samedi 6 janvier 2018

La petite amie Michelle Frances



Merci aux éditions L'Archipel de cette découverte.

ELLE AIME VOTRE FILS...
Laura a tout pour elle : un beau mariage, une situation enviable et un fils, Daniel, qu’elle adore.
Quand ce dernier, étudiant en médecine de vingt-trois ans, rencontre Cherry, superbe jeune femme issue d’un milieu modeste, Laura l’accueille à bras ouverts.

... ELLE VEUT VOTRE MORT !

Mais elle va bientôt découvrir sa future belle-fille sous un tout autre jour... bien plus sombre. Et si Cherry n’en voulait qu’à l’argent de son fils ?
Les deux femmes vont dès lors se livrer une guerre sans merci. Un jeu qui pourrait se révéler fatal...

Un roman particulier à l'atmosphère suspicieuse.


Cherry rencontre Daniel qui cherche un appartement , quelque chose passe entre eux deux mais la mère de Daniel émet des doutes envers Cherry.


Une ambiance tendue dans ce roman.
Au départ, on se dit pourquoi ce titre tout parait normal. Puis peu à peu , les doutes , l'instinct d'une mère?, nous font douter de Cherry.
Cherry est un personnage ambiguë. Au première abord, on lui donnerait le bon Dieu sans confession par la suite on se demande si elle n'a pas quelque chose de machiavélique. On sent que quelque chose cloche dès le début sans comprendre quoi. Des doutes sur elle et ce qu'elle pense vraiment et ce qu'elle a fait pour arriver à ses fins persistent jusqu'à la fin du roman.

Daniel est le jeune homme amoureux par excellence. Comme on dit souvent : "L'amour est aveugle."

La tension monte crescendo. Ce récit a un côté détestable qui le rend addictif. On a envie de comprendre.

Une atmosphère particulière, un personnage féminin ambiguë, les doutes d'une mère , voici les éléments qui rendent ce récit prenant. Si vous avez envie d'une lecture différente, n'hésitez pas à découvrir "La petite amie".


8 commentaires:

  1. Ca peut être pas mal du tout ! merci de ton avis :)

    RépondreSupprimer
  2. rhh je savais bien qu'il fallait pas que je passe par ici, si je voulais pas me laisser tenter. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  3. J'adore la couverture et j'aime beaucoup cette ambiguïté dont tu parles, ça m'intrigue !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas quoi penser de ta chronique. D'un côté je suis intriguée, mais de l'autre j'ai l'impression que je n'aimerais pas ce livre. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends , il y a une ambiguïté dans ce roman qu'il le rend à la fois addictif et détestable.

      Supprimer
  5. Bonjour :)

    Merci à vous pour cette critique de La Petite Amie ! Ravie qu'elle vous ait conquise... ;) On se voit prochainement pour de nouvelles lectures ? N'hésitez pas à nous contacter via FB et à nous suivre sur TW et Instagram depuis peu :D

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!