mardi 11 décembre 2018

Une existence nouvelle Monique de Carné




Merci à Babelio et aux éditions Pierre Téqui de cette belle lecture.

Ils n'auraient jamais dû se rencontrer. C'est dans un grand crissement de freins que la vie de François et celle de Rebecca basculent un soir d'été. La leur, mais pas seulement... Les amis ont du mal à savoir comment se comporter, les parents sont tristes et maladroits, le petit frère se sent abandonné. Comment accepter de tels bouleversements ? De nouvelles rencontres auront peut-être davantage de chance d'aider François à accepter cette existence nouvelle. Rebecca trouvera-t-elle les bons mots ? La petite Marisa sera-t-elle l'instrument du renouveau ? Un roman qui bouleverse tout ce que l'on attend de la vie, qui révèle la force de l'amitié et de l'entraide, qui nous donne un regard plus humain sur la différence, qui nous console de nos petits chagrins en transcendant celui de son héros. François devra, comme chacun de nous, choisir entre la mort, la rancune, le désespoir, l amertume... et la vie, le pardon, la joie, la lumière. Monique de Carné signe ici son premier roman, commencé à l'adolescence et mené à son terme à l'âge où sa fille est devenue mère à son tour. Il se déroule dans l'un des plus beaux endroits de France qu'elle connaisse, au pied du mont Blanc. Ce livre sonne juste car le héros ne choisit pas sa condition nouvelle une fois pour toutes, il retombera à plusieurs reprises dans le désespoir et la colère avant de pouvoir poser encore et encore le choix de la vie. Sur fond de montagnes enneigées, un beau roman pour les jeunes et une hymne à la vie.

Une magnifique plume pour ce roman jeunesse,

François, 16 ans, se fait renverser par une voiture . Il perd l'usage de ses jambes et commence pour lui un dur combat.

Rien d'inattendu dans ce roman, même le petit mystère autour d'un personnage n'en a pas été un pour moi, j'ai tout de suite compris de quoi il retournait. Cela n'a pas affecté mon plaisir de lecture. Au contraire, du coup je pense que j'ai attaché plus d'importance aux émotions, aux états d'âme des uns des autres, à l'amitié qui ressortent de ce récit.

Une très belle description des hauts et des bas que l'on ressent dans une telle épreuve. On comprend François, son désaveu de la vie. On souffre avec lui. On vit ses déconvenues, ses espoirs et ses désillusions. 

La plume de Monique de Carré est très belle, toute en émotion sans s’apitoyer. La fin nous laisse avec un côté conte de fées très bien fait.

Un très beau roman sur la reconstruction de soi après un drame, sur le trouver comment vivre autrement. Une belle lecture jeunesse que les ados devrait apprécier. 

3 commentaires:

  1. Le sujet est très dur, mais ça me paraît très intéressant ma belle !

    RépondreSupprimer
  2. la couverture me fait un peu penser à Heidi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, rien que la couverture déjà et même l'histoire qui se passe dans les Alpes. Après l'histoire est différente.

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!