mardi 20 février 2018

Mutine Alexia Deafly



Merci aux éditions Blanche de cette belle lecture.


Se reconstruire grâce à l'amour
Dissimulée derrière son masque de soie, la mystérieuse Mutine, propriétaire avec son mari du club " The Silence ", permet aux clients de l'Alcôve de réaliser leurs fantasmes les plus secrets et les plus inavouables.

Passée maître dans l'art de la double vie, Mutine jongle parfaitement entre son rôle de mère, son poste à responsabilité le jour et ce rôle d'hôtesse des plaisirs la nuit.

Mais à la mort de l'homme de sa vie, cet équilibre parfait vole en éclats. Mutine va devoir apprendre à surmonter son deuil et à se reconstruire malgré le manque de l'être aimé. Pour cela, elle pourra compter sur son meilleur ami bisexuel : Manu. Grâce à son humour, son affection et une bonne dose d'audace, il va permettre à son amie d'ouvrir les yeux sur celle qu'elle est réellement.

Un texte d'une grande sensualité où nous suivons la résurrection d'une femme brisée par la disparition de l'homme de sa vie grâce aux plaisirs des sens. Une belle écriture subtile et entraînante.

Un roman érotique tout en sensualité, sensibilité sur le deuil, l'acceptation, le retour à la vie.

Mutine est une jeune veuve dont le monde tourne autour de son mari Paul et le Club qu'ils ont créé, leurs enfants et leur intimité.

Un petit mot sur la couverture et le titre.
Ce dernier résume bien le personnage principal : mystérieuse, sensuelle, perdue.
La couverture, elle retransmet très bien le côté sensuel, mystère du récit et aussi le deuil, la peine de notre héroïne . Les jeux d'ombre et de lumière donne de l'espoir que Mutine reviennent à la lumière de la vie.

Ce roman est classé érotique. Il est surtout très sensuel : les scènes de sexe sont douces, simples, belles, sensibles. Elles délivrent les inhibitions de chacun pour un sensualité accrue (rien de très SM ici).
Avec le club de Mutine, l'auteur nous propose une sexualité dans toute sa diversité de couples, trios et surtout dans ce qu'il y a de plus sensuel.

Le personnage de Mutine est doux, plein de sensibilité au plaisir des autres.
L'auteur sait parfaitement faire ressortir les sentiments de Mutine. Ils nous transpercent et deviennent les nôtres : on est Mutine dans tout de qu'elle est, sa vie "normale", sa vie au club.
On ressent aussi la mélancolie de Mutine, sa peine d'avoir perdue son double.

Il y a aussi Manu, son bras droit. Il met de la bonne humeur dans un récit qui serait encore plus mélancolique sans lui . Il est la lumière . Il est aussi celui qui permet à Mutine de ne pas complètement dériver.

Un très beau récit émouvant sur le deuil, sur la perte de l'être cher dans une atmosphère à la fois sensuelle et mélancolique.


5 commentaires:

  1. Merci pour cette belle chronique.
    Alexia

    RépondreSupprimer
  2. Ah, celui-là il me tentait pas mal, alors je suis d'autant plus contente de voir qu'il t'a autant plu ma belle !

    RépondreSupprimer
  3. Il semble assez touchant ! J'aimerais beaucoup le découvrir !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!