mardi 7 août 2018

A la belle étoile Eric Sanvoisin



Merci aux éditions Le muscadier Collection Rester Vivant de cette belle découverte.

Yaëlle a un grand-frère handicapé, Pierrot. Un matin, elle lui propose de l'accompagner à l'école. Pierrot est ravi : ça fait tellement longtemps qu'il rêve d'aller à l'école des gens normaux ! Mais quand on se moque de lui, il perd tous ses moyens. Alors, il fugue et se perd dans la ville, où il rencontre la Dame, qui vit dans la rue et dans un château en carton.

Une très belle histoire, pleine de simplicité.

Yaëlle a un grand frère Pierrot.  Il est différent, il est handicapé. Il va accompagner Yaëlle à l'école et rencontrer la Dame.

Un roman à trois voix : Yaëlle, Pierrot, la Dame.

Une histoire belle dans sa simplicité des sentiments, des actions "naturelles" qui en ressortent, des gestes envers les autres où la différence ne se voit pas.

Il y a beaucoup de poésie, de tendresse dans ce récit. La simplicité de Pierrot, sa manière de penser sont belles, pleine de bon sens simple. Il nous montre quelque part le chemin vers les autres. Il ne pose pas de questions, donne aux autres beaucoup.

Un roman sur la différence qui ne l'est qu'en apparence.
Une belle histoire pleine de sentiments simples et sincères.


5 commentaires:

  1. J'aime ce que tu en dis ! je note

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air plein de douceur ce livre

    RépondreSupprimer
  3. Le titre et le résumé sont déjà très beaux et ce que tu en dis est encore plus tentant ma belle !

    RépondreSupprimer
  4. Ca a l'air effectivement d'être une belle histoire, je note !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!