mardi 30 octobre 2018

Là où tu te perdras tome 2 La poupée de sang et de larmes Ena L.


Merci aux éditions Sharon Kena de cette lecture.

La situation se complique pour Sharon.
Comme si la disparition de son jumeau, Stephen, et la présence d’un meurtrier ne suffisaient pas, l’arrivée de son fiancé remet soudainement en question sa relation cachée avec l’envoûtant lieutenant Parker.
Plus déterminée mais aussi plus seule que jamais, Sharon devra mener de front sa suite de formation chez les Marines, au sein d’un nouveau groupe, ainsi qu’une enquête des plus dangereuses et déstabilisantes. Car son frère n’est peut-être pas la victime qu’elle croyait...

Si Sharon pensait avoir traversé l’horreur ultime pendant ces derniers mois, elle se trompait. Ce qui l’attend est bien pire encore.

Si j'ai bien apprécié le tome 1 pour son héroïne et son décor : un camp d'entraînement militaire de Marines, dans ce tome je n'ai pas trouvé mon compte. Il m'a manqué un petit quelque chose en plus qui aurait pu me faire apprécier complètement ce tome. Peu de surprises dans ce tome, le scénario se répète surtout au début.
Bien au contraire, j'ai trouvé beaucoup de longueurs dans ce second opus surtout dans la première partie du roman. Et cette fois, ce n'est pas dû aux chapitres longs vu que je m'y attendais mais bien à l'histoire qui au départ reprend le même schéma que le premier tome et le même développement On a l'impression de ne pas avancer par rapport à la fin du tome précédent.
Ce début de roman est très sombre, pas par le côté militaire mais par ce que subit l'héroïne Sharon, enquête de réponses sur son frère.

Peu à peu les choses s’accélèrent et deviennent plus claires et intéressantes dans le milieu du roman.
On a de nouveau un passage un peu lent après les premières révélations puis la fin s'emballent.

Un second tome qui m'a bien moins emballé que le premier, j'ai trouvé que les choses allaient soit lentement soit très vite en reprenant le quasiment le même schéma que le premier tome.
Une lecture inégalitaire en intérêt.
Le milieu militaire est toujours présent. On a plus le plaisir de la découverte ici ce qui renforce le ressenti de lenteur. 


3 commentaires:

  1. Mince dommage que ça ait été moins à la hauteur que le premier

    RépondreSupprimer
  2. Mince encore une déception ! dommage que tu n'ais pas retrouvé le même plaisir que pour le premier

    RépondreSupprimer
  3. Je suis vraiment déçue pour toi ma belle...Tu sais que pour moi, c'est tout le contraire et j'espère que la suite te plaira plus !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!