samedi 13 mai 2017

Clodomir Mousqueton Roi de la scène ! Christine Naumann-Villemin Clément Devaux


Merci aux éditions de cette découverte.


Clodomir est invité à assister aux répétitions du club de théâtre de son petit voisin Marcel. Evidemment, le vieux grincheux ne peut éviter de mettre son grain de sel : faites-ci, faites-ça, non, pas comme-ci, comme-ça, nom d'une crotte de limace ! Les enfants l'aiment bien, mais là c'est trop : il faut lui trouver une autre occupation...


Clodomir, notre vieux bougon, veut aider les enfants à monter une pièce de théâtre mais il n'est jamais content.

Marcel est un jeune garçon qui a vu derrière le caractère grincheux de son voisin autre chose. Marcel trouve la solution pour que le vieil homme soit impliqué dans la pièce.

C'est une courte et très belle histoire pour les jeunes lecteurs débutants avec de belles illustrations.
Un joli roman drôle et un joli message "même derrière un bougon se cache un grand coeur!"


L'affaire Isobel Vine Tony Cavanaugh



Merci à Babelio et aux éditions Sonatine de cette découverte.

Pour n'importe quel passant, les rues, les places, les jardins de Melbourne possèdent un charme certain. Pour Darian Richards, chacun de ces lieux évoque une planque, un trafic de drogue, un drame, un suicide, un meurtre. Lassé de voir son existence ainsi définie par le crime, et uniquement par le crime, il a décidé, après seize ans à la tête de la brigade des homicides, de passer à autre chose. Une vie solitaire, plus contemplative. 
Il accepte néanmoins de sortir de sa retraite par amitié pour le chef de la police qui lui demande de disculper son futur successeur, en proie à des rumeurs relatives à une ancienne affaire : en 1990, après une fête donnée chez elle, on a retrouvé le corps sans vie de la jeune Isobel Vine. Suicide, accident, meurtre ? L'enquête fut d'autant plus délicate que quatre jeunes flics participaient à cette soirée. Elle fut classée sans suite, mais le doute persiste sur ce qui s'est réellement passé. 
Reprendre des investigations vingt-cinq ans après les faits n'est jamais une partie de plaisir, surtout quand l'affaire concerne de près la police. Les obstacles ne manquent pas. C'est sans compter sur le caractère obstiné, rebelle et indiscipliné de Darian Richards et sur sa fâcheuse habitude à porter davantage d'attention et de respect aux morts qu'aux vivants. L'enquête rythmée de nombreux rebondissements va peu à peu l'amener aux frontières du bien et du mal, de la vérité et du mensonge, et Richards y perdra peut-être ses dernières illusions. 


Un roman aux multiples rouages.

Darian accepte de reprendre du service pour enquêter sur une affaire vielle de 25 ans.

L'auteur nous mène dans une affaire aux multiples facettes : une jeune femme morte, des policiers impliqués dans sa vie, un petit ami, son prof et la grande question Isobel s'est-elle bien suicidée?

Pour nous faire comprendre toutes les répercutions de cette affaire, l'auteur utilise une narration originale. Il nous met dans la tête de plusieurs protagonistes et on a aussi des allers retours présent/ passé.
Il n'est pas simple au départ de se repérer dans cette narration. Elle permet de bien appréhender le fait que la mort d'Isobel e encore des imbrications dans le présent.
Une enquête difficile pour Dorian qui doit faire face aux implications de ses collègues et d'une enquête bâclée. De plus, son enquête dérange et il est en ligne de mire avec ses coéquipiers : par qui, pourquoi ?

Le résultat de cette enquête va plus loin que la découverte de ce qui s'est passé : chacun a quelque chose à cacher, à oublier!

Un policier aux multiples rouages avec un côté troublant, intrigant des plus intéressant.


vendredi 12 mai 2017

Showcase Les trois coups A.C. Raveleau


Merci aux éditions Slalom de cette belle découverte.

La série 
 A la mort de sa mère, Cloé, une adolescente de 13 ans, se retrouve à Paris chez une tante aussi autoritaire que fantasque, qui va l'entraîner dans l'univers du spectacle. Entre la naissance de nouvelles amitiés et le collège, Cloé construit de nouveaux repères. Mais ce qui va lui permettre de réellement s'épanouir, c'est la découverte d'un tout nouveau milieu : celui des comédies musicales. Une grande aventure s'ouvre à elle, qu'elle raconte au quotidien par SMS à ses amies d'enfance. 

Tome 1 : Les Trois coups 
Cloé doit déménager à Paris, où elle est accueillie par sa tante, qu'elle connaît à peine, loin de ses amies d'enfance. Heureusement sa jeune cousine est là pour lui remonter le moral et va vite devenir une amie complice, particulièrement précieuse lors des soirées interminables où sa tante les traîne pour l'écouter chanter dans des cabarets miteux. 
Elle intègre un nouveau collège qui propose des cours de théâtre comme activité extrascolaire. A priori peu attirée par cet univers, Cloé va devoir malgré elle participer à ces cours. Son parcours artistique commence alors, entre sérieux et fous rires, répétitions et plateaux d'émissions télé, doutes et accomplissement. 


Un très beau roman jeunesse.

Chloé vient vivre chez ses cousins à Paris. Sa tante l'a inscrite à l'atelier théâtre. Contre toute attente, Chloé va se prendre au jeu grâce à Jeremy qui leur fait découvrir le comédie musicale.

Un très beau roman sur une année de collège, sur le dépassement, sur la timidité, l'amitié et bien sur les moqueries de cet âge pas tendre.

Je vais commencer par un petit bémol qui n'enlève rien à ce magnifique roman.
Chloé vient de perdre sa mère et est orpheline. On a très peu de choses sur son ressenti, la manière dont elle le vit : c'est assez étrange de ne pas voir ce qu'elle ressent plus dévéloppé. Du coup, ce point n'apporte pas grand chose au roman. C'est juste que j'ai trouvé bizarre que l'auteur fasse d'elle une orpheline sans développer le ressenti de Chloé sur ce point.
Le roman n'étant pas centré sur ce point, ce bémol n'ôte rien à cette belle histoire.

J'ai adoré le personnage de Chloé qui derrière un côté timide cache quelqu'un de très enthousiaste et aussi une grande envie de bien faire les choses, de profiter de ce qu'elle découvre sur elle-même et de ses goûts pour la comédie musicale.

Joseph Wagner le coach, m'a aussi beaucoup plu. Cet homme est juste, droit il sait faire ressortir le meilleur de chacun.
Nathan , le cousin de Chloé est un mouton, il n'a pas de réelle personnalité, on a l'ado suiveur dans toute sa splendeur.

L'histoire est simple,belle. Elle fait entrevoir un monde dont tous les ados rêvent : le monde du spectacle dans ce qu'il a de plus simple mais aussi d'exigeant. Du coup, l'histoire reste probable et ouvre sur une part de rêves sans aller dans le grandiose. J'ai adoré que l'auteur reste avec sur des éléments probables, qui peuvent arriver.

La plume de l'auteur est magnifique, prenante.

Un roman tout en simplicité qui touche à un des plus grands rêves des ados : monter sur scène tout en restant réaliste. C'est très bien fait.



La première fois que j'ai été deux Archibald Ploom



Merci à l'auteur de cette découverte.

Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l'amour n'est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l'année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe... Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. "La première fois que j'ai été deux" est un grand roman d'amour où les sentiments sont intimement liés au cours d'une Histoire qui vit l'Europe s'embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l'Allemagne d'un jeune soldat tombé en 1944 et l'Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu'un premier amour peut influencer une vie entière "La première fois que j'ai été deux" est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.

Une belle analyse de la vie à travers une jeune femme de 17 ans.


Karen est lycéenne en terminale. C'est une grande littéraire. Elle a une approche de la vie, de son avenir étonnante pour son âge. Elle est très mature.

Ce roman est un condensé de culture littéraire et musicale. L'auteur pour soutenir les propos de Karen et Tom prend de nombreux exemples tirés de la littérature et de la musique (surtout du rock anglais). Les extraits donnent du poids  aux réflexions de Karen sur la vie.
Pour une jeune femme de 17 ans, Karen semble assez blasée par la vie et ce qu'elle peut lui apporter.
Pourtant, on va découvrir à travers l’histoire qu'elle va vivre avec Tom, qu'elle est en fait très réaliste tout en croyant en ses rêves.

Ce roman touche à de nombreux thèmes : la vie, l'avenir professionnel et privé, l'amour, les racines familiales, la mort...

J'ai bien apprécié ce roman et sa réflexion sur la vie en générale. Mon petit bémol vient du style de l'auteur. La plume d'Archiblad Ploom est très agréable mais n'est pas assez aérée. On a souvent de longues digressions sur le ressenti de Karen surtout dans la première moitié . Je pense que parfois, il aurait été judicieux de le faire sous forme de dialogues pour alléger l'ensemble.
La plume efficace et prenante de l'auteur permet de palier en grande partie ce problème.

Un beau roman sur la vie, ses peines, ses espoirs, ses racines...



jeudi 11 mai 2017

Métamorphose tome III Sombre présage Ericka Duflo



Merci aux éditions Kennes de cette belle lecture.

Senna continue sa formation sur à Arpia. Mais elle est hantée par le sombre présage qu'Io lui a adressé et elle n’a toujours pas résolu le mystère de ses affaires volées. Entre manigances, déceptions et trahisons, Senna est plus méfiante que jamais. Pour faire face à ces difficultés, elle va être amenée à faire des choix, à créer de nouvelles alliances et peut-être devoir renoncer à certaines amitiés.

Un troisième tome qui nous mène au coeur de l'univers des harpies.

On retrouve Selena et tout le mystère qui l'entoure.
Elle vient de passer le premier cap de sa formation.

Ce troisième tome nous entraîne au coeur de l'univers créé par l'auteur autour des harpies , de leur magie et de leur manière de penser, vivre.
Il y a aussi beaucoup de mystère autour du rôle que Selena devra jouer dans ce monde et le pourquoi de toutes les manipulations de la Matriarche (reine des harpies).
L'intrigue avance ici, on découvre qui en veut tant à Selena. Par contre, les desseins de la Matriarche restent obscurs. Elle joue double jeu. On ne comprend pas encore ce qu'elle attend de Selena.  Ce mystère nous tient en haleine.

Le personnage de Io, cette fillette aux pouvoirs étranges, prend de l'importance. On a de nombreux rebondissements grâce à elle.

Ce troisième opus est un condensé d'événements, de mystère, de révélations. Il est très addictif et se lit très vite.
Plus on avance dans cette saga, plus j'aime ce que je découvre. J'ai hâte de pouvoir lire le prochain tome.

Un excellent troisième où l'univers s'enrichit, le voile de mystère est toujours là pour notre plus grand plaisir , quelques points s’éclaircissent tout en nous faisant nous poser de nouvelles questions !





Point(s) de vue Julien Morit




Merci à l'auteur de cette lecture. Vous trouverez le roman ici.



À quarante ans, un homme décide de changer drastiquement de vie. Ce faisant, il va devenir gênant pour certaines personnes...

Thriller nerveux explorant la manipulation d'opinion et la confrontation des points de vue.


Un nouveau roman de l'auteur et un nouveau genre.

Ici, Julien Morit se lance dans le thriller : c'est deux premiers romans sont dans le genre fantastique.

Paul, 40 ans, se remet en questions et se demande qu'elles sont ses vraies  aspirations. Quand il gagne au loto, il peut alors concrétiser son envie de faire bouger les choses.

L'auteur a pris le parti dans ce roman de nous donner différents points de vue avec bien sûr le personnage principal Paul et aussi sa femme Laetitia , son ami, et dans une moindre mesure ses parents.  Avec cette manière de faire, on a une impression différente sur les événements et surtout sur Paul.
On a une opinion différente suivant que l'on soit avec l'acteur principal, son acolyte ou encore du côté d'un" dommage collatéral" avec Laetitia ou juste spectateur avec la conclusion finale et l'intervention de la police. L'auteur insiste sur le fait que certaines associations essaient de nous montrer où est la vérité mais leurs actions peuvent être détournées pour influencer l'opinion publique ou par nous même.

J'ai lu ce roman pendant l'entre-deux tours de l'élection présidentielle ce qui donne au sujet traité ici par l'auteur une toute autre dimension. On pense naturellement aux rôles des médias , à leur manière de nous distiller l'information : parfois de façon partielle d'une situation donnée.

J'ai énormément aimé "Cent minutes" (mon coup de coeur de l'année 2013) et "32 possibilités" de l'auteur qui possède une pointe de fantastique. Comme vous le savez, le fantastique n'est pas un de mes genres de prédilection est pourtant j'ai adoré. Avec Point(s) de vue, l'auteur se lance dans le thriller qui lui est un de mes genres préférés. Contre toute attente, je suis moins enthousiaste sur ce roman que pour les deux précédents. J'ai bien aimé mais il m'a manqué le petit truc en plus, l'improbable que possédaient les deux autres romans. Il n'y a pas de vraies surprises ici même si dans le final, on se rend compte que tout va plus loin que le groupe de Paul et leurs actions.

Un roman qui amène à réfléchir sur les points de vue de tout un chacun que l'on soit acteurs, spectateurs, victimes ... d'un fait.


mercredi 10 mai 2017

Brothers Sylvie Allouche



Merci aux éditions Syros de cette belle découverte.

5 heures du matin. Un terrain vague recouvert de neige. Le coffre d'une Jaguar grand ouvert et dedans, un homme ligoté, au bord de la mort. Debout devant le coffre, atterrés, Ben et Bruno, les frangins sans histoires de la Cité des Fleurs. Ils étaient censés ramener la voiture de luxe à un trafiquant, une mission soi-disant tranquille. Face à cet imprévu, ils doivent improviser : prévenir la police ou s'enfuir. À moins que Juliette, une fille que Bruno vient juste de rencontrer, ne puisse les aider...


Un excellent policier jeunesse.

Ben et Bruno vivent dans une cité. Ils veulent aider leur mère qui trime dur pour les élever. Ils vont voler une voiture de luxe pour un revendeur et se retrouver mêlés à une affaire qui les dépasse.

Derrière ce roman et l'histoire principale sur le vol de la voiture, il y a de belles histoires de vie, de repentis, de tragédies autour de nombreux personnages.

Il y a pas mal de personnages avec les deux principaux Ben et Bruno. On a un peu de mal au départ à comprendre les liens entre eux. Certains liens sont très ténus comme pour Mourad mais à chaque fois, ce sont de belles histoires de vies dans une banlieue qui ressortent. J'ai beaucoup aimé cette manière d'aller plus loin qu'une simple aventure et rentrer dans l'intimité, les aspirations de quasi tous les personnages.
On a donc ici toutes les facettes de cette vie des cités : travailler dur pour s'en sortit, trafiquer, croire en ses rêves ... Et, il y a toute l'enquête policière avec un commissaire des plus humains et une belle intuition.
L'intrigue est menée simplement, c'est un jeunesse , tout en ayant beaucoup de méandres pour comprendre le pourquoi de tout ça. C'est extrêmement bien construit et prenant. J'ai adoré.

Un excellent policier jeunesse qui va plus loin que la simple intrigue policière, il y a derrière ce roman une multitude de facettes de la vie dans un cité.
L'auteur nous offre en plus un magnifique épilogue, très touchant.


Driven saison 5 Slow Flame K. Bromberg



Merci aux éditions Hugo Roma de cette belle lecture.


Ebranlée par le décès soudain de sa soeur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse sur le long terme. Tout ce qu'elle attend de Beckett Daniels, c'est une histoire qui reste légère, sans attache. Alors pourquoi n'arrive-t-elle pas à se débarrasser du souvenir de leur incroyable nuit ? Ni du goût de ses baisers sur ses lèvres ? Déterminée à éviter toute implication romantique elle envisage même de se servir de la réapparition de son ex (un bad boy qui l'a laissée tomber sans un mot) pour l'aider à éteindre la flamme qui brûle en elle, cette flamme que Beck a allumée... 

Finira-t-elle par accepter qu'un tel amour est peut-être un risque à prendre ?

Un tome 5 poignant.

Haddie a du mal à se remettre de la mort de sa sœur. Elle se protège de tout attachement. C'est sans compter avec le beau Becks mais rien n'est simple !

Haddie a peur de ce que l'avenir pourrait lui réserver. La perte de sa sœur l'a fait se refermer sur elle-même tout en ayant des moments d'espoir, de vie normale. Son plus gros souci est qu'elle ne veut pas que les autres souffrent pour elle. Elle se barricade, protège son coeur.
Le pauvre Becks ne comprend pas ce yoyo émotionnel permanent qu'a la jeune femme : un coup je fonce, un coup je prends la fuite.

Ce livre est bouleversant par ce que vit Haddie , sa manière de réagir , par sa peur , par son deuil. De plus, l'auteur ne lui épargne rien.
On souffre avec Haddie, on a peur avec elle, on espère qu'elle va pouvoir s'ouvrir à ses proches et à Becks.
On  se demande comment on réagirait à la place de Becks face aux montagnes russes que lui imposent Haddie et face à ce dont elle doit faire face.

Ce cinquième tome a une une dimension émotionnelle forte par le thème que l'auteur aborde ici et la  manière dont elle fait réagir son personnage principal Haddie. La romance n'en est que plus belle.

mardi 9 mai 2017

Gabriel tome 3 Angel Arekin



Merci à Nisha éditions de cette belle lecture.

Adaptation du jeu vidéo " Is it Love? – Gabriel ", sur une idée originale de Claire Zamora, téléchargé par des millions de joueuses. 

Alors qu'Ashley se rend à la tour de la Carter Corporation pour son premier jour de travail, elle se heurte à un séduisant et hautain mâle new-yorkais qu'elle rembarre sèchement. 
Malheureusement pour elle, cet homme n'est autre que son supérieur au sein de la société. Arrogant et manipulateur, il prend dès lors un malin plaisir à maintenir un doute sur son avenir à Carter Corp. 
Mais c'est sans compter le caractère fougueux d'Ashley, peu décidée à se laisser malmener sans broncher. Un duel s'instaure, où se mêlent désir et bonnes reparties. 
Lequel des deux poussera l'autre à la faute ? Qui succombera le premier ? 

Dans ce troisième et dernier tome, on retrouve Gabriel et Ashley toujours installés dans une relation en montagnes russes . Leur relation est soit bouillante, soit glaciale.

Dans ce début de tome, on pense qu'enfin nous deux tourteaux ont trouvé un équilibre. C'est sans compter avec l'imagination de l'auteur qui nous réserve encore des surprises et surtout un grand clash.
Ce dernier est en fait nécessaire pour tout remettre à plat.

Un excellent final qui reprend bien l'ambiance douches froides des derniers tomes et en ajoutant une mise en plat nécessaire : fini les non-dits.

La plume d'Angel Arekin est rythmée, elle nous entraîne à vive allure dans la vie de Gabriel et Ashley.

Un excellent final avec ce troisième tome pour une saga qui nous a fait bouillir d'impatience et fait fondre devant nos deux personnages principaux.



Le premier jour du reste de ma vie ... Virginie Grimaldi



Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde.

La remise en question de l'amour à tout âge.

Marie à 40 ans quitte son mari et décide de faire une croisière seule où la solitude est mise en avant. Elle rencontre Anne et Camille.

On suit le voyage des trois femmes pendant les trois mois que dure la croisière.
Trois femmes différentes : Marie mariée, mère de famille; Anne sexagénaire dont le compagnon de toute sa vie vient de la quitter : Camille, jeune femme, qui a décidé de faire " le tour du monde en 80 mecs". Niveau caractère, elles sont aussi différentes : Camille, l'exubérante, Anne la timide, Marie la posée.
Une belle amitié naît entre elles.

L'auteur nous propose à travers le récit de la vie de ces trois femmes, plusieurs facettes des relations amoureuses (ainsi qu'avec d'autres personnages secondaires) : on a l'amour d'une vie, la lassitude d'une relation, la découverte de l'amour, l'amour à 80 ans.

C'est frais, léger tout en ayant une belle réflexion sur les différentes phases de la vie et des relations amoureuses.

L'auteur cite très souvent des paroles des chansons de Jean-Jacques Goldman . C'est vrai que ces dernières vont magnifiquement bien avec l'histoire décrite ici.

La plume de Virginie Grimaldi est vive, entraînante avec une jolie humour.

Une très jolie découverte que ce roman a l'esprit frais, touchant où est mis en avant les sentiments amoureux de tout chacun à tout âge.


lundi 8 mai 2017

Olga et le machin qui pue Elise Gravel



Merci aux éditions Nathan de cette découverte.

Moi, c'est Olga. Je suis si petite que je peux voir l'intérieur des narines de tout le monde (beurk). J'ai un seul sourcil qui me donne l'air grognon (même quand je ne le suis pas). Je pourrais manger des macaronis au fromage tous les jours (avec des cornichons). Je déteste porter des chaussettes (et des chaussures). Et s'il y a quelque chose que j'aime par dessus tout, mais alors vraiment vraiment, c'est observer des choses bizarres. Alors, le jour où j'ai trouvé devant ma porte un petit machin rose qui faisait des crottes de toutes les couleurs (comme des smarties), j'ai été servie ! À quelle espèce ce truc puant pouvait-il bien appartenir ? Bienvenue dans mon carnet d'observation !

Olga adore les animaux, elle les trouve beaucoup plus intéressants que les humains.
Elle découvre ici une drôle de bestiole. Olga teste, fait des observations pour en savoir le plus possible sur cette dernière.

Elle nomme sa découverte "Olgamus". Tout en cherchant des infos, elle vit de petites aventures.

Le récit est sur le ton de l'humour du début à la fin. Il y a ici un côté  improbable très agréable qui devrait plaire aux jeunes lecteurs.
Les illustrations qui accompagnent sont simples et de l'humour en ressort. Elles sont bicolores noires/rouges sur fond blanc. Je ne suis pas très fan de ce système de coloration en général. Là, j'ai trouvé que cette coloration allait très bien avec l'ambiance de ce récit.

Un petit roman qui va beaucoup amuser les jeunes lecteurs par son côté aventure décalée.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (250)


Cette semaine, j'ai terminé :


Ma chronique ici.

J'ai fini d'écouter :



J'ai lu :


Je lis :


J'écoute :



Je lirai sûrement cette semaine (l'ordre est aléatoire) :


(La première fois que j'ai été deux, je l'ai déjà commencé.)

Et vous, que lisez-vous ?