mercredi 23 mai 2018

Cendres de Marbella Hervé Mestron


Merci aux éditions Antidata et à l'auteur de cette découverte.


Ecrit à la première personne dans une langue aussi incorrecte que truculente, Cendres de Marbella est le récit d'une trajectoire au ras du bitume, celle d'un petit gars qui voudrait bien s'extirper de sa banlieue en déliquescence autogérée, pour être quelqu'un d'autre du bon côté du périphérique. Une nouvelle drôle et noire.

Une nouvelle sur le monde des cités, des trafiques, de la rivalité.

Avec cette nouvelle, je découvre la plume d'Hervé Mestron différemment. J'ai déjà lu deux de ses romans jeunes (L'aigle Noir et Le Temps des râteaux) , celui est aussi destiné à un public jeune adulte mais le style, l'écriture tranche avec les deux précédents.
Ici, le narrateur Ziz vit en banlieue. La narration est à l'image du parlé de ces dernières : on a un langage fleuri, sans fioritures.

Du côté de l'histoire, on découvre la face sombre des banlieues avec ses crimes, ses trafiques, ses rivalités et sa survie.
Ziz nous montre ici qu'il est simple de vivre, de s'enrichir dans une banlieue mais il faut rester sur ses gardes.

J'ai eu un peu de mal avec le début de la nouvelle dû à ce style auquel je ne m'attendais pas. Très vite, je m'y suis faite et là la lecture est devenue prenante. On rentre dans le jeu de Ziz, de ses combines et on est curieux de découvrir comment tout ça va finir.

Une nouvelle originale par son thème : la vie, la survie au coeur d'une banlieue avec ses trafiques, ses combines. Le tout traité par l'auteur de manière très réaliste par le style d'écriture et par les sentiments que Ziz partagent ici.


2 commentaires:

  1. Je ne pense pas que cela soit une lecture pour moi.

    RépondreSupprimer
  2. Ah, merci pour cette superbe découverte ma belle, parce que ça me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!