l'enquête.


9 commentaires:

  1. Au vu de ton avis, je ne pense pas qu'il sera lu par moi :/ J'aime quand ça va assez vite.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que je vais malheureusement passer mon tour...

    RépondreSupprimer
  3. Pas convaincue du coup je passe mon tour

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! Je pense que je vais passer mon chemin pour ce livre

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ton avis! :)
    Je passe mon tour ^^

    RépondreSupprimer
  6. Trop lent pour moi je pense. Merci pour la chronique !

    RépondreSupprimer
  7. Ahh ! Dommage pour le côté lent de l'histoire. J'ai un peu peur de m'ennuyer.

    RépondreSupprimer
  8. ah bah mince, le bandeau fait envie en effet.... pas sure que ce soit pour moi, j'aime l'action!!!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!