mercredi 21 juin 2017

L'été dernier à Syracuse Delia Ephron



Merci à NetGalley et aux éditions Michel Lafon de cette lecture.


~~Michael et Lizzie, deux New-Yorkais respectivement écrivain et journaliste, partent pour une semaine en Italie avec Finn et sa femme Taylor accompagnés de Snow, leur fille de dix ans surprotégée et surangoissée. Lizzie l'a décidé, ils iront d'abord à Rome puis à Syracuse, sur la côte sicilienne. 
Tout sépare les deux couples – milieu social, idées politiques et passions –, mais le décor idyllique fait de bons vins, de gelati et de ciel bleu devrait être celui de vacances paradisiaques. Pourtant, même loin de chez eux, les secrets du passé et les infidélités du présent refont surface. Lizzie et Finn, qui ont eu une histoire des années auparavant, flirtent à nouveau ; Michael, quant à lui, cherche le courage de dire à Lizzie qu'il veut la quitter afin de vivre au grand jour sa relation avec Kath, une jeune serveuse.
Dans un paysage inondé de soleil, les journées s'égrènent lentement. Entre désaccords et reproches, les deux couples sont mis à l'épreuve et, déjà fragilisés par le temps, se fissurent davantage. Dans une ambiance de plus en plus délétère, les mensonges sont mis au jour. Et la jeune Snow, plongée au cœur de ce quatuor dissonant, devient malgré elle le catalyseur d'un drame inévitable. 




Un roman lent, des personnages antipathiques.

L'auteur nous propose une narration à quatre voix principalement : deux couples d'amis et leur fille dans une moindre mesure.

Les quatre personnages principaux sont antipathiques à souhait, faux, menteurs.
Le récit avance peu, on a le point de vue de chacun sur leur séjour à Syracuse . On découvre aussi que chacun n'est pas celui qu'il paraît être aux yeux des autres. Il se passe peu de choses concrètes, c'est plus dans le ressenti de chacun des personnages que se déroule le récit. Je me suis ennuyée comme rarement.
La fin rehausse un peu le reste mais je ne suis pas convaincue.

Un roman avec un côté psychologique fort qui n'a pas su me convaincre : pas vraiment la lecture idéale en ces temps de fortes chaleur.

Un roman qui ne m'a pas emballé du tout, des personnages antipathiques, une histoire plate. Le seul petit point positif est cette fin inattendue mais qui ne m'a pas permis d'avoir un autre regard sur ma lecture et du coup d'apprécier un peu.

5 commentaires:

  1. Alors là, c'est absolument certain, je ne le lirai pas !

    RépondreSupprimer
  2. Je passe clairement mon chemin pour ce livre

    RépondreSupprimer
  3. Quel dommage! Je passe du coup, ton avis est assez tranché ^^

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!