samedi 10 juin 2017

Tu comprendras quand tu seras plus grande Virginie Grimaldi



Merci à Audiolib de cette belle écoute.

Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, elle ne croit plus guère au bonheur. Une fois sur place, elle se souvient aussi qu'elle ne déborde pas d'affection pour les personnes âgées. Dire qu'elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme.
Mais au fil des jours, la jeune femme découvre que les pensionnaires ont  des choses à lui apprendre. Son quotidien avec des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé lui réserve des surprises qui pourraient bien l’aider à retrouver le sourire. Sans oublier Raphaël, le petit-fils d’une résidente, qui ne lui est pas indifférent…
Une histoire de résilience, d’amour, d’amitiés, un livre plein d’humour et d’humanité, qui donne envie de savourer les petites joies de l’existence.

Une belle histoire émouvante.

Julia, psychologue fuit ses problèmes et vient faire un remplacement aux Tamaris, une résidence pour personnes âgées.


 Du côté de l'écoute :

La lecture d'Astrid Roos est très belle. On sent de l'émotion dans sa voix, les sentiments de Julia ressortent très bien. J'ai aussi adoré sa manière de faire les voix masculines 😉, ça rajoute au côté léger et m'a fait souvent sourire.

Du côté de l'histoire :

On ressent la peur de Julia au début face à ces personnes âgées dont elle ne sait comment les aborder. Au fil des jours, Julia s"adapte naturellement, parfaitement, elle est douce avec eux , à l'écoute. A leur contact, elle évolue dans sa manière de penser, d'affronter la vie, ses  problèmes.

Le récit est à la fois léger et profond. Il y a des grands  moments de sourire et d'autres de réflexion. C'est beau et très émouvant. L'auteur nous fait porter un autre regard sur nos anciens, sur leurs envies, leurs choix et ainsi que sur nous-même.
Le final m'a surprise. Il rend le roman encore plus touchant.

Ce récit est une belle leçon de vie, de bonheur, d'amour, une ode à la vie.


vendredi 9 juin 2017

Au nom de l'Harmonie Tome 1 Zéphyr Nathalie Chapouille


Merci à l'auteur de cette belle lecture.

Après avoir survécu à une violente agression lors de ses 15 ans, Melinda Violette, pensait ne plus jamais entendre parler de cette étrange marque qui se trouvait sur la main de son sauveur. Pourtant, 10 ans plus tard, lorsque son meilleur ami, Nathan, lui offre un pendentif en tout point identique à la cicatrice en forme de spirale de l’homme qui l’avait immanquablement sauvée de la mort, elle commence à se poser des questions sur lui. Et quand le lendemain matin, elle se réveille invisible, elle s’empresse d’appeler Nathan à la rescousse. Comme ce dernier continue à nier toute implication dans ce qui lui arrive, elle est convaincue qu’il lui cache quelque chose. D’autant plus qu’il n’a pas l’air tellement surpris de la trouver dans cet état. 

Un roman épique.

Mélinda vit de drôles de choses. Elle ne comprend pas ce qui lui arrive.

Le début du roman est sur le ton de la comédie. Les mésaventures de Mélinda font sourire.
L'auteur nous décrit l'univers qu'elle a créé peu à peu et de manière légère en ce début de roman. Plus, on avance plus le ton change pour finir sur un ton dramatique.

J'ai beaucoup aimé ce roman. J'ai été très surprise par la façon dont Nathalie Chapouillle nous fait rentrer dans son univers. On a l'impression au départ d'être dans une comédie romantique, que rien de ce qui n'arrive n'est vraiment sérieux.
Lorsqu'on a un début d'explication, l'auteur nous propose un aperçu global de la situation sans vraiment rentrer dans les détails. On est tout aussi perdu que Mélinda, on a comme elle du mal à comprendre son rôle, les lois qui régissent la communauté à laquelle elle appartient. Le mystère plane. On est frustré de ne pas en savoir plus. L'auteur nous distille les infos à doses homéopathiques et centre son récit sur les relations de Mélinda avec Nathan et Alex. Elle nous tient en haleine grâce à son héroïne qui se laisse porter par les événements  et en attend d'être mis face à ses responsabilités pour réagir et aussi par une plume addictive.
C'est très agréable et très frustrant à la fois ! Je suis très curieuse de découvrir la suite et la manière dont Nathalie Chapouille va mener son récit.

Une lecture très agréable et très frustrante à la fois : beaucoup de questions restent en suspend.

Aventures en Luberon Frédéric Barrès



Merci à l'auteur de cette belle lecture.

Depuis longtemps, la Provence excite l’imagination des poètes et des romanciers. On ne compte plus les textes historiques qui associent les terres bordant la Méditerranée à l’indicible, le paradoxal et l'enchanteur. Dans sa nouvelle série Légendes et contes modernes de Provence, l’auteur Frédéric Barrès (L’amour, plus fort que l’amour, Numeriklivres, 2017) relève le défi d’allier cette magnifique contrée à des histoires inédites, insolites, voire mystérieuses. Des histoires résolument ancrées dans notre époque pour nous faire découvrir une autre Provence : toujours aussi authentique mais ô combien moderne ! Dans ce premier opus, Aventures en Luberon, l’auteur rêve que les lectrices et les lecteurs retrouvent leur âme d’enfant, le sourire aux lèvres, à chaque page tournée. Chacune de ses histoires, écrites avec malice, est tout simplement une belle et longue balade dans les plus beaux champs de lavande, dans les plus beaux villages et un prétexte à des rencontres inattendues… Il n'est pas impossible qu'en fermant les yeux, vous entendiez, glissé là entre deux paragraphes, le doux chant des cigales. Écoutez bien !

Un recueil de contes, légendes originaux.

Je découvre ici Frédéric Barrès dans un nouveau genre. On retrouve la poésie de son style qui est parfaite pour ce genre : légendes et contes modernes.
Oui contes modernes même un peu futuriste parfois. Il y en a pour tous les goûts ici avec des personnages hauts et en couleurs que l'on apprécie encore plus avec la lecture de l'épilogue 😉. Cet épilogue m'a fait beaucoup sourire et nous donne un autre regard sur les nouvelles..

On retrouve à travers ce recueil une région, sa richesse mais aussi ce qu'elle peut avoir de clichés pour quelqu'un avec un regard extérieur. Ces différents récits mettent du baume au coeur, c'est doux. Il y a aussi un côté imprévisible qui donne une pointe d'humour fort agréable..

Un recueil plein de soleil, de sourires et une belle senteur de lavande.


jeudi 8 juin 2017

La descente Tim Johnston


Merci aux éditions du Masque de cette lecture.

Elle s'appelait Caitlin. Elle avait dix-huit ans quand elle a disparu. Le ciel est d'un bleu pâle, quelques nuages blancs glissent sur les sommets. Une beauté à couper le souffle. Une véritable carte postale. Les Rocheuses ont envoûté les Courtland, qui y passent leurs vacances d'été tant attendues. Un matin, Caitlin et son jeune frère, Sean, partent pour un jogging sur les petites routes bordées de sapins. Sean sera le seul à en revenir.La famille bascule dans le cauchemar. Entraîné dans un tourbillon d'effroi et de culpabilité, le père de Caitlin s'installe dans la région pour aider les enquêteurs. Mais les semaines deviennent des mois et Caitlin reste introuvable. À quel moment décide-t-on d'interrompre les recherches pour un proche ? À quel moment une fille cesse-t-elle de se battre pour rester en vie ?


Caitlin a disparu. Pour sa famille, le cauchemar commence.


Le bandeau d'accroche nous promet un excellent thriller. Eh bien , je ne sais pas si à cause de lui j'en attendais trop de ce roman. J'ai eu beaucoup de mal avec ce récit. Le prologue, l'enlèvement de Caitlin m'a beaucoup plu ainsi que les chapitres où l'on a des réminiscences de ce qui s'est passé ce jour là.  Par contre, avec le reste, j'ai eu beaucoup de mal.
J'ai commencé ce roman début avril comme à mon habitude par quelques chapitres pour décider à quelques moments je le lirai et voir comment j'accrochais.
Après, ces quelques chapitres, j'ai du me faire un planning de lecture car je n'ai pas accroché avec ce début. On a au départ le ressenti du père et du frère de Caitlin quelques deux ans plus tard, plus qu'un ressenti c'est leur errance qui nous est décrit. Il y a ici un côté psychologique fort développé dans la grande majorité du roman. Je n'ai pas été convaincue par ce que l'on découvre, je n'ai pas trouvé que ça avait un grand intérêt. La souffrance de son père et son frère est bien réelle mais on n'avance pas sur la disparition de Caitlin. Quand enfin, les choses bougent,il était trop tard pour moi, j'avais complètement décroché.

Un roman lent, très lent dû à un aspect psychologique hyper développé au détriment de l'enquête.


Slide love saison 1 Lili Sky



Merci aux éditions Kaya de cette belle lecture.

Tout quitter par amour, voilà bien une idiotie qu’Iris ne reproduira JAMAIS : quitter
Miami pour Brodie a été la pire erreur de sa vie. Aujourd’hui l’ex-homme de sa vie l’a quittée – lui faisant faire une croix définitive sur les mecs, pas question de se faire avoir une seconde fois ! – et Iris se retrouve une nouvelle fois à boucler valises et cartons à dessins. Bon, dans son malheur, la chance lui a quand même souri : une place s’est libérée dans la coloc’ de ses deux meilleures amies ! Et quoi de mieux que ses BFF à demeure pour soigner un coeur brisé et reconstruire une vie ? Sans compter le soleil de Miami, la plage, les fêtes… et les champions de
Wakeboard.
À propos de champion de Wakeboard, Alex, le tombeur au corps de rêve, le séducteur invétéré qui ne croit pas en l’amour a lui aussi un morceau de corps brisé
la jambe. Un accident pendant la plus grosse compétition de l’année, et c’est toute sa carrière qui est mise en péril. S’il reste encore une seconde dans cette chambre d’hôpital, il va devenir fou. Alors quand son meilleur ami lui propose de le seconder pour donner des cours de surf sur la plage, Alex n’hésite pas longtemps.
Certes, les touristes, ça le saoule, mais au moins ça lui changera les idées… Il ne se doute pas à quel point.

Iris et Alex, deux êtres à un tournant de leur vie, deux êtres que tout oppose. Quelle voie choisiront ils, lorsque le destin les placera sur la route du coup de foudre ?


Un premier tome captivant.

Iris rentre à Miami après sa rupture avec Brodie.  Elle va rencontrer le troublant Alex.

Une jolie romance avec tout ce qu'il y a de simple et compliqué : simple par l'attirance, l'envie de l'autre; compliqué par la peur de souffrir, le passé des personnages.
L'auteur utilise des ficelles connues et ça fonctionne parfaitement. On passe un excellent moment avec Alex et Iris. On sourit de leurs maladresses, on s'attendrit de leur tâtonnement. L'émotion est présente. On se régale.
Et cette fin , oups donne envie d'hurler et d'avoir la suite, vivement le mois d'août.

La plume de l'auteur est belle, douce. Elle nous fait vibrer avec ses personnages.

Une très belle romance avec tout ce qu'il faut là où il faut pour nous faire vibrer.


mercredi 7 juin 2017

Ne dites jamais jamais Nathalie Stragier


Un excellent troisième tome.

Ne dites jamais jamais 

... parce qu'à force de voyager dans le temps, vous savez que rien ne se passe jamais comme prévu. 

... parce que dans le futur on fait des trucs dingues, comme se baigner nue dans la Seine. 

... parce qu'il vous reste encore pas mal de boulot pour sauver les hommes ! 

Pénélope et Andréa sont en route pour le futur à la recherche de Pierrick.

J'ai eu un peu peur au début du roman que l'auteur s'égare en décidant d'une histoire propre pour Andréa : heureusement non ! 😊
Passé cette petite frayeur, j'ai adoré ce tome : un condensé d'aventures, d'émotion, de bouleversements, de découvertes.

A travers les aventures de Pénélope et Andréa, l'auteur touche à un sujet complexe: l'égalité homme-femme, aux choix d'une société, aux avantages-désavantages d'une manière de faire. Au final, rien n'est idéal. Il faut des compromis et accepter la différence.
Un très beau message ressort de cette saga.

Une saga à la fois légère, profonde, émouvante, ouvrant à la réflexion : c'est simple et complexe.  C'est la magie d'une histoire qui nous amène à réfléchir sur nous, sur notre société, tout en prenant un énorme plaisir à lire et découvrir un autre univers, une autre manière de penser, sans oublier les personnages comme Pénélope et Andrea auxquels on s'attache.

Je vous conseille cette saga. Elle plaira aux plus jeunes, comme aux plus grands : tout le monde y trouvera son compte et même plus.

Endless Lust Gibson Aurélie Coleen



Merci à Nisha éditions de cette lecture.

Entre gloire, passion et séduction, plongez dans une romance à l'ambiance rock.
La musique et les filles sont les seules préoccupations de Gibson. De scène en scène, il conquit le public avec son groupe Endless Lust et savoure ses quelques instants de gloire.
Quand une célèbre maison de disques les contacte, lui, son frère Fender et son meilleur ami Terry, ils s'envolent immédiatement pour Los Angeles.
Le succès est au rendez-vous, mais Gibson n'a qu'une chanson en tête. Celle qu'il dédie à la jolie blonde aux yeux bleus rencontrée quelque temps auparavant. Perdu, il ne comprend pas les nouvelles émotions qui l'assaillent.
Le guitariste ténébreux arrivera-t-il à gérer ses sentiments en même temps que sa soudaine célébrité ? 


Une romance atypique par le caractère du personnage masculin Gibson.

Gibson rêve de devenir rock star. Son rêve est prêt de se concrétiser. Il rencontre alors Orhan, une amie de sa sœur.

Je ne sais pas trop comment expliquer mon ressenti sur ce roman.
Je ne dirais pas que je n'ai pas aimé. Beaucoup de choses m'ont plu : le style de l'auteur, le caractère exécrable de Gibson (ce dernier m'a autant plu que déplu). Le point positif du personnage et sa personnalité est l'originalité qu'il apporte au récit.

Gibson est imbu de lui-même, superficiel même. Il veut profiter à fond de son statut de rock star auprès de la gente féminine.
Orhan va le changer mais le souci pour moi c'est que ce n'est pas flagrant et j'ai eu du mal jusqu'au bout à croire en la sincérité de ce changement. Le final est très beau mais le doute est resté 😒.
De plus, le récit manque de ce petit truc en plus qui nous met des étoiles plein les yeux, des papillons dans le ventre. On n'a pas le ressenti d'Orhan sur ce qui se passe et je pense que ça vient de là. Il y a beaucoup à dire sur elle.

Un roman qui m'a plu par le style de l'auteur, l'originalité de la personnalité de Gibson mais je reste dubitative sur la sincérité  de ses sentiments, de son évolution.

mardi 6 juin 2017

Les Warriors tome 4 Le Guérisseur Pierrette Lavallée


Merci aux éditions Sharon Kena de cette belle lecture.

Robyne est la plus jeune des Warriors. Atteinte de cécité, elle se retrouve entre la vie et à la mort suite à une terrible agression. Doc’ étant incapable de la sauver, Slaughter n’a pas d’autre choix que de l’emmener chez les Survivors et la confier à Viago, leur Guérisseur.
Mais Doc’ et Viago ont un passé en commun, un passé composé de secrets qui risquent de tout  bouleverser…

Ce quatrième tome est un tournant de la saga.

On a toujours une romance en toile de fond. En plus, dans ce tome , il y a un côté plus politique très développé. On sent que le système Warriors , Suvivors tremble sur ses bases , que les fondations s'ébranlent. Tout ceci en grande partie grâce à Slaughter, il a un rôle de médiateur. Il impressionne par son sang froid et sa détermination à trouver des solutions pour le bien de tous.

Du côté de la romance aussi, on sent avec le couple Robyne et ? que les choses évoluent dans ce milieu cruel de guerriers.
J'ai adoré le personnage de Robyne, sa fragilité , sa force.
Le Guérisseur qui va être là pour l'aider , la soigner est un personnage intègre, pas de camp, juste un métier, un sacerdoce.
Et Slaughter que dire, on découvre une autre facette de sa personnalité, entrevue auparavant et bien développée ici. Il nous fait espèrer en quelque chose de meilleur.

Un excellent quatrième tome, le meilleur de la saga pour moi, on est dans le vif de l'univers, les enjeux de ce monde sont mis à mal et on sent qu'on est à un tournant de la saga.


Driven saison 6 Sweet Ache K Bromberg


Merci aux éditions Hugo Roman de cette belle lecture.

Ce roman, spin-off de la Série Driven, est centré sur un nouveau couple (Quinlan et Hawkin) et peut se lire indépendamment des autres titres.
Depuis toujours, Hawkin Play, rockeur rebelle au grand coeur, passe derrière son frère jumeau
pour réparer ses erreurs. Cette fois, les abus de Hunter, qui mettent le groupe en péril, risquent
de coûter à Hawkin un séjour derrière les barreaux. Pour s'attirer les bonnes grâces du juge, Hawke accepte de tenir conférence à la fac locale. Un poste qui inspire aux copains du boysband, un pari : séduire Quilan, l'assistante sexy du professeur.

Seulement la fière Quinlan n'est pas une fille facile, et met tout en oeuvre pour échapper aux griffes du rockeur.

Alors que le pari est presque gagné pour Hawke, son frère jumeau Hunter, vient s'en mêler, prêt à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues...

Un sixième tome à la fin intense en émotions.

Hawkin, célèbre chanteur de rock, doit donner des cours à la fac. Il rencontre Quinlan, la sœur de Colton. Ils se sentent de suite attirés l'un vers l'autre.

"Parfois, les plus forts d'entre nous sont ceux qui aiment sans rien attendre en retour, cachent leurs peines derrière de hautes murailles et livrent des batailles dont personne ne soupçonne l'existence." Cette citation de Quilan page 168 résume bien le roman.

Hawke se cache derrière des murailles. Il veut être fort pour les siens : son frère, sa mère, son père , il ne reçoit rien en retour. Il est leur protecteur sans aucune reconnaissance.
Quinlan va faire tomber peu à peu les barrières et mettre Hawke face à lui même et ses propres attentes.
Ce roman touche à un sujet pas simple : la famille et ce qu'on peut faire pour ses membres sans parfois aucune reconnaissance.

Si j'ai trouvé le début du roman simple,doux, le dernier tiers est très touchant : voir Hawkin faire face, comprendre qu'il ne peut pas assumer pour les bêtises des autres et de son frère en particulier.
De plus, l'auteur pimente sa fin avec des passages difficiles.Ces derniers mettent bien en valeur l'ensemble du roman. J'ai beaucoup aimé.

Un début léger et tendre, le roman gagne peu à peu en profondeur et une fin forte en émotions.


lundi 5 juin 2017

Agence Confettis Même pas peur ! Juliette Saumande


Merci aux éditions Nathan de cette belle lecture.

Pour un anniversaire réussi, faites appel à l'Agence Confettis !
Une nouvelle commande est arrivée à l'Agence : Hanaé voudrait un anniversaire 100 % sensations fortes. Cette aventurière n'aime rien tant qu'affronter le danger ! Mais comment parvenir à la surprendre quand :
1. Hanaé a déjà tout fait (descendu des torrents en kayak, sauté à l'élastique, surfé au Cap Horn...)
2. son grand frère la surveille étroitement et l'empêche de sortir pour qu'elle fasse ses devoirs3. "sensations fortes" doivent rimer avec "sécurité" ?


Notre équipe d'AnnivExperts est embauchée par Hanaé. Cette dernière veut un anniversaire 100% sensations fortes.
Un défi difficile attend donc notre Agence, surtout que Kai le grand frère d'Hanaé veille au grain ce qui complique bien les choses.

Un récit dynamique plein de sensations fortes dans le final et un parcours semé d'embûches pour trouver l'Idée, celle qui plaira à cette fan de sensations qu'est Hanaé.
Les plus jeunes vont adorer la construction du récit et le final va répondre à toutes leurs attentes.

Mention spéciale dans cet opus à Ninon, courageuse mais pas téméraire et aussi au frère d'Hanaé qui derrière son image d'intello, protecteur cache un grand coeur.

Mon seul bémol sur cette série est l'âge des personnages, ce sont des primaires. Vu ce qu'ils proposent comme activités lors des fêtes qu'ils préparent semblent un peu jeune pour une telle organisation.

Un excellent tome pour cette série, l'Agence Confettis doit se surpasser dans ce tome.


C'est Lundi. Que lisez-vous ? (254)


Cette semaine, j'ai fini :


Ma chronique ici .

Puis, j'ai lu :




Ma lecture en cours :



J'écoute :


Ma prochaine lecture :



Et vous, que lisez-vous ?