vendredi 3 août 2018

Plastique Apocalypse Arthur Ténor



Merci aux éditions Le muscadier Collection Rester Vivant de cette belle découverte.

À l’origine, le Plastivorax était une formidable avancée en biotechnologie. Côté pile, on allait traiter sans résidu ni pollution tous les déchets en plastique de la Terre. Côté face, son inventeur empocherait des milliards de dollars. Mais c'était sans compter avec le petit détail qui tue. Une broutille que refusa de voir cet apprenti sorcier qui croyait tout maîtriser, jusqu’aux lois de la nature. Résultat : rien moins que la fin du monde – enfin... tel que nous le connaissons.


Un beau roman jeunesse, passionnant.

Le père d'Alexandre et son équipe ont produit une bactérie détruisant le plastique pour traiter le pollution qu'engendre les déchets en plastique. Rien se passe comme prévu, l'apocalypse est enclenchée.

Un roman jeunesse sur un sujet très actuel : la pollution et les déchets. On a aussi ici notre dépendance à ce matériau qu'est le plastique et aussi notre dépendance à Internet.

L'histoire est simple, captivante, portée par un personnage Alex, un ado dont les analyses de la situation, sa manière de réagir sont des plus intéressantes. Il ne baisse pas les bras et avance.
La conclusion est une belle leçon, une analyse simple de notre société actuelle et de son avenir.

C'est le premier roman d'Arthur Ténor que je lis . Je suis tombée sous le charme de sa plume addictive et de son univers. Arthur Ténor est un auteur originaire du département où je vis, je vais maintenant regarder de plus prêts ses écrits.

Un roman apocalyptique passionnant avec un joli message sur notre société.



NB: Clin d’œil à une phrase du roman "Quand toutes les centrales auront explosé, il ne restera plus que la Bretagne et l'Auvergne d'à peu près habitables." page 40 . Eh bien je reste dans ma belle région qu'est l'Auvergne 😉.


6 commentaires:

  1. Ce n'est malheureusement pas un genre que j'aime. Merci pour ton avis ;)

    RépondreSupprimer
  2. Merci de la découverte ! j'ai pas mal entendu parler de cet auteur, il a l'air pas mal

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui, il a l'air absolument génial celui-là, je suis bien tentée pour le coup ma belle !

    RépondreSupprimer
  4. Une belle chronique, pas en plastique, mais authentique d'un ressenti bourbonnais ;)

    RépondreSupprimer
  5. un sujet interessant mais je ne sais pas si je le lirais

    RépondreSupprimer
  6. Je trouve le titre peu attrayant, mais malgré tout, il m'intrigue! Ton avis me donne plus envie que la première impression qu'il me donne!

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!