vendredi 30 mars 2018

Demain il sera trop tard Jean-Christophe Tixier


Dans une société où règnent en maîtres prévisionnistes et laboratoires scientifiques, chacun connaît sa durée de vie précise. Depuis leur naissance, Virgil et Enna ont des destins opposés. Long Terme, Virgil a toujours eu droit au meilleur. Enna, elle, vit dans un bidonville car elle est Court Terme. Mais un jour une Brigade tente d’arrêter Virgil. Il s’enfuit. Il apprend que son Terme est erroné et qu’il va mourir à 21 ans… Qui a commis cette erreur ? Quelles conséquences terribles va-t-elle avoir, pour lui et pour d’autres ? Enna, elle, graffe sa révolte sur les murs des beaux quartiers. Quand son amie est tuée par un groupuscule, elle jure de la venger… Traqué, Virgil rencontre une jeune geek, Lou, analyste de données qui s’oppose clandestinement au système. Elle l’entraîne dans le Réseau afin d’organiser la lutte…


Une dystopie au sujet original et intéressant dans sa gestion : le terme de tout un chacun et quelque part un sujet tabou.

Virgil découvre qu'il n'est pas un Long-Term (87) mais un Court-Term (21). Il va devoir fuir sa vie s'il veut survivre.


Jean-Christophe Tixier nous propose ici une société où tout le monde connaît l'âge auquel il va mourir. La société décrite ici est divisée en trois castes : les Courts-Term, les Moyens-Term et les Longs-Term et les ILS (ceux qui dirigent et prennent les décisions et exploitent le Test-Term). Chaque groupe travaille et est éduqué en fonction de son Term, ILS n'investissent pas dans l'éducation des Courts-Term par exemple et et ces derniers sont cantonnés aux travaux les moins intéressants.

L'erreur de lot dont Virgil est victime et sa fuite, peuvent-ils remettre en question les bases de cette société et surtout cette erreur dévoilée peut-elle servir le Réseau ou le groupe Demain à faire valoir leurs idées: que le Term n'est pas une fin en soi pour classer les individus.

Le récit est passionnant. On va de découvertes en découvertes sur ce monde et ILS. Il y a beaucoup de rebondissements, d'action qui rendent la lecture haletante.
les personnages sont attachants : on a aucun mal à avoir de l'empathie pour eux et donc vouloir savoir ce qu'ils vont devenir.

La fin, l'épilogue me laisse sur ma faim. Je ne sais pas si une suite est prévue. Je trouve qu'il y a encore beaucoup à développer sur ce monde, son avenir et les changements qui peuvent survenir.
On a ici la découverte de l'univers, les prémices d'un "Demain" mais rien de très concret.

Un roman qui m'a tenu en haleine d'un bout à l'autre et pourtant je reste sur ma faim, j'aurai aimer en avoir  plus 😉.


3 commentaires:

  1. ton avis est rend ce livre assez intrigant.

    RépondreSupprimer
  2. Ah, celui-là, il me fait terriblement envie depuis sa sortie, alors, ton avis me tente encore plus ma belle !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup les dystopies en général alors pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!