samedi 26 mai 2018

Le grand chef Edmond et ses amis Astrid Desbordes Marc Boutavant



Merci aux éditions Nathan de cette découverte.

Une nouvelle aventure de la bande d'Edmond autour de la vie en communauté !
Dans la clairière, c'est la zizanie : Georges Hibou met du bazar partout, alors que l'ours Édouard aime que tout soit bien rangé. On crie, on se dispute et on se lance même quelques mûres à la figure. Pour revenir au calme, Edmond a une idée : il faut un chef. Un chef qui va les convaincre par l'absurde qu'un peu de désordre et de souplesse ne font pas de mal.

Un petit album sur l'ordre, les chefs et l'ennui.

Georges le Hibou aime les choses en désordre, son ami Edouard l'ours l'ordre et veut un chef qui décide ce qui est le mieux pour tous.

Les enfants vont se retrouver facilement dans cette histoire à travers les personnages et surtout le chef qui veut être obéi et n'a pas toujours les jeux les mieux adaptés à tous.

Les illustrations sont colorées, simples, bien représentatives de l'histoire.

De plus, un petit jeu peut être fait avec les enfants : qui se cache derrière le grand chef ?


Les papillons noirs Caroline Gutmann



Merci aux éditions JC Lattès de cette découverte.


« Ils sont apparus une nuit. Difficile de trouver la date, c’est encore confus dans ma tête. A demi endormie, j’ai soudain vu voler devant moi d’étranges papillons noirs. Ils agitaient doucement leurs ailes, de longues ailes qui semblaient effilochées. Puis ils se sont figés, se transformant en branchages d’une armée d’arbres morts.  »

Quand la narratrice apprend qu’elle a un méningiome dans la tête, probablement dû aux rayons qu’elle a reçus trente ans plus tôt pour la soigner d'une maladie du sang, tout s’effondre. Cette femme divorcée, mère de deux enfants, éprise d’un amant fantasque, et que ne quitte jamais son vieux chien, avait enfoui au plus profond d’elle-même les souvenirs de ses maladies passées, dangereux comme des déchets radioactifs...
Pour elle, il y a deux mondes, celui des malades et des bien-portants  : elle fera tout pour regagner le bon camp. En marge des soins qui lui sont prodigués, elle se plonge dans les carnets de son père, Jean Gutmann, disparu quand elle avait 22 ans, et avec qui ses rapports ont toujours été houleux. En remontant la généalogie, elle se découvrira d’illustres aïeux au destin écorché, proches de Lautréamont ou encore de Kessel... De l’hôpital Saint-Anne aux souterrains du cimetière Montparnasse, des liens noués avec d’autres malades hauts en couleur à la découverte de l’étrange tribu paternelle, des échos vont se créer, des passerelles se construire.
Avec, au bout de cette quête, une certitude  : pour survivre, il est des dettes dont il faut s’acquitter.

Un roman sur la maladie mais aussi sur la quête, la connaissance de ses aïeux.

Caroline doit se faire opérer d'un méningiome. La peur la fait se plonger dans le passé de sa famille pour s'évader. Elle lit pour ça les carnets de son père sur chacun des membres plus ou moins illustres de la famille.

L'auteur mêle allègrement passage sombre, morose sur la maladie et Histoire, recherche d'un ailleurs dans d'autres vies que la sienne mais aussi le passé de Caroline.
Globalement, ce roman a une atmosphère assez grise, mélancolique. On ne s'ennuie pourtant pas un seul instant  ni ne déprimons. Caroline malgré les doutes ne renonce jamais. On comprend pourquoi en découvrant son passé.

Dès le début du roman, je me suis sentie proche de Caroline, reconnue dans ce que j'ai vécu personnellement dernièrement : mes interrogations, mes peurs, comment réagir avec les garçons.
J'ai donc eu aucun mal à faire miens les sentiments, le ressenti de Caroline.
Cette lecture a été prenante, touchante.
La plume de l'auteur est très agréable, fluide.Elle nous entraîne facilement dans son récit.

J'ai beaucoup aimé le mélange des genres : maladie/ quête de ses origines. Cette recherche permet de s'évader du quotidien de Caroline vers d'autres lieux, d'autres époques, d'autres moeurs aussi parfois. On rencontre des personnages qui ont participé à l'Histoire .
Il y a donc ici derrière la mélancolie quelque chose de plus : de l'Histoire, des destins qui nous font nous évader.

Un récit sombre, morose qui pourtant se permet de s'évader vers d'autres horizons grâce à la recherche de Caroline sur ses aïeux.


vendredi 25 mai 2018

Maisons autour du monde Paula Blumen Mia Cassany


Merci aux éditions Nathan de cette découverte.

Un superbe tour du monde en images...
Imagine que tu puisses choisir de vivre n'importe où dans le monde... quelle maison choisirais-tu ?

Un appartement à Londres pour te promener tous les jours le long de la Tamise ? Une maison de Brooklyn face aux buildings de Manhattan ? A Kyoto, dans une maison aux cloisons de papier ? En Birmanie, sur une maison flottante ? A Hong Kong, dans une grande tour à étages ? En Islande, dans une maison en bois au bord de l'eau ? A Séville, avec un grand salon ouvert sur le ciel ou encore à Mexico ?

Découvre la diversité du monde en tournant les pages de ce superbe livre ! 

Un album représentant les différentes architectures des maisons à travers le monde : comment elles s'adaptent au milieu, au climat où les sont construites, on découvre donc aussi différents modes de vie .

J'ai trouvé les textes intéressants, un peu succincts parfois ; c'est un album jeunesse, c'est normal.
Par contre, j'ai trouvé les illustrations un peu trop foncées, ça ne donne pas envie de découvrir dans la réalité ces différentes maisons. 


Miroir Paranoïa Tome 2 Mélissa Bellevigne


Qui est vraiment Judy Desforêt  ? Une jeune femme assiégée par la paranoïa et des hallucinations telles qu’elle en a perdu la raison jusqu’à vouloir se tuer  ? Un esprit troublé qui aspire aujourd’hui à guérir et démarrer une nouvelle vie  ? Est-elle victime d'un vaste complot ou bien une manipulatrice au discernement hors pair  ?
Qu’est-ce qui a pu pousser Lisa, psychiatre renommée, à baisser sa garde face à cette patiente délirante  ? Aurait-elle manqué d’objectivité et de professionnalisme  ? Épuisée par le bébé de Judy dont elle est devenue la tutrice légale, Lisa n’a plus aucune certitude sur ses conclusions et bascule dans la culpabilité.
Tandis que l’enquête sur l’agression de Judy piétine, apparaît subitement à Viryez un certain Alwyn Andrews. Le jeune homme correspond en tout point à la description qu’a donnée Judy de l’ami imaginaire qui la suit depuis sa petite enfance. Il dit la connaître, être amoureux d’elle, vouloir la revoir… Mais de nombreux doutes planent à son sujet, faisant de lui un suspect idéal.
Qu’est-il vraiment arrivé à Judy et qui faut-il croire  ?
Où s’arrête l’hallucination et où commence la réalité  ?


Un tome un peu déroutant, et tout aussi prenant que le premier.

On retrouve dans ce second tome Judy, son histoire et sa psychiatre Lisa.

Le début du tome est assez déroutant surtout pour quelqu'un comme moi qui a pris cette lecture en ne se souvenant pas du premier pensant que les souvenirs reviendraient à la lecture des premières pages.
Ce tome est encore plus centré que le premier sur l'histoire de Judy. Lisa passe encore plus en second plan ici que dans le premier.
Pour me rappeler de l'histoire, j'ai dû relire ma chronique du premier et encore ce n'était pas vraiment suffisant puisqu’il n'y a que mon ressenti. Cette relecture  m'a permis de me rendre compte du pourquoi du titre : ce tome reprend l'histoire de Judy sous un autre angle et va plus loin.

J'ai beaucoup apprécié le premier tome pour son côté étrange. Ici, j'ai apprécié le personnage d'Alwyn et le fait que Lisa remet son diagnostic en questions.
Les réponses qu'apportent l'auteur ici sont bien adaptées mais restent très troublantes surtout après lecture de l'épilogue. Ce dernier m'a déçue.
J'ai énormément apprécié la plume de l'auteur : elle est douce, prenante.

Un second tome addictif, original dans la manière dont est traité le trouble psychiatrique de Judy et pourtant je reste sur ma faim à cause de l'épilogue que je n'ai pas trouvé approprié.


jeudi 24 mai 2018

Comment devenir un génie des Maths ! 50 expériences amusantes


Merci aux éditions Nathan de cette découverte.


Un livre d'activités et d'expériences très fun pour aimer les maths !
50 expériences amusantes à réaliser facilement pour percer les mystères des maths : géométrie, mesures, logique, calcul, probabilités, codes secrets...
Pas besoin de matériel : tout passe par les dessins et les consignes du livre sur lequel on note, dessine, colle, crée et répond aux questions.
Des énigmes à résoudre, des puzzles à faire, des gâteaux à réussir, un pavage d'animaux à créer, une chasse à la topologie, un message secret à envoyer, un labyrinthe à franchir... : oui, tout ça, c'est drôle et c'est bien des maths ! 

Des jeux, des pliages, de la logique etc.. ainsi est fait ce livre pour devenir un génie des Maths.

Bon, j'ai fait des études de Sciences, les Maths sont donc pour moi un outil sur des applications concrètes. J'ai pourtant trouvé ce livre difficile surtout dès 8 ans. Les explications ne sont pas toujours très claires et parfois le rapport aux Maths non plus surtout au vue du programme de primaire.

En deuxième partie de livre, chaque thème abordé précédemment est repris autour de jeux et avec des outils complémentaires. J'ai trouvé dommage que ces planches ne soient pas à la suite du thème qu'elles illustrent. Je pense qu'elles aideraient et faciliteraient  la compréhension en étant de suite après le thème dont elles dépendent. Dans les pages du thème , il est dit d'aller se référer à telle ou telle page finale mais pas toujours.
J'ai peur que les enfants fassent dans l'ordre et ne viennent qu'en toute fin vers les pages d’approfondissement et du coup ne comprennent pas tout.

Un livre intéressant pour voir les Maths autrement. Dommage que les pages d’approfondissement ne soient pas à la suite des explications.


Sombre Vengeance tome 1 Kyle Pierrette Lavallée



Merci aux éditions Sharon Kena de cette belle découverte.

Le Sergent Kyle CItras a perdu presque toute son unité alors qu'il s'apprêtait à rentrer au pays.
Jugé coupable de désertion, il en veut à celui qui, pour lui est le véritable responsable de ce massacre : Le Colonel Pilier. Et pour faire admettre la vérité à ce dernier, il n'a qu'une seule solution: se venger sur Lilya, la fille de son ancien supérieur...


Une dark romance douce et atroce à la fois.

Kyle, un vétéran, veut être réhabilité. Pour ça, il monte une vengeance : kidnapper la fille de son colonel, Lilya.

Une dark romance à la fois douce et dure. Dure par ce que va vivre Lilya, par ce Kyle lui fait subir. Douce car Lilya ne renonce pas et reste forte et par les sentiments que l'un et l'autre développe contre leur "gré".
Mais ne vous trompez pas, il y a ici des scènes très difficiles.

J'ai beaucoup aimé ce roman car les deux personnages sont vrais. On ressent leurs doutes, leurs peurs. On comprend Kyle qui veut se venger, sa vengeance semble légitime même si les moyens employés le sont bien moins.
Je reste pourtant un peu frustrée en ayant terminé cette lecture. J'aurai aimer avoir plus d'infos ce qui se passe autour d'Amy, la sœur de Lilya, elle aussi enlevée par un collègue de Kyle. Je pense que l'on aura des réponses sur ce point dans le prochain tome.
Ce dernier point m'a un peu agacé pour une autre raison. J'ai trouvé que Lilya surtout dans le final  se tracasse peu de sa sœur et prend des décisions sans tenir compte de ce que sa sœur vit. C'est le choix de l'auteur, je trouve que du coup le final est un peu incomplet mais à voir comment l'auteur utilise ce point par la suite.

Une très bonne dark romance, très dure avec des scènes difficiles et un récit adoucit les sentiments des deux personnages principaux.


mercredi 23 mai 2018

Astronaute Académie Steve Martin Jennifer Farley


Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Des missions à réussir, un métier à découvrir : astronaute !
Ce livre-jeu est un vrai centre de formation qui propose au lecteur l'entraînement d'un professionnel : préparation au décollage du vaisseau spatial, direction du vol lui-même, vie dans l'ISS, connaissance de la gravité, faire pousser sa propre nourriture de l'espace... et même à partir pour Mars. Chaque mission et chaque activité réussies sont récompensées par un diplôme !
Sur les rabats de couverture, une fusée à monter ; et à la fin du livre, un jeu "Mission pour Mars", avec un poster au verso, et des stickers.
Tout pour donner envie de devenir un grand astronaute comme Thomas Pesquet !
 

Un livre très complet sur tout ce que l'on doit savoir pour une mission dans l'espace : les différents métiers qui composent l'équipage, leur mission, leur entraînement et aussi comment fonctionne une fusée, une navette ou encore l’apesanteur ou l'histoire des voyages dans l'espace ...

Le tout est décrit de manière très ludique. A chaque thème, un diplôme est délivré à l'apprenti astronaute s'il a réussi sa mission. Dans chaque thème des sous-thèmes avec des jeux : jeux de réflexion, de réflexe, du sport, des expériences scientifiques ... Et en bonus, une fusée à construire et un jeu de société.

Un livre passionnant sur la vie d'une mission dans l'espace,( je me suis prise au jeu sans aucun problème) qui va plaire aux petits curieux et aux fans de l'espace pour ses réponses et surtout ses jeux-expériences pour être un vrai astronaute. (dès 8 ans)


Cendres de Marbella Hervé Mestron


Merci aux éditions Antidata et à l'auteur de cette découverte.


Ecrit à la première personne dans une langue aussi incorrecte que truculente, Cendres de Marbella est le récit d'une trajectoire au ras du bitume, celle d'un petit gars qui voudrait bien s'extirper de sa banlieue en déliquescence autogérée, pour être quelqu'un d'autre du bon côté du périphérique. Une nouvelle drôle et noire.

Une nouvelle sur le monde des cités, des trafiques, de la rivalité.

Avec cette nouvelle, je découvre la plume d'Hervé Mestron différemment. J'ai déjà lu deux de ses romans jeunes (L'aigle Noir et Le Temps des râteaux) , celui est aussi destiné à un public jeune adulte mais le style, l'écriture tranche avec les deux précédents.
Ici, le narrateur Ziz vit en banlieue. La narration est à l'image du parlé de ces dernières : on a un langage fleuri, sans fioritures.

Du côté de l'histoire, on découvre la face sombre des banlieues avec ses crimes, ses trafiques, ses rivalités et sa survie.
Ziz nous montre ici qu'il est simple de vivre, de s'enrichir dans une banlieue mais il faut rester sur ses gardes.

J'ai eu un peu de mal avec le début de la nouvelle dû à ce style auquel je ne m'attendais pas. Très vite, je m'y suis faite et là la lecture est devenue prenante. On rentre dans le jeu de Ziz, de ses combines et on est curieux de découvrir comment tout ça va finir.

Une nouvelle originale par son thème : la vie, la survie au coeur d'une banlieue avec ses trafiques, ses combines. Le tout traité par l'auteur de manière très réaliste par le style d'écriture et par les sentiments que Ziz partagent ici.


mardi 22 mai 2018

Beirut Bloody Beirut Tracy Chahwan


Merci à Babelio et aux éditions Marabulles de cette découverte.

De retour de voyage, deux jeunes femmes se retrouvent embarquées de taxis en taxis, au gré d’aventures inattendues et tentent de retrouver leurs chemins dans la banlieue de Beyrouth chaotique et nerveuse.
 
Deux jeunes femmes parcourent, le temps d'une nuit, une ville en mal de vivre qui subit la violence comme une écœurante normalité. Elles se retrouvent dans la banlieue sud musulmane dominée par le Hezbollah, puis dans la banlieue Est bastion des Forces libanaises, pour finir sur les toits des buildings où des filles de mafieux font la fête. Un monde où la violence est devenue la norme, un monde d'hommes aux dégaines de rock stars déchues vus par les yeux de deux jeunes femmes. Ce récit initiatique est un portrait sans concession de la jeunesse libanaise actuelle. Un périple cru servi par un coup de crayon acéré à la fois simple, expressif et percutant.

Une BD à l'atmosphère stressante.

Lio et Ramona, à la sortie de l'aéroport, prennent un taxi pour rentrer chez elles : rien ne passe comme prévu.

Cette BD est un road-trip d'une nuit à travers la banlieue, les quartiers louches de Beyrouth, leur atmosphère insécuritaire et festive.

Les planches en noir et blanc ajoutent à ce sentiment d’oppression, de stress, glauque du monde de la nuit dans un quartier  où l’insécurité règne.

Cette BD est très particulière. On a l'impression que nos deux héroïnes vivent un mauvais trip et que tout ça va finir mal. Du coup, la fin me laisse sur ma faim.

Cette BD se lit très bien , les dessins complètent parfaitement l'histoire.

Vous voulez lire une BD avec une atmosphère stressante, se déroulant dans une banlieue insécuritaire de Beyrouth alors découvrez cette BD.


In Flames Abbi Glines



Merci à la Collection &moi de cette belle découverte.

Égoïste, peste, capricieuse  : la réputation de Nan n'est plus à faire.
Mais sous ces dehors se dissimule un immense besoin d’amour. Et même si elle passe  du bon temps avec Major, elle commence à en avoir assez de ses manières frivoles. Surtout depuis qu'elle a rencontré le mystérieux Gannon.
Entre Major qui lui réclame une seconde chance et Gannon qui hante ses rêves, Nan doit faire un choix.  Ce qu’elle ignore, c'est que tous deux sont impliqués dans des combines qui la dépassent, et de loin… 

Un tome intense par ses personnages Nan, Major, Gannon ainsi que par son atmosphère et sa pointe de suspense.

On découvre ici Nan, la peste, différemment . On est dans sa tête une bonne partie du roman. Du coup, on apprend à la connaître au plus profond d'elle-même. C'est une jeune femme à fleur de peau, entière, qui ne sait pas cacher ses émotions et ce qu'elle ressent. Elle semble détestable et pourtant !

La romance avec cette relation incomplète entre Nan et Major, et aussi le mystérieux Gannon qui hante les rêves de Nan est intense. On a deux facettes pour la romance : une simple, et de l'autre on a quelque chose de très sensuelle avec un côté inaccessible.

De plus, Abbi Glines nous propose ici un scénario autour de Nan et des dangers qu'elle coure. Il y a dans le final beaucoup de suspense et d'action.  Ceci ajouté à la romance nous donne un final grandiose.

Avec cet ultime tome, Abbi Glines nous montre qu'elle a plus un tour dans son sac pour nous rendre accroc à ses récits.  Elle a écrit ici un tome différent des précédents pour notre plus grand plaisir.


lundi 21 mai 2018

C'est Lundi. Que lisez-vous ? (300)


Cette semaine, j'ai terminé :


J'ai lu ensuite :


Je lis :


J'écoute toujours :


Ma prochaine lecture sera sûrement :



Et vous, que lisez-vous ?