lundi 25 mars 2019

vendredi 22 mars 2019

Minuit tome 10 Après minuit Lara Adrian



Avis express

La Lignée est parmi nous depuis toujours : de puissants guerriers vampires mènent une guerre secrète contre les Renégats pervertis par la Soif sanguinaire.

Sterling Chase, puissant guerrier en disgrâce, est en train de perdre le combat contre sa propre sauvagerie alors que l'heure de l'affrontement final approche.

Dragos est prêt à déchaîner l'enfer sur Terre et seul l'Ordre peut mettre fin à ses agissements. Mais alors que tout espoir de rédemption semble hors de portée pour Chase, il croise le chemin de la mystérieuse Tavia Fairchild. Liés par une attirance incontrôlable, ils vont plonger ensemble au coeur de la bataille qui changera à jamais le destin des vampires et de l'humanité.

Ce tome est un tournant pour la saga.

On suit Chase et Tavia : une histoire pas simple et passionnante.
L'Ordre est toujours en guerre contre Dragos. Tout semble bien complexe pour l'arrêter. Et là est mon seul bémol de ce tome, j'ai trouvé que les événements se précipitaient à vitesse grand V dans ce tome.
J'aurais aimer en avoir un peu plus. Surtout que ce tome aurait pu être le dernier de la saga, les prochains vont nous amener dans une autre direction, je pense. J'ai hâte de découvrir tout ça.



Un poids sur le coeur Yaël Hassan


Merci aux éditions Nathan de cette découverte.

Marjorie est une adolescente en surpoids qui se cache derrière des vêtements amples et souffre en silence des commentaires acerbes des autres. 
Lorsque Jo, une fille maigrelette mais pétillante et qui n'a pas la langue dans sa poche, débarque en classe, Marjorie apprend à se défendre et surtout à s'aimer telle qu'elle est... 
Dès 11 ans.

Un très beau roman sur la différence, l'image de soi.

Marjorie est ronde, grosse comme elle le dit elle-même. Elle subit les moqueries de ses camarades.

Un roman très actuel sur la différence, l'image que l'on renvoie, sur les moqueries.
Marjorie essaie de rester discrètes, de garder une distance avec les autres : rien n'y fait.
Une nouvelle élève Jo arrive, cette dernière est tout l'inverse de Marjorie. Elle va montrer le chemin vers la confiance à Marjorie.

Un excellent roman sur la confiance en soi, sur la différence.


jeudi 21 mars 2019

Space Battle Lunchtime tome 1 Lumières, caméra, miamction Nathalie Riess


Merci à Babelio et aux éditions Kinaye de cette découverte.

Space Battle Lunchtime est un show culinaire ultra populaire diffusé jusqu'aux confins de l'univers et sa nouvelle saison est sur le point de commencer ! Quand l'un des chefs sélectionnés jette l'éponge à la dernière minute, une apprentie pâtissière terrienne, Peony, se voit offrir la chance de le remplacer et de concourir pour la notoriété, la gloire et un prix de 20 000 Solarbucks. Elle doit simplement impressionner les juges aliens et battre les cinq autres chefs sélectionnés (aussi des aliens ! ) : la mystérieuse Neptunia, le sournois Melonhead, l'intimidant Jacques, la féroce Owline, et le robuste Meatabax. Coincée entre des concurrents déloyaux et des ingrédients inconnus, Penny va devoir tout donner. Est-elle prête à affronter le monde impitoyable de la cuisine intergalactique ou s'est-elle surestimée ?


Un Masterchef intergalactique, ça vous dit alors embarquez vous dans Space Battle Lunchtime, une BD drôle, rythmée.

Péony, terrienne, concourante de dernière minute, va devoir épater tous ces extra-terrestres.

Je me suis régalée à la lecture de cette BD. C'est frais, drôle avec des péripéties très extra-terrestres 😊.
Les illustrations sont elles aussi pleines d'humour.
Cette BD se lit très vite, trop vite 😉, le sourire aux lèvres et on en redemande. Mon seul bémol est là : c'est beaucoup trop court !!! Et la fin donne envie de se jeter sur la suite.
Heureusement quelques pages de bonus sont là pour nous faire patienter : présentation des différents concourants, création de la BD de A à Z.

J'ai adoré le personnage de Péony qui ne se déstabilise pas devant la pression, l'inconnu.

Vivement la suite !

mercredi 20 mars 2019

Rouge Julie Huleux



Merci aux éditions JC Lattès, Collection&moi de cette belle découverte.

Alexandre est sapeur-pompier, il voit tous les jours des drames de la vraie vie. Ophélie rêve de faire le documentaire-choc qui lui ouvrira les portes d'une grande école de cinéma. Elle va le suivre avec sa caméra tout l'été, sur ses missions de secourisme, au cœur du danger.
Mais il y a un monde entre la fiction et la réalité, surtout lorsqu’il faut jongler entre devoir professionnel et sentiments...

Une belle romance.

Alex est pompier volontaire. Lors d'une intervention, il rencontre Ophélie qui rêve de produire des films.

L'auteur prend son temps pour nous planter le décor autour de l'univers des pompiers. La romance est présente dès les premières pages, elle se met en place doucement et surement au fil du récit.

L'opiniâtreté d'Ophélie, sa détermination font que le lecteur a envie de voir où tout cela va la mener. On est accro à ce roman par ce biais et ce personnage.
Si l'histoire au départ semble prendre son temps à l'inverse le dernier quart est lui intense, en rebondissements, événements, émotion, en retournement de situation. L'auteur m'a surprise en faisant prendre à son intrigue cette direction.  Ce point sert le final 😉.

Une belle romance mettant en avant le monde des pompiers volontaires, un milieu que l'on voit peu dans la romance.


mardi 19 mars 2019

Mers mortes Aurélie Wellenstein



Merci à Babelio et aux éditions Scrinéo de cette découverte.

Retrouvez la plume d'Aurélie Wellenstein dans un roman écologique, glaçant et puissant !
Mers et océans ont disparu. L'eau s'est évaporée, tous les animaux marins sont morts.
Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines..., arrachent l'âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l'humanité, peuvent les détruire.
Oural est l'un d'eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu'il protège depuis la catastrophe. Jusqu'au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme.
Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes... De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l'objectif de ce dangereux périple.
Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?




Un roman sombre à l'image de sa couverture.


Oural vit dans un monde où les mers ont disparu. Les spectres des animaux marins hantent les terres et se nourrissent d'âmes humaines. Oural est un exorciste, il protège les siens jusqu'à Bengale l'enlève.

Un univers sombre, dévasté où aucun espoir ou presque n'existe. Comment survivre dans un monde où l'eau disparaît, comment survivre à ses marées de spectres ?
Il y a ici quelque chose d'inimaginable et qui pourtant fait réfléchir au destin de la Terre.

Ce roman mêle les genres, paranormal, fantastiques, aventure et quête ainsi qu'un côté futuriste noir.
L'auteur nous amène dans un univers des plus intrigants et original, un monde dur, sombre, obscur. L'espoir de voir les choses s'améliorer est infime. C'est ce point qui rend la lecture addictive bien plus que les personnages et ce qui leur arrivent. On veut savoir comment tout ça va finir.

Oural le personnage principal, évolue tout au long du récit. Du jeune homme, chef de clan qui espèrent un autre monde, il va passer par de nombreuses de phases de doutes, de déceptions sur ce qu'il découvre. Prendre les bonnes décisions est pour lui complexe : qu'est ce qui est le plus important ?  Où est l'espoir ? jusqu'à la dernière ligne on se demande s'il y a une solution .

Un roman jeunesse sombre, voir obscur dans son atmosphère avec un message fort sur le devenir de l'Homme et de notre planète. A découvrir.


lundi 18 mars 2019

vendredi 15 mars 2019

Les Invisibles de la République Salomé Berlioux Erkki Maillard



Merci aux éditions Robert Laffont et à Babelio de cette lecture.

Ils s'appellent Gaëlle, Charlotte ou Julien. Ils vivent dans un village de l'Allier, à Cerbère, sur la Côte Vermeille, ou à Neufchâteau, dans les Vosges. Ils sont jeunes, compétents, et cherchent aujourd'hui leur voie professionnelle. Le champ des possibles devrait leur être grand ouvert. Pourtant, leur horizon est largement bouché.
Parce qu'ils grandissent loin des centres de décisions, à l'écart des flux économiques, parce qu'ils résident au coeur de petites villes, dans des zones pavillonnaires, des villages ou des espaces ruraux, 60 % de nos jeunes n'ont pas les mêmes chances de réaliser leur potentiel que leurs camarades des grandes métropoles.
Ces millions de Français, absents du débat public et dispersés sur le territoire, ont un point commun : le parcours d'obstacles qui s'impose à eux. Autocensure, manque d'informations, assignation à résidence, fragilité économique, absence de réseaux, fracture digitale... ils cumulent les difficultés et, pire, se sentent ignorés. Hors radar.
Les Invisibles de la République apporte un éclairage inédit sur les questions d'égalité des chances et propose des solutions pragmatiques, issues du terrain.
La jeunesse de la France périphérique n'a plus à subir ce déterminisme territorial. Pour eux, pour nous, il faut agir !

Une chronique un peu différente pour plusieurs raisons.
Ce livre est déjà une réflexion sur les jeunes de la France périphérique vivant en milieu rural et surtout par les faits : lorsque j'ai choisi ce livre dans la sélection de Babelio , c'est le mot Allier qui m'a interpellé (j'habite dans ce département) puis jeunes , mes enfants sont concernés. De plus, en regardant plus loin, je me suis aperçue que le nom de l'auteur me disait quelque chose. En interrogeant mes enfants, ils m'ont répondu : " ce n'est pas elle qui s'occupe de Chemin d'avenir". Eh oui, c'est bien ça. Mon fils cadet a intégré le programme Chemin d'avenir lors de sa première au lycée. Il en est rien ressorti de concret pour lui .
Vous l'avez compris j'ai un regard peut-être un peu différent d'un lecteur landa.

Les auteurs nous présentent les difficultés du monde rural à accéder à l'information, à une certaine culture aussi.
Il y a des points avec lesquels je ne suis pas entièrement d'accord mais bon je vis à la campagne et fait partie de cette catégorie de gens qui par leur profession ont accès à plus de choses et d’informations (comme l'explique les auteurs) donc ceci explique peut-être cela.

Le gros point développé ici est le manque de mobilité de ces jeunes et aussi par là même leur manque d'ambition. Il est vrai que parfois les jeunes vont plus facilement vers ce qu'ils connaissent et restent près de chez eux mais l'inverse est aussi vraie et là les auteurs ne parlent pas de ce point qui pour moi est un gros frein à leur futur parcours.
Par mon expérience de l'orientation en troisième et des voies prises par les collégiens de mon secteur, je pense qu'au contraire ils sont plutôt mobiles et veulent souvent aller ailleurs que dans leur lycée de secteur et ceci n'est parfois pas possible parce qu'ils ont un lycée général de secteur où ils ont "une place réservée". Et même quand ils souhaitent des options spécifiques ; il ne peuvent aller dans  un autre lycée car plus haut on leur dit qu'ils doivent aller dans leur lycée de secteur.
Il est aussi vrai que certains peuvent par peur, par manque de moyens financiers, par manque d'informations se cantonner aux filières qui existent près de chez eux, il ne faut pas oublier que des freins existent aussi ne le permettant pas d'accéder aux enseignements dont ils ont envie.

Après le bac, les auteurs nous montrent aussi que les étudiants restent près de chez eux pour diverses raisons : manque d'informations sur les filières, métiers, manque de moyens financiers, manque de transports ... Pour l'instant le système leur permet peu d’accéder à des études en dehors de leur académie.
Je pense que sur ce point il y a déjà un gros travail à faire sur l'information des filières innovantes existantes autour de chez eux.

Un autre point est développé : l'accès à l'information . Même au temps d'internet, il est difficile pour ces jeunes de trouver les bonnes informations quand on ne connaît pas les filières qui peuvent exister.

Un point dont je n'avais pas tout à fait conscience en ses termes est aussi soulevé ici : le manque "d’expérience" des jeunes ruraux par le fait qu'ils accèdent plus difficilement à divers activités extra-scolaires  ou ont des difficultés à trouver des stages, des expériences professionnelles ou à participer à la vie associative tant qu'ils ne sont pas mobiles par eux même. Du coup, ils ont plus de mal à réussir certains oraux pour les grandes écoles alors que par ailleurs ils ont le niveau.

J'ai trouvé ce livre très intéressant même passionnant. Il fait bien ressortir les difficultés rencontrées à la campagne par les jeunes pour accéder et ambitionner  des professions différentes de celles qu'ils rencontrent autour d'eux. Il s'appuie sur des études faites, sur des comparaisons avec d'autres pays , avec les jeunes de nos grandes métropoles, des exemples concrets de jeunes qui auraient aimé faire autre chose si les choses avaient été différentes.
Vivant dans cette France périphérique ayant un de mes enfants qui a participé à Chemin d'avenir (association créée par Salomé Berlioux l'un des auteurs), je vois parfois les choses différemment des auteurs mais je reconnais bien les problématiques soulevées ici et le peu de réponses qui est actuellement apporté à ces dernières.




jeudi 14 mars 2019

Les Géants de l'âge de glace Jack Tite



Merci aux éditions Saltimbanque de cette découverte.

Pars à la découverte des gigantesques animaux de l'Âge de glace et des premiers humains dans ce fabuleux documentaire grand format. 8 volets permettent de mesurer la taille impressionnante du mammouth, du tigre à dents de sabre, du megatherium, du varan et autres membres illustres l'ère glaciaire. Certaines illustrations sont même à taille réelle !

Un album documentaire complet sur cette période et ses créatures.

Le livre met en avant continent par continent les différentes découvertes que l'homme a fait autour de ces géants qui peuplaient notre planète à cette époque.

Pour chaque créature, on nous propose ses caractéristiques, des anecdotes parfois et aussi quel est l'animal qui en descend. Et aussi, comment et où on les a découverts.

Des illustrations permettant d'appréhender leur taille, leur force, leur lieu de vie.

Des pages sont aussi consacrées aux hommes vivants à cette époque.

Les deux dernières pages sont consacrées à l'évolution de l'Homme et des espèces aussi à ce qui se passe aujourd'hui avec la disparition de certaines espèces animales.


mercredi 13 mars 2019

Carnaval à Bruxelles Pascale Fonteneau



Merci aux éditions Syros de cette découverte.

Enquête mouvementée dans le métro et les rues de Bruxelles, sur les traces d'une jeune fille disparue ! 
À Bruxelles, Hilke est intriguée par Peter, un garçon aux bras tatoués qui joue de la guitare dans le métro. Lorsque le jeune homme disparaît brusquement, Hilke s'inquiète. Surtout quand le chien de Peter est repéré aux côtés d'une jeune fille dont le visage est placardé sur les murs de la ville. Hilke est prête à tout pour dénouer les fils de ce mystère. Ses amis auront bien du mal à la suivre !

Une aventure trépidante.

Téo reçoit son cousin. Il vont essayer de retrouver l'amie de Téo, Hilke qui enquête sur la disparition d'un musicien.

Je dis plus haut que le roman est trépidant ce qui est vrai. Je mettrais une nuance qui je pense est due au fait que je suis une adulte. J'ai trouvé que parfois tout allait un peu trop vite. Par contre, les adolescents à qui ce roman s'adresse, je pense devrait apprécier le rythme effréné de ce récit.

J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur met en parallèle les différences de faire, voir les choses, par exemple dans le métro belge par rapport à celui français.
J'ai aussi beaucoup apprécié comment grâce à cette enquête, elle nous montre les avantages et les inconvénients que des ados possèdent un téléphone portable et le stress que ça peut engendrer.

L'intrigue est faite d'aventures, de suspense et de rebondissements. Il n'y a pas de temps mort.

Une aventure comme aimerait en vivre bien des ados.


mardi 12 mars 2019

Haut le Chœur Gaëlle Perrin-Guillet



Merci aux éditions Taurnada de cette belle découverte.

"Quand je sortirai, tu seras la première prévenue… Je saurai te retrouver". Depuis qu'Eloane Frezet, la tueuse en série la plus abjecte de ces dernières années, a prononcé ces mots, Alix Flament vit dans l'angoisse que la criminelle sanguinaire s'évade de prison... Alors, quand la journaliste reçoit un coup de téléphone d'Eloane en pleine nuit, elle comprend que la meurtrière va honorer sa promesse... Une promesse de sang.


Un thriller mouvementé et beaucoup de suspense.

Eloane Frezet, tueuse en série, s'est échappée de prison comme promis son premier geste est de contacter Alix la journaliste qui a enquêté.


Ce roman a un côté horrifique fort avec les méthodes d'Eloane et aussi beaucoup de suspense autour des motivations de cette dernière.
Les enquêteurs ont fort à faire pour comprendre la tueuse et son choix de victimes.
Et il y a aussi les "indices " qu'elle laisse.
L'auteur a aussi bien travaillé les relations des différents personnages en particulier avec le mari d'Alix et ce que ça implique dans l'intrigue.

La surprise est grande pour les enquêteurs comme pour le lecteur lors qu'on découvre les motivations d'Eloane, même si le titre donne indice.0 On ne pense jamais à une telle relation entre les victimes.

Un thriller prenant à l'intrigue haletant et aux motivations originales.


lundi 11 mars 2019

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (339)



La semaine passée, j'ai terminé :


J'ai lu ensuite :



Je lis , il me reste juste la conclusion :



J'écoute toujours :



Et vous, que lisez-vous ?


vendredi 8 mars 2019

Le canard le plus paresseux du Monde et autres incroyables records John Yeoman Quentin Blake



Merci aux éditions Little Urban de cette découverte.


Un album loufoque sur les records les plus incongrus et insolites.

L'introduction nous met tout de suite dans le bain avec les records des auteurs pour la création de cet ouvrage. Par exemple, Quentin Blake a trempé son pinceau dans du chocolat chaud 48 fois.

Certaines font rire , d'autres grincer des dents par exemple le record de saccage de colis par un facteur.
Les illustrations sont à l'image des records pleines d'humour décalées.

Les jeunes lecteurs vont se régaler à découvrir ces records inimaginables et incroyables.


21 printemps comme un million d'années Camille Brissot



Merci aux éditions Syros de cette belle découverte.

Et vous, que feriez-vous si vous appreniez qu'il vous reste peu de temps à vivre ? 
Un roman solaire et bouleversant.
Victor & Juliette. Amis depuis toujours, ils se connaissent par cœur. Elle fait tellement partie de sa vie qu'elle habite presque chez lui. Il sait décrypter le moindre de ses éclats d'humeur, se tient prêt à la rattraper si elle trébuche. Car Juliette, insaisissable, est toujours en mouvement. Elle vit sans penser à l'après, comme si chaque jour était le dernier.

Un roman émouvant.

Vic et Juliette sont meilleurs amis depuis l'enfance. Juliette est la vie, la joie de vivre et pourtant.

Un choix de narration original : Vic narre les dernières années de la vie de Juliette à des jeunes filles malades qui ont vécues avec elle ses derniers mois.
Cette narration fait que nous avons quelques allers-retours présent-passé mais globalement on est si je peux dire dans le présent de Juliette.

Le roman ne se veut pas larmoyant bien au contraire. En effet, on a une héroïne Juliette qui vit à fond chaque journée. Elle croque la vie à pleine dents. Elle fait des expériences.
Elle est aussi là pour les autres et voit la vie positivement.
Vic nous raconte cela simplement.
La fin est elle émouvante par ce dernier adieu de Juliette à Vic.

Un très beau roman sur la vie, la maladie, sur vivre au jour le jour et profiter.


jeudi 7 mars 2019

Merveilleuses Naissances Aina Bestard


Merci aux éditions Saltimbanque de cette belle découverte.

La nature recèle de nombreux secrets... 

Découvre comment le manchot empereur, l'hippocampe, le baleineau... sont venus au monde. Entre tendresse, émotion et étonnement, lève le voile sur ces merveilleuses naissances !

Un grand panel de type de reproductions, de naissances est abordé ici.
Chaque espèce est décrite à travers une histoire, l'histoire de la vie, c'est romancé et non écrit comme un documentaire.
Plusieurs pages sont consacrées à la même espèce et de très beaux claques illustrés nous font suivre l'évolution de la vie.

Les illustrations sont simples et très belles.

L'enfant ne se lassera pas de cet album et le lira et relira.
La fin l'incite à raconter sa propre naissance.


Le Trône des Etoiles tome 1 Fugitifs Rhoda Belleza


L'histoire trépidante de deux figitifs en quête d'une seule chose : la vengeance
Seule survivante de sa dynastie, Rhiannon a passé son enfance à s'entraîner dans le but de venger sa famille assassinée. Mais la veille de son couronnement, elle échappe de justesse à une tentative de régicide et doit se cacher. Cependant aux yeux du monde, la princesse est morte. Le jeune Alyosha, star d'un programme de DroneVision, est accusé de son meurtre et recherché dans tout l'empire.
Bien qu'ils ne se connaissent pas, leurs destins sont désormais liés. Tous deux sont décidés à faire éclater la vérité, malgré les complots et les menaces de guerre qui pèsent sur la galaxie. Dès 14 ans.


A tous les amateurs de Science-Fiction fonçaient.

Rhi, héritière du Trône sait que sa place est menacée.

J'ai adoré l'univers : les différents peuples, l'union de cette galaxie, ses tensions, les éléments futuristes comme le "cube".
L'intrigue est simple et bien menée. On est comme Rhi surpris par certaines événements, éléments.
Il y a de l'action, quelques rebondissements. On ne s'ennuie pas une minute.

Les enjeux sont justes pour l'instant survolés mais ils promettent d'être passionnants dans le tome à venir. J'ai hâte maintenant de me plonger dans le prochain tome qui vient de rejoindre ma Pal.

Un excellent roman Science-Fiction.


mercredi 6 mars 2019

Papa est en bas Sophie Adriansen



Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Mon papa a la tartiflette. C'est pas le vrai nom de sa maladie,
mais on a décidé de l'appeler comme ça, car dans la famille on adore manger !
Résumé : Ça s'est fait petit à petit. A présent, voilà, le papa d'Olivia est en bas, sans trop d'espoir que ça s'arrange. Atteint d'une maladie qu'il surnomme " la tartiflette ", il ne peut plus monter l'escalier de la maison. Le quotidien de toute la famille se réorganise autour de lui à mesure que son état s'aggrave. Pourtant, la vie doit continuer pour Olivia, entre fou-rires et larmes, auprès de sa maman, de son chat et surtout de son papa. 

Un très beau roman.

Une terrible épreuve pour Olivia, son père diminue de jour en jour lui si actif.

Un roman qui nous décrit avec beaucoup de sensibilité, des moments difficiles et aussi des moments de bonheur en famille.
Un roman émouvant, touchant au thème difficile à traiter en littérature jeunesse : la maladie d'un parent. Sophie Adriansen réussit parfaitement à dépeindre le ressenti d'Olivia sans entrer dans le larmoyant. Il y a juste ce qu'il faut d'émotions, d'espoir, d'acceptation d'une vie de tous les jours avec la maladie.