mercredi 22 août 2018

Le vent des steppes Penny Watson-Webb


Merci à VFB éditions de cette découverte.

450 - Gaule romaine. Alors qu'Attila et ses hordes envahissent la Gaule, un seul homme se dresse devant l'envahisseur afin de protéger un empire en déclin : Aétius. Le général romain détient une carte maîtresse dans sa main, une femme venue d'Éthiopie, Makéna, héritière de la reine de Saba, qui, par son courage et sa volonté, saura faire fléchir Laudaric, prince des Vandales à qui elle a été promise. Ennemis devenus époux, ils devront déjouer les complots et les trahisons avant de chercher ensemble une réponse : où se trouve l'avenir du monde ? Dans ce qui reste de l'Empire romain et les espoirs de l'Église ou dans les yeux du Fléau de Dieu ? Dans ce contexte politique et guerrier, les hommes et les femmes des deux clans se battent bien plus que pour un territoire : ils se battent pour la civilisation.

Un roman sur les conquêtes d'Attila et les Huns.

Makéna se prépare pour le compte d'Aétius à venger les siens en incorporant la suite d'Attila.

L'auteur nous avertit qu'elle a pris quelques libertés avec l'histoire. Ne cherchez donc pas ici à suivre des événements historiques réelles.

Ce roman mêle romance et enjeux politiques, religieux.
On suit Makéna, héritière de la reine de Saba, une jeune femme qui a soif de vengeance et qui est aussi très intelligente et sait reconnaître l'honnêteté.
Beaucoup de déconvenues, d'épreuves l'attendent auprès d'Attila mais aussi des moments de bonheur.

On est dans un contexte politique complexe fait de complots, d'affrontements de personnalités.

La plume de Penny Watson-Webb est fluide, entraînante. Le roman se lit très vite.

Un roman intense aussi bien en événements que du côté des personnalités des différents personnages.


4 commentaires:

  1. Merci pour ton avis, je ne connaissais pas du tout mais j'ai bien envie de le lire =)

    RépondreSupprimer
  2. Pas forcément mon genre mais contente que tu ais passé un bon moment

    RépondreSupprimer
  3. c'est une période de l'histoire que je n'aime vraiment pas, l'essentiel c'est qu'il t'ait plu

    RépondreSupprimer
  4. Oooh, voilà qui m'a l'air sacrément intense ma belle !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!