vendredi 4 mai 2018

Sofiane, l'amour en grand Nathalie Migeot avec Pascale Leroy


Merci aux éditions Robert Laffont et à Babelio de cette magnifique découverte.

Qu'y a-t-il de plus fort que l'amour maternel ? 
" Votre fils a la myopathie de Duchenne, il perdra l'usage de ses jambes à huit ans, et son espérance de vie ne dépasse pas vingt-cinq ans. "
Sofiane a à peine un an quand Nathalie entend ces mots qui condamnent. Mais huit ans, c'est long, et vingt-cinq ans une éternité. Et puis qui sait si les médecins ne se trompent pas ? Nathalie ne cherche pas à s'aveugler mais décide de prendre la vie comme elle vient, au jour le jour, sans anticiper ce qui adviendra, et sans regretter ce que la maladie va peu à peu empêcher.
Aujourd'hui, Sofiane a vingt-deux ans. Brillant étudiant en droit, il veut devenir juge. À côté de lui, avec lui, à chaque instant, Nathalie, sa mère, s'en occupe entièrement seule, allant jusqu'à l'accompagner à la fac et assister à ses cours – elle qui, adolescente, ne rêvait que de fuir l'école.
Leur histoire est celle d'une vie menée tambour battant par une femme douée d'une énergie phénoménale, que rien n'abat. Une femme qui assume tout, toute seule, sans se plaindre ni s'apitoyer – et qui a transmis son état d'esprit à Sofiane. Une femme qui décrocherait la lune et même plus pour son fils. Qui ne cherche pas l'admiration et encore moins la compassion mais veut seulement communiquer un peu de son énergie et de sa " niaque " pour dire à chacun, et pas seulement aux malades et à leur entourage : la vie, c'est maintenant !
Ce témoignage pas comme les autres bouleverse et emporte par la joie de vivre qui irradie chacune de ses pages.


Ce livre est un cri du coeur, une parole d'amour.

Nathalie Migeot nous décrit sa vie aux côtés de son fils Sofiane myopathe  : de sa vie de mère; de sa vie de soignante par la force des choses.
Elle nous narre le tout avec beaucoup de bonhomie, d'humour, de joie de vivre. Ce livre n'a rien de triste même si rien n'est simple. Face à l'adversité, Nathalie et Sofiane avancent aussi normalement que possible et surtout avec beaucoup de bonheur, d'amour.

Nathalie Migeot nous présent les choses même les plus difficiles avec beaucoup de tendresse. Elle nous décrit le bonheur d'être là pour Sofiane, le bonheur de le voir évoluer, se battre, d'avoir des projets, de le voir aimer les études ...Elle nous livre son combat pour que Sofiane est une vie pleine et entière, riche, normale.

Un magnifique témoignage écrit avec amour . Il ressort une belle joie de vivre, de croquer la vie  à pleines dents.


2 commentaires:

  1. Malheureusement, ce n'est pas trop ma tasse de thé mais je suis heureuse de voir que c'est un témoignage poignant !

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un témoignage qui me paraît bouleversant, mais qui me tente beaucoup également, alors, merci de me l'avoir fait découvrir ma belle !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!