jeudi 29 novembre 2018

C'est écrit sur ses lèvres Brigitte Aubonnet



Merci aux éditions Le Muscadier Collection Rester Vivant de cette belle découverte.


Etre adolescent, ce n'est pas tous les jours facile. Être adolescent et sourd, encore moins. Et quand on est adolescent, sourd et qu'on a des parents qui décident tout pour vous, c'est carrément très compliqué ! Valériane et Ludovic, deux adolescents sourds, se rencontrent lors d'une réunion de parents de jeunes sourds. Une histoire d'amour débute entre eux... mais l'opposition parentale ne tarde pas à se manifester. Comment les deux adolescents vont-ils faire pour vivre leur amour et pour tenter de construire leur indépendance ? À partir de 13 ans.

Un sujet délicat, très bien traité.

Etre sourde et ado n'est pas simple surtout quand les parents de Valériane décident tout à sa place.
Cette dernière va rencontrer Ludo lors d'un congrès des familles de mal-entendants. Les deux ados se plaisent mais leurs parents ont des positions opposées sur leur handicap.

J'ai beaucoup aimé une phrase du dernier chapitre, page 73, qui résume bien le roman "Chacun a droit de choisir sa façon de s'exprimer et de vivre".
Le choix de vivre sa vie d'ado comme les autres, comme on l'entend avec les mêmes envies et les mêmes émois ...
Le choix de vivre sans être défini par son handicap ou être régenté par sa famille.

Beaucoup de questions sont abordées ici, de manière simple, réaliste, le tout avec de l'émotion.
Quel qu’il soit un ado est un adulte en devenir qui a le droit de faire ses propres choix.

Tout ça peut vous paraître rébarbatif, eh bien non! Brigitte Aubonnet traite ses sujets avec beaucoup de bonhomie et simplicité dans ce roman. C'est très bien fait.

Un excellent roman jeunesse sur l'adolescence et le handicap.




6 commentaires:

  1. encore un qui m'a l'air très interessant !

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, un sujet extrêmement intéressant et qui me fait donc très envie ma belle !

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que c'est une jolie phrase

    RépondreSupprimer
  4. "dernier chapitre, page 73" mais il est hyper court !!
    Par contre, le sujet me parle bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est un court roman de 80 pages. Dans la collection Rester vivant, nous aimons bien publier des textes qui n'effraient pas les moyens et les petits lecteurs, mais nous y mettons des choses assez intenses pour également satisfaire les lecteurs un peu plus chevronnés... ;)

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!