mercredi 27 juin 2018

The Hate U Give La haine que l'on donne Angie Thomas


Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Un roman coup de poing sur la question universelle du racisme et des violences policières !
Résumé :
Starr a seize ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres entre gangs, la drogue et les descentes de police. Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic ; tous les jours, elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes. Mais tout vole en éclats le soir où son ami d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère ; et à redresser la tête.

Un roman dur, vrai.

Starr a deux vies : une vie au lycée avec des jeunes blancs, l'autre chez elle dans son quartier noir.
Starr est témoin du meurtre de son ami Khalil par un flic blanc.

Un roman jeunesse sur un sujet difficile : les a priori, sur l’injustice.

Le premier chapitre m'a laissé pantoise, me demandant bien où l'auteur allait nous mener et surtout comment. Passé ce chapitre, je suis réellement rentrée dans l'histoire et compris que l'auteur allait nous parler de thèmes peu développés en littérature jeunesse : l'insécurité, l'injustice, la loyauté, les gangs, les a priori à travers une jeune femme Starr qui vit dans deux mondes : un où être black est cool, l'autre où la peur règne.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Starr qui essaie de se protéger tout en restant loyale à son ami disparu.
On la voit évoluer d'une jeune fille perdue vers une combattante, militante pour que justice soit faite.
Autour d'elle gravite toute sorte de personnages : le membre d'un gang, son oncle le flic, Chris son petit ami blanc, une grand-mère un peu loufoque, un demi-frère partagé entre deux familles, deux façons de vivre ... Ils donnent au roman un côté vrai et fort, très appréciable.

Un excellent roman jeunesse sur les a priori, l'injustice due à son faciès.


5 commentaires:

  1. j'ai beaucoup aimé ce roman bouleversant malgré un petit bémol avec le phrasé de la cité (même si c'est totalement dans le contexte)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le phrasé de la cité fait partie des choses qui m'ont gênées dans le premier chapitre.

      Supprimer
  2. J'ai tout particulièrement hâte de voir le film pour le coup !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre commence à beaucoup me tenter !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!