vendredi 25 mai 2018

Miroir Paranoïa Tome 2 Mélissa Bellevigne


Qui est vraiment Judy Desforêt  ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer  ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie  ? Est-elle victime d'un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair  ?
Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante  ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme  ? Épuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.
Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal.
Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire  ?
Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité  ?


Un tome un peu déroutant, et tout aussi prenant que le premier.

On retrouve dans ce second tome Judy, son histoire et sa psychiatre Lisa.

Le début du tome est assez déroutant surtout pour quelqu'un comme moi qui a pris cette lecture en ne se souvenant pas du premier pensant que les souvenirs reviendraient à la lecture des premières pages.
Ce tome est encore plus centré que le premier sur l'histoire de Judy. Lisa passe encore plus en second plan ici que dans le premier.
Pour me rappeler de l'histoire, j'ai dû relire ma chronique du premier et encore ce n'était pas vraiment suffisant puisqu’il n'y a que mon ressenti. Cette relecture  m'a permis de me rendre compte du pourquoi du titre : ce tome reprend l'histoire de Judy sous un autre angle et va plus loin.

J'ai beaucoup apprécié le premier tome pour son côté étrange. Ici, j'ai apprécié le personnage d'Alwyn et le fait que Lisa remet son diagnostic en questions.
Les réponses qu'apportent l'auteur ici sont bien adaptées mais restent très troublantes surtout après lecture de l'épilogue. Ce dernier m'a déçue.
J'ai énormément apprécié la plume de l'auteur : elle est douce, prenante.

Un second tome addictif, original dans la manière dont est traité le trouble psychiatrique de Judy et pourtant je reste sur ma faim à cause de l'épilogue que je n'ai pas trouvé approprié.


4 commentaires:

  1. Ah, cette série me tente territoire !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la couverture de ce second tome. La saga me semble vraiment super!

    RépondreSupprimer
  3. J'avais eu du mal avec le premier tome, je ne pense pas lire celui-ci malgré ton avis.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai un peu plus accroché à ce 2è tome mais comme toi je trouve l'épilogue de trop. Cela laisse présager une suite qui n'est pas forcément nécessaire au risque de tourner en rond

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!