samedi 16 décembre 2017

What's New Pussycat? Une belle histoire d'amour dans le Greenwich Village des années 60 Gihef Lapone



Merci à Kennes éditions de cette belle découverte.


Automne 1960. Cole Slowe est un sculpteur au tempérament ombrageux et aux fins de mois difficiles. S’il jouit à Greenwich Village d’une belle cote d’estime, son refus d’exposer ses oeuvres aux yeux du grand public l’empêche d’accéder à une notoriété sonnante et trébuchante. Ses sculptures d’assemblage ont néanmoins capté le regard de Sophie St-Cyr, une jeune comtesse française grande amatrice d’art. L’artiste n’est pas insensible au charme de la belle et accepte pour la séduire une exposition à sa gloire. Mais c’est sans compter les agissements nocturnes d’un cambrioleur de haut vol qui hante depuis peu le quartier. Agile comme un chat, le monte-en-l’air signe ses méfaits "Pussycat". Il a délesté de ses plus belles oeuvres pas moins de trois galeries en quelques jours et ne compte pas s’arrêter là…


On se retrouve dans le Greenwich Village des années 60, cette fois-ci avec le frère de notre hôtesse de l'air (cf Love in the air)

Ce tome est moins drôle que le premier. C'est quand même un régal avec ses personnages caricaturés : la Comtesse, l'artiste qui ne veut pas vendre ni exposer ses œuvres, la mère de l'inspecteur qui joue les détectives...

L'histoire est organisée autour de Cole (l'artiste) et Sophie (la Comtesse) ainsi que le vol d'oeuvres d'art.

Il y a ici un côté sombre, mystérieux dans ce tome même si on sait très vite qui est le voleur. On se demande quelle tournure va prendre l'histoire.

Les dessins sont très réussis. Ils font bien ressortir l'atmosphère et l'incertitude du récit.

J'ai beaucoup aimé cette BD même si j'aurais préférer une autre fin. Cette dernière colle très bien avec la personnalité des deux personnages principaux donc je valide.

Une excellente BD, une histoire entraînante portée par de magnifiques dessins.


Le Réveil de Zagapoï Yves-Marie Clément



Merci aux éditions Le muscadier, collection Rester Vivant de cette belle découverte.

Au coeur de la forêt amazonienne, en Guyane, une mission scientifique destinée à éradiquer les moustiques tourne mal. Le GENIBE, puissant insecticide, entraîne des mutations dans la nature et le réveil de Zagapoï – l’Esprit de la jungle. L’expédition se transforme alors en cauchemar. Les membres de l’équipe scientifique échapperont-ils au pire ?


Une histoire, un conte écologique fort, sombre.

Une équipe de scientifique décident de tester un anti-moustique dans une zone de la forêt amazonienne.

Ce récit a un côté conte écologique, un côté mythe aussi.
Conte par le fait que les animaux prennent la parole et nous narrent ce qui leur arrivent.
Mythe avec la population locale, l'esprit de la forêt.

Il y a ici un message fort sur les expériences hors de contrôle, sur l'utilisation de produits sans en connaître tous les effets et sans prendre en compte tous les paramètres.
Le roman traite donc d'un sujet d'actualités avec tout ce que l'on peut lire en ce moment sur les effets secondaires de certains médicaments non pris en compte et surtout sur l'utilisation du glyphosate.
Ici l'auteur nous met au coeur des conséquences sur la faune et la flore, sur le bouleversement de son équilibre. En faisant prendre la parole aux animaux qui s'unissent face à ce danger, l'auteur  nous fait ressentir la nature comme un entité à part entière qui quand on bouleverse un maillon de la chaîne , c'est elle en entier qui est touchée.
J'ai énormément apprécié découvrir les sentiments des animaux, leur réaction face à cette pollution; les voir s'unir.

Un excellent roman sur un sujet très actuel : les produits chimiques et leurs conséquences sur l'écosystème. Il est traité ici sous forme de conte, de mythe, c'est très bien fait. Il plaira au plus grand nombre avec sa narration faisant intervenir les animaux.


jeudi 14 décembre 2017

20, allée de la Danse La tournée du Japon Elizabeth Barféty


Merci aux éditions Nathan de cette belle lecture.

La vie et les rêves des petits rats de l'École de danse de l'Opéra.
Les petits rats de l'École de danse de l'Opéra vont partir en tournée au Japon ! Ils se donneront en spectacle dans plusieurs grandes villes. Depuis qu'elle le sait, Maïna ne pense qu'à une chose : elle va enfin pouvoir rencontrer Daisuke, un garçon japonais de son âge, avec qui elle a commencé à échanger sur un forum en ligne consacré aux petits chats porte-bonheur dont elle raffole. Daisuke par-ci, Daisuke par-là... Sa bande de copains finirait presque par être jalouse !


Un excellent tome pour cette saga pleine de tendresse et d'amitié.

Toute l'école part en tournée au Japon. C'est l'occasion pour Maïna de peut-être rencontrer Daisuke avec qui elle correspond mais la peur, le doute s’en part d'elle.

Un très beau tome où l'on retrouve la douce Maïna en proie à des doutes mais heureuse. Ses amis de la bande la soutiennent. C'est un très beau moment d'amitié qui nous est présenté dans ce tome.

La danse est un peu moins présente, du coup, la tension n'est pas la même qu'habituellement et c'est très agréable à découvrir.

Il ressort beaucoup de tendresse, de bonheur de ce tome. Il réchauffe les cœurs.

Un très beau tome pour cette saga tout aussi magnifique.


Le couple d'à côté Shari Lapena



Merci à NetGalley et aux éditions Presse de la Cité de cette belle découverte.

Ne vous fiez pas au bonheur de façade...
Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu'à cela ne tienne : ils emportent avec eux le babyphone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s'étire. La dernière fois qu'ils sont allés la voir, Cora dormait à poings fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l'impensable s'est produit : le berceau est vide.
Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s'arrête pas aux apparences... Qu'est-ce que l'enquête va bien pouvoir mettre au jour ? 



Les choses sont toujours plus compliquées qu'elles ne paraissent.

Le bébé d'Anne et Marco est enlevée alors qu'ils sont à une soirée chez les voisins.

Un récit intrigant, on soupçonne tout le monde et personne. On ne comprend pas qu'elles pourraient être les motivations de chacun. L'auteur joue sur ce point dans la première partie du roman. Puis, très vite, on comprend qui est coupable sans comprendre la suite des événements. L'auteur joue avec nos nerfs jusqu'au bout. Personne n'est clean et pourtant ne semble apte à commanditer un tel kidnapping.
Même quand on sait qui est passé à l'acte, l'auteur nous plonge encore plus profondément dans la confusion avec de nouveaux éléments. Les choses ne s'éclaircissent jamais complètement. Du coup, l'auteur nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne.

Une intrigue où le(s) coupable(s) sont là devant nous mais beaucoup de mystère reste avec des éléments étranges. Du coup, le simple est très compliqué.


mercredi 13 décembre 2017

A la recherche de la Carotte Bleue Les métiers Sébastien Telleschi



Merci aux éditions Little Urban de cette découverte.

Dans un terrier où vivent lapins et souris, une seule obsession : retrouver la Carotte Bleue ! Une carotte unique et mythique, si précieuse que personne ne sait où elle a été mise à l'abri. Cachée quelque part entre la caserne des pompiers et le café du coin, la Carotte Bleue n'est pourtant jamais bien loin. Un album cherche et trouve avec de grandes illustrations fourmillant de détails et de clins d'oeil sur l'univers passionnant des métiers, de l'agriculture à l'éducation en passant par le monde du show-biz.

Un album XXL : cherche, cherche et trouve la Carotte Bleue.

Nos lapins sont ingénieux et construisent une multitude de choses pour rendre leur vie agréable. Ils gardent tout de même un objectif : trouver la mythique et unique Carotte Bleue.

A travers la description de la vie en communauté de nos lapins, de grandes illustrations sont proposées et le lecteur doit y dénicher la fameuse carotte : pas toujours évident!
Ces illustrations ont aussi de nombreuses références à notre vie avec pour la musique par exemple des lapins Beatles.

La recherche de la Carotte Bleue permet de découvrir tout ce que dépeint le texte et d'aiguiser le sens de l'observation du lecteur.

Un album  original qui propose à la fois de découvrir des métiers et de s'amuser une Carotte Bleue dans chaque nouvelle illustration.

NB: Mon deuxième 19 ans, a dit en s’amusant à chercher la carotte : "C'est un très bon exercice , un peu comme retrouver un point virgule pas à sa place dans un code informatique"


Hollow City Miss Peregrine et les enfants particuliers Tome 2 Ransom Riggs



Merci aux éditions Audiolib de cette belle écoute.

Les dix enfants particuliers sont désemparés : Miss Peregrine, changée en oiseau, est prisonnière de son état, suite à l'attaque des Estres, des âmes damnées. Ils n'ont plus qu'un espoir : trouver une Ombrune susceptible de redonner à la directrice de l'orphelinat sa forme humaine. 

Le petit groupe d'enfants échoue sur une rive de Grande-Bretagne, en 1940, alors que la Seconde Guerre mondiale fait rage. Aussitôt pris en chasse par des Estres déguisés en soldats, ils se réfugient in extremis dans une boucle temporelle. Là, vit une curieuse ménagerie d'animaux. Parmi eux, Addison, un chien parlant, leur apprend que Miss Wren, la dernière Ombrune en liberté, est partie libérer ses sœurs à Londres. Il devient urgent de rejoindre la capitale...


Un deuxième tome où l'univers s'étoffe et l'aventure est bien présente.

On retrouve nos enfants Particuliers désespérés après les événements du premier tome.

Le début du récit m'a paru un peu long à démarrer avec l'errance de nos Particuliers.
A partir du moment où ils sont dans la boucle de Miss Wren les événements s'accélèrent. Le récit prend alors un bon rythme.

Avec les rebondissements, l'auteur nous propose de nouveaux éléments sur le monde des Particuliers.
L'histoire mêle alors aventure, découvertes pour le lecteur et Jacob et ses amis sur le monde qui est le leur.
Ce tome est plein de surprises. Je ne m'attendais pas du tout à ce que l'on découvre ici. Surtout en ayant vu l'adaptation cinématographique, laquelle je trouve est vraiment très simplifiée et résume en fait les trois tomes.

La fin a un rythme effréné et donne envie de découvrir au plus vite la suite.

La lecture de Benjamin Jungers est rythmée, pleine d'entrain. Il sait garder notre intérêt complet.

Un excellent tome 2 : haletant, prenant, plein de surprises.


mardi 12 décembre 2017

Coucou...caché ! Un cherche et trouve trop cool Anders Arhoj



Merci aux éditions Little Urban de cette belle découverte.

Un partie de cache-cache qui demande un grand sens de l'observation.

Deux amis jouent à cache-cache. Ils ont la faculté de changer de couleur.
Ils doivent se chercher dans des décors variés : jungle, hôpital, zoo, foire, village ...

Nos deux "caméléons" se confondent facilement avec l'environnement.

Un livre-jeu permettant de développer le sens de l'observation. Il n'est pas toujours facile de les trouver.
Cet album se lit dans les deux sens : dans un sens pour l'un, dans l'autre pour le second.


Hôtel Grand Amour Sjoerd Kuyper



Merci à NetGalley et aux éditions Didier Jeunesse de cette belle lecture.

Dimanche 12 mai. La journée avait parfaitement bien commencé. Il faisait déjà chaud comme en été, avec une brise agréable qui venait de la mer. [...] C’était une journée pour exécuter de grands projets. Pour gagner son match de foot… Pour tomber amoureux… Pour écrire son nom sur la lune avec une bombe aérosol.

Au moment où Vic marque le but qui qualifie son équipe, son père s’effondre, victime d’un malaise. Il est emmené d’urgence à l’hôpital et Vic et ses trois soeurs doivent alors gérer seuls l’hôtel familial. Très vite, c’est le grand n’importe quoi ! Les clients s’enfuient, les créanciers débarquent : il ne reste plus que quinze jours pour sauver l’hôtel ! 
Tenir un hôtel avec trois soeurs survoltées, un papa à l’hôpital, un cuisinier démissionnaire, des clients qui fichent le camp ? Du haut de ses 13 ans, Vic pense qu’il peut y arriver… Le héros raconte son histoire en s'enregistrant sur un vieux magnétophone et nous plonge dans une histoire pleine d’émotions, de sensibilité et d’humour.

Un récit touchant plein de tendresse et beaucoup de moments cocasses.

Vic, 13 ans et ses sœurs doivent gérer l'hôtel familial. Leur père vient de faire une crise cardiaque, leur mère est décédée.

Vic, seul garçon de la fratrie se sent exclu de la gestion de l'hôtel par ses sœurs. Il pense aussi que sa mère ne voulait pas de garçon.
Il veut aider et gérer l'hôtel. Il nous narre son histoire en grande partie: de petits passages sont narrés par Isabel, la fille qui fait rêver Vic.

Le personnage de Vic est touchant. Il est plein de doutes sur lui-même, sur l'amour de sa mère, sur sa place dans cette famille.
Il voudrait rendre fier sa mère.
Il prend des initiatives parfois malheureuses, souvent cocasses et toujours prises avec son grand coeur.
On a  ici l'initiation de Vic à la vie d'adulte, aux responsabilités, à la découverte de l'amour.

Ce récit est plein de tendresse. Vic aime ses sœurs, son père. Il est prêt à tout pour eux et pour son père en particulier.  Derrière ses doutes, Vic montre son envie de bien faire, le courage de faire face.

On a parfois l'impression que le récit part dans tous les sens. Ceci est dû au fait à mon sens que Vic ne sait pas où donner de la tête le plus souvent. Il peine à trouver des solutions.

Un livre cocasse, plein de tendresse.
Un ado en quête de lui-même fait face avec beaucoup de bonhomie aux difficultés que vit sa famille.


lundi 11 décembre 2017

Anika et la Sorcière des neiges Linda Sunderland Daniel Egnéus


Merci aux éditions Little Urban de cette belle découverte.

Pour sauver sa mère des griffes de la maléfique Sorcière des Neiges, Anika commence aux côtés de son père un long et périlleux voyage. En chemin, elle se lie d'amitié avec un corbeau et un renard polaire. Ensemble, ils braveront les dangers qui les guettent à chaque pas.


Un récit fait de courage et d'espoir.


Anika part sauver sa mère, prisonnière de la Sorcière des Neiges.

Cet album a un côté sombre par les maléfices de la Sorcière. Il y a aussi un côté plein d'espoir à travers le voyage d'Anika et son courage face à la Sorcière.

Les illustrations transposent très bien ce contraste entre le côté sombre du récit et l'espoir . Les couleurs évoluent au fil de l'histoire.

Un très bel album, une jolie histoire pleine d'espoir et de courage.



C'est Lundi. Que lisez-vous? (281)



Cette semaine, j'ai terminé :

Ma chronique ici.

Puis, j'ai lu :
- du côté de la jeunesse :


Ma chronique de L'Arbre à vœux est ici.

- du côté des romans :


Ma chronique pour Le sablier des âmes est ici.
-J'ai aussi lu une BD :


J'ai fini d'écouter :



J'écoute :



Je lis :


Ma prochaine lecture sera sûrement :



Et vous, que lisez-vous ?