jeudi 2 août 2018

Les prières de sang Jean-Marc Dhainaut



Merci à Taurnada éditions de cette découverte.

Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite. Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu'une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n'avait pas perdu la mémoire… 

Un roman paranormal intense.

On retrouve Alan notre "chasseur de fantômes" rencontré dans "La maison bleu horizon" . Il est accompagné ici pour son enquête par son assistante Mina. Et quelle enquête !

Jean-Marc Dhainaut va loin ici dans ce qui est des énergies résiduelles, dans les présences paranormales. Le roman en est haletant, souvent intense. On frissonne, on tremble avec Alan et Mina.

L'enquête d'Alan et Mina dans le monastères est complexe, intense en événements. L'auteur joue avec les personnalités de nos héros pour démêler ce qu'ils perçoivent.  Il en profite aussi pour rapprocher nos deux personnages. Ce point adoucit le roman et nous fait nous attacher encore plus à Alan et Mina.

Comme pour le précédent opus, j'ai adoré la fin , elle est très belle : rien n'est dû au hasard 😉.

Un excellent roman sur les phénomènes paranormaux avec deux personnages un brin atypique .


1 commentaire:

  1. Ah, second avis positif que je vois sur ce roman et je suis encore plus tentée ma belle !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!