samedi 15 avril 2017

L'araignée est une fine mouche Emmanuel Trédez


Merci aux éditions Nathan de cettte belle découverte.

Qui pourrait se douter qu'Ursule la Tarentule n'est autre que Superspider, la célèbre justicière masquée ? Quand le commissaire Hanneton perd le fil, l'araignée démêle les affaires les plus tordues. Avec l'aide de Magali la fourmi, elle capture les insectes malfaisants. Criminels d'Entomopolis, tremblez, l'araignée tisse sa toile !

Ursule la Tarentule est Superspider, justicière la nuit avec son amie Magalie la Fourmi. Elle aide la police à arrêter les criminels.

Le livre est composé de quatre aventures de nous deux amies.

les différentes enquêtes vont passionnées nos jeunes lecteurs. L'héroïne Ursule la Tarentule va énormément leur plaire avec son côté superman. Les plus grands vont découvrir avec plaisir les jolis jeux de mots autour des différents personnages, leurs noms et aussi leurs métiers, leurs actions.
Les noms font penser à la série "Les petites bêtes du jardin" avec encore plus d'humour autour de leurs noms et professions.
Il y a aussi de nombreux jeux de mots : l'auteur utilise des extraits des Fables de la Fontaine en citant de ceci delà des célèbres vers de l'auteur.
J'ai adoré cette humour, ces références à d'autres textes et aux particularités de chaque insecte : c'est excellent 😊.

Un roman qui plaira aux plus jeunes comme aux plus grands : aux plus jeunes pour le côté aventure, enquête, super-héros, aux plus grands pour l'humour, les jeux de mots que propose l'auteur.

Burger Royal Laure Allard-d'Adesky



Merci à l'auteur de cette belle découverte.

Eléonore, 30 ans, jeune médecin à l'avenir prometteur, vit sa vie comme elle l'entend : aucune contrainte, pas de compte à rendre à un homme, une meilleure amie géniale. En somme, elle veut rester libre. Alors quand sa famille se met en tête de jouer les entremetteurs, Eléonore fait l'inverse : elle fuit les hommes. Par le plus grand des hasards, son chemin croise celui du prince Oscar von Silver, le célibataire le plus convoité de la planète...
Entre amour et désillusion, il n'y a parfois qu'un pas et ce n'est pas sûr qu'Eléonore l'entende de cette oreille.
Menée par une écriture vive et enlevée, Laure Allard-d'Adesky nous parle d'amour avec humour.


Une très belle romance.

Éléonore est pédiatre. Elle va rencontrer de manière originale le Prince Oscar.

J'ai adoré ce roman. Il est frais, léger avec une jolie histoire autour des burgers. J'ai trouvé l'idée de cette rencontre atypique et ce qui s'en suit  joliment trouvée. C'est à la fois simple avec un côté conte de fées . Il y a du merveilleux mais pas que il y a aussi l'envers du décor de la célébrité. Ce dernier point pimente la romance pour notre plus grand plaisir.

La plume de l'auteur a une belle sensibilité. Elle fait briller nos yeux devant cette histoire. Il y a aussi de jolis moments d'humour autour des repas 😜

J'ai beaucoup aimé Éléonore qui se bat pour rester elle-même et du coup a peur pour sa relation avec le Prince.

Vous avez envie d'une histoire fraîche, légère dans un contexte original : n'hésitez pas à découvrir Burger Royal.


vendredi 14 avril 2017

Le jour où on a mangé tous ensemble Thierry Lenain Thanh Portal



Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Aujourd'hui la maîtresse propose à la classe de pique-niquer tous ensemble. Tom veut apporter du saucisson, mais Tovi n'a pas le droit de manger du cochon. Le saucisson de cheval fait pleurer Alima qui a peur que l'on mange son poney. De toute façon, Malwen doit manger du poisson parce que demain c'est vendredi. Quel casse-tête !

La Maîtresse tire chaque semaine un mot que les enfants ont proposé et trouve une activité autour. Ici, c'est le mot pique-nique qui sort.

J'ai beaucoup aimé l'approche de l'enseignante : explications du sens du mot et la proposition d'un pique-nique qui engendre bien des questions sur ce que chacun mange suivant ses origines ainsi qu'un travail sur un repas équilibré et les différents régimes.
Comme quoi avec un mot simple, on peut aller très loin pour ouvrir l'esprit des enfants et leur apprendre des choses.

Un excellent petit roman qui propose des réponses sur la nourriture en général comme pourrait le faire un documentaire mais ici sous forme d'un récit, les jeunes lecteurs vont prendre un grand plaisir à découvrir cette classe et ce qui s'y passe.

Renaissance tome 1 Soupçon Denis Lereffait


Merci aux éditions Rebelle de cette belle découverte.

Dans un village en bordure de forêt des garçons et des filles, âgés de 10 à 18 ans, passent le plus clair de leur temps à jouer. Le jour de leur 18ème anniversaire ils doivent le quitter pour rejoindre la capitale afin de vivre leur Renaissance. Ils ignorent ce qui se cache derrière ce terme car jamais personne n’est revenu au village pour le dire. Tout va basculer quand, pour la première fois, un des habitants va trouver le moyen de prévenir ses anciens amis que certains d’entre eux sont condamnés à mourir...

Une dystopie efficace, pleine de mystère.

Pénélope vit dans un village avec des jeunes de 6 à 18 ans. Ils sont encadrés par des surveillants (robots) et jouent tout au long de la journée. Victor, ami de Pénélope se pose beaucoup de questions sur cet endroit, son but et l'après : La Renaissance.

J'ai adoré ce roman. L'auteur part d'une idée originale, simple et en fait quelque chose de plus en plus complexe et intrigant.
Il y a une grande part d'interrogation derrière ce récit : dès que l'on a un semblant de réponses, ces dernières entraînent encore plus de questions. On s'interroge donc tout au long de l’histoire sur les buts de cette manière d'élever les enfants ainsi que sur le rôle de Pénélope et Victor et aussi sur qui sont-ils ? ainsi que sur La Renaissance et la société des adultes .
Plus on avance, plus on est happé par ces questions : c'est très prenant. On est intrigué.
J'ai adoré m'interroger tout au long de ma lecture, me voir débouter de ce que je pensais avoir compris.

De plus, Denis Lereffait nous propose énormément d'actions, de rebondissements autour de cet univers intrigant.

Le personnage de Pénélope est très travaillé. J'ai adoré la voir évoluée, découvrir sa transformation. On a envie d'en savoir plus sur elle : vivement que je me plonge dans les prochains tomes pour avoir des réponses et sûrement d'autres questions 😉.

Un excellent roman fait d'interrogations perpétuelles sur ce monde, son but, sur ses personnages, leur rôle. Le tout bien dosé par de grands moments d'actions et de rebondissements.
Un roman addictif et intrigant !


jeudi 13 avril 2017

La Bibliothécaire Gudule



Merci aux éditions Audiolib de cette belle découverte.

Pas étonnant que Guillaume s’endorme pendant les cours : toutes les nuits, il observe les drôles de choses qui se passent dans l’immeuble d’en face. Une mystérieuse vieille dame qui n’arrête pas d’écrire, une jeune fille qui s’enfuit dans les rues sombres, toujours à la même heure… Un jour, il se lance à sa poursuite, et découvre que toutes les réponses à ses questions se trouvent… à la bibliothèque ! Avec l’aide de ses amis, il se lance dans un fantastique voyage au pays des livres, qui le mènera à la rencontre d’Alice au pays des merveilles, de Poil de Carotte, du Petit Prince…
Un incontournable de la littérature jeunesse. Prescrit par les enseignants.


Une jolie aventure, pleine de magie, de poésie et d'amour des livres et de l'écriture.


Guillaume dort en cours car tous les soirs il observe dans l'immeuble d'en face une jeune femme qui s'enfuit dans les rues tous les jours à la même heure.

Ce récit est un mélange d'aventures, de contes, de récits sur l'amour de la littérature et de ses héros.

Un roman avec beaucoup de références littéraires dans les personnages rencontrés mais aussi avec le nom du professeur de Français de Guillaume : Pennac.

La première partie, la rencontre de Guillaume et Ida, sa quête pour la retrouver m'ont énormément plu. Le récit est original. Il joue sur l'amour des mots, sur leur écriture et sur les livres eux-mêmes dans une moindre part dans ce début de roman.

La second moitié, l'aventure, le voyage au pays des livres m'a aussi plu mais de manière différente et pas toujours égale. j'ai adoré les moments avec Gavroche, Le Petit Prince, un peu moins les moments passés avec Alice.

J'ai énormément apprécié le message qui ressort de ce voyage et en particulier l’analyse du Petit Prince sur les livres, leur lecture et leur dénouement.

La lecture de Thomas Solivères est rythmée, entraînante, vive. Il donne le ton et sait nous tenir en haleine.

Cette histoire a un côté magique (conte), fantastique aussi qui plaira à un large public. L'auteur fait passer un joli message à travers les aventures de Guillaume autour des livres et surtout de l'amour de la lecture et des mots.


Le Monde des rêves Jeliza-Rose Buzor


Merci aux éditions La Condamine de cette découverte.

Une histoire d'amour tendre entre deux héros prisonniers d'une société qui réprime les sentiments
Murphy, jeune habitante de Magélan, une cité souterraine qui rassemble tout ce qu'il reste de l'humanité en 3015, rêve inlassablement d'un mystérieux jeune homme. Pourtant, en tant que reproductrice, sa destinée est toute tracée : elle doit enfanter au plus vite.
Ethan, passionné de bio-électronique, est le meilleur technicien de Magélan. Cependant, il porte un secret qu'il tente de dissimuler tant bien que mal. Lorsqu'une énigmatique jeune fille entre dans sa vie sans crier gare, la vérité menace d'éclater...

Dans un monde où tous les songes sont enregistrés et visionnés par les autorités, rêver peut être dangereux. En se rencontrant, Murphy et Ethan s'engagent dans une aventure qui les mènera dans une nouvelle dimension : le Monde des Rêves... 

Un roman de Science-Fiction avec un univers riche autour des rêves.

Murphy est une reproductrice, contre toute attente elle rêve. Elle a peur d'être une clairvoyante.

L'auteur a imaginé ici un monde futuriste où tout est bien cloisonné pour la survie de la communauté.
Il y a aussi à foison des inventions, techniques extrêmement bien pensées autour de la cité des rêves.

Le récit est auréolé de mystère. Comme Murphy et Ethan au début, on est un peu perdu par ce qui leur arrivent, comme eux on a envie de comprendre.
Le final est trépidant. Il nous laisse sur notre faim et ouvre sur de nombreuses questions. Quel est le rôle d'Ethan et Murphy dans le futur de la cité? Je suis très curieuse de la suite.

L'auteur inclut  au coeur du récit des explications sur les termes utilisés. J'ai trouvé de les mettre de cette manière et non comme des notes de bas de pages (ou fin de chapitres) était une bonne idée, on a plus envie de les lire.
La plume de l'auteur est très agréable. Elle nous entraîne facilement dans son histoire.

Un premier tome qui pose les bases d'un monde futuriste original autour des rêves et des clairvoyants, très intéressant.


mercredi 12 avril 2017

Gabriel tome 1 Angel Arekin


Merci à Nisha éditions de cette belle découverte.

Adaptation du jeu vidéo " Is it Love? – Gabriel ", sur une idée originale de Claire Zamora, téléchargé par des millions de joueuses. 

Alors qu'Ashley se rend à la tour de la Carter Corporation pour son premier jour de travail, elle se heurte à un séduisant et hautain mâle new-yorkais qu'elle rembarre sèchement. 
Malheureusement pour elle, cet homme n'est autre que son supérieur au sein de la société. Arrogant et manipulateur, il prend dès lors un malin plaisir à maintenir un doute sur son avenir à Carter Corp. 
Mais c'est sans compter le caractère fougueux d'Ashley, peu décidée à se laisser malmener sans broncher. Un duel s'instaure, où se mêlent désir et bonnes reparties. 
Lequel des deux poussera l'autre à la faute ? Qui succombera le premier ? 


Un tome électrique.

Ashley est embauchée par la célèbre multinationale la Carter Corporation.

Un tome avec une tension électrique incroyable.

Ashley est une jeune femme vive, un brin effrontée qui la rend que plus attachante.
Gabriel a un côté hautain très glamour.
Entre eux, c'est torride, bouillant ou froid, glacial tant rien n'est simple.

Un premier opus qui nous promet une saga pleine de tension , de feux d'artifices et de douches froides aussi 😊.

Ce premier opus qui m'a énormément plu, c'est très sensuel , très torride, électrique. L'électricité dans l'air ajoute un excellent suspense. Vite le tome 2 !



Marked Men Rowdy Jay Crownover



Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.

Des bad boys sexy et marqués par la vie. 
Une plongée dans l'univers du tatouage et des concerts de métal. 
Un groupe d'amis et colocataires attachants.
Après que la seule fille qu'il n'ait jamais aimé lui dit qu'il ne serait jamais assez bien, Rowdy St.James quitte le Texas.
Depuis il souhaite juste profiter de la vie avec ses amis et refuse de prendre quelque chose au sérieux, surtout quand il s'agit des filles. Brûlé par l'amour il n'est pas prêt à donner sa confiance une nouvelle fois.
Mais ça, c'était avant qu'un fantôme du passé ne resurgisse.
Salem Cruz a grandi dans une maison où il y avait trop de règles et pas assez de joie. De son enfance, elle n'a qu'un seul bon souvenir, celui d'un gentil petit garçon aux yeux bleus qui habitait près de chez elle et qui était amoureux de sa petite soeur. Aujourd'hui, alors que le destin et un vieil ami les ont réunis, Salem est déterminée à montrer à Rowdy " qu'il était une fois, il avait choisi la mauvaise soeur ". Tout fonctionnait parfaitement jusqu'à ce que la personne qui les liait par le passé refasse surfance, menaçant de les séparer pour de bon.


Un cinquième tome avec un côté famille encore plus prononcé que dans les précédents.

Quel plaisir de retrouver les Marked Men!

J'avais après l'épilogue du tome précédent très envie de découvrir l'histoire de Rowdy et Salem. Tout les précédents, j'ai adoré cette nouvelle saison.
L'auteur a su renouveler avec brio les failles de ses personnages tout en gardant ce qui fait l'essence de cette saga : la famille celle que l'on choisit et la famille de sang.

On a ici un récit avec l'aspect famille de sang, déboires familiaux complexe car il inclut pour une part les deux personnages dans le même passé à gérer.
J'ai adoré les surprises que Jay Crownover a concocté à son personnage Rowdy. Même si j'ai assez vite pressenti ce qu'il en était, j'ai beaucoup aimé la manière simple, douce dont l'auteur gère ce point avec des moments de doutes mais sans grand clash.
Du côté de Salem aussi, je me suis doutée de ce qui allait advenir. Pour elle, c'est plus brutal, difficile. Ce point impliquant aussi Rowdy donne du piment au récit.
Un autre point que j'aime beaucoup chez l'auteur est sa manière de préparer le terrain pour le prochain opus en impliquant déjà en partie les futurs personnages principaux .
Bien sur, on retrouve tous les protagonistes des tomes précédents et c'est un immense plaisir de découvrir ce qu'ils deviennent et qu'ils sont toujours là les uns pour les autres.

En lisant, ce tome , je me suis souvent dit qu'une saga autour des Marked women serait bien avec les nouveaux personnages qui nous sont présentés ici 😉.

Encore un tome tout aussi addictif que les précédents avec en toile de fond les liens forts de la famille que l'on se crée et les soucis liés à celle de sang et bien sûr une belle romance pour auréoler le tout 😍.


mardi 11 avril 2017

Ouvre-moi Muka


Merci à Babelio et aux éditions Alice de cette belle découverte.

Il faisait froid cet hiver-là. Très froid. j'habitais près de la forêt, dans une petite maison en bois qui me protégeait parfaitement. Un jour, quelqu'un a frappé à ma porte... ou plutôt à ma fenêtre. C'était un ours...

Un magnifique album.

La première chose qui saute aux yeux est la qualité des illustrations : de jolies couleurs dans les tons beiges- marron en harmonie avec la saison, l'hiver.

Un petit garçon recueille un ours par un hiver froid. La cohabitation est difficile, la maison de l'enfant n'est pas adaptée à la taille de l'ours.

Une jolie histoire en découle entre bon coeur, colère, regrets et entraide.

L'histoire plaira aux plus jeunes avec ce personnage de l'ours, malheur, peiné de ne pouvoir rien faire sans entraîner des dégâts dans la maison de l'enfant qui l'a accueilli. On a aussi les doutes du petit garçon sur ce qu'il doit faire . Grâce à une épreuve, nous deux amis vont trouver la solution.
La moral, la fin est très belle et peut peut-être donner envie aux jeunes lecteurs d'imaginer d'autres histoires en suivant la construction de celle ci.

Un très bel album qui ravira les plus jeunes comme les plus grands ayant gardés leur coeur d'enfant.


Les Petites Reines Clémentine Beauvais


Merci aux éditions Audiolib de cette belle découverte.

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le "concours de boudins" de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois "boudinettes" découvrent alors que leurs destins s'entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l'Élysée, le 14 juillet. Leur été est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l'Élysée. Et tant qu'à monter à Paris, autant le faire à vélo - comme vendeuses ambulantes de boudisn, tiens ! Ce qu'elles n'avaient pas prévu, c'est que leur périple attire l'attention des médias... jusqu'à ce qu'elles deviennent célèbres ! 
Un road-trip rocambolesque, une belle charge contre une société obsédée par l'image. Et une ode à la vie, la vraie !

Une histoire légère, drôle qui véhicule un beau message et de belles valeurs.

Après un concours de "Boudins" dont Astrid, Mireille et Hakima sont les lauréates, les trois jeunes filles se rencontrent et s'aperçoivent que pour des raisons différentes elles ont un rêve commun : la Garden-party de l'Elysée le 14 juillet. Elles vont enfourcher leur vélo et faire Bourg-en-Bresse - Paris en pédalant accompagné du "Soleil".

J'ai adoré ce roman. Il est frais, léger, drôle, ironique et pourtant parle d'un sujet pas facile le harcèlement, la discrimination.
Mireille est un bout d'entrain. Elle a une humour décapante. Elle nous donne le sourire même dans les moments les plus durs. C'est elle qui nous narre leur épopée.

Derrière le problème du harcèlement, des préjugés, l'auteur nous montre qu'il y a toujours possibilité de dépassement de soi et de rire des moqueries que l'on reçoit.
Un roman qui donne du baume au coeur tout en touchant à des sujets difficiles et actuels, il y a ici une belle profondeur derrière cette humour décalée.
La lecture de  Rachel Arditi fait très bien ressortir cette ironie.
Elle rend les personnages attachants et drôles : j'ai adoré la voix d'Astrid.
Il y a aussi ici une belle sagesse avec "Le Soleil". Il est leur pilier. A travers ce personnage, l'auteur touche à un autre sujet sensible sur l'image des personnes comme lui. Je ne vous en dis pas plus sur ce personnage atypique, humble. Tout comme Mireille , je suis tombée sous le charme du "Soleil".

Un excellent roman, une excellente écoute.
Un roman plein d'humour qui touche à des thèmes très actuels.
On pourrait penser que l'humour rend le traitement des sujets traités ici superficiel, c'est tout l'inverse qui se produit. Il en ressort une belle profondeur et une belle énergie.

lundi 10 avril 2017

Pour l'honneur de Moira Laura Black


Merci aux éditions L'Ivre Book de cette belle découverte.

Lorsque sept ans plus tôt sa sœur a été condamnée pour meurtre, Hayley Price a dû fuir sa ville natale pour échapper aux rumeurs et au rejet.


Hayley est de retour au ranch où elle a grandi. Elle cherche la vérité sur le crime dont sa sœur Moira a été accusée 7 ans plus tôt.

J'ai adoré le lieu, le décor et l'atmosphère : le décor avec les chevaux, le métier d'Hayley, vétérinaire et aussi chuchoteuse. Le récit mêle romance, saga familiale et suspense avec brio.

Hayley est une jeune femme forte, qui ne se laisse pas démonter, elle est déterminée à obtenir des réponses. Au final, elle va trouver beaucoup plus, ce qui nous donne cette belle histoire entre amour, amour fraternel et pardon.
Du côté du suspense, Laura Black jusqu'au bout garde sous le coude des informations. Certaines révélations m'ont beaucoup étonnées et enrichissent l'histoire d'excellente manière.

La plume de Laura Black est fluide, entraînante, elle possède une belle sensibilité qui nous permet de vivre les émotions de ses personnages.

C'est le premier roman de l'auteur que je lis, je suis enchantée de ma découverte. Je suis maintenant très curieuse de lire d'autres romans de l'auteur.
Un excellent roman mêlant suspense, romance et révélations inattendues avec brio.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (246)


Cette semaine, j'ai fini de lire :

Ma chronique ici.

J'ai fini d'écouter :

J'ai adoré.

J'ai lu :


J'ai écouté :


Je lis :


J'écoute :



Mes prévisions de la semaine, l'ordre est aléatoire .


Et vous, que lisez-vous ?


dimanche 9 avril 2017

Les nouveautés de ma Pal (243)


Cette semaine, ont rejoint ma Pal :


L'île aux mensonges (The lie Tree) j'ai mis la couverture VO , n'ayant pas trouvé la VF ( j'ai reçu des épreuves non corrigées sans l'image de la couverture).