mercredi 11 décembre 2019

Ce que savait la nuit Arnaldur Indridason



Merci aux éditions Audiolib de cette belle écoute.

Les touristes affluent en Islande et les glaciers reculent lentement. Le cadavre d'un homme d'affaires disparu depuis trente ans émerge du glacier de Langjökull. Son associé de l'époque est de nouveau arrêté et Konrad, policier à la retraite, doit reprendre bien malgré lui une enquête qui a toujours pesé sur sa conscience, en partie sabotée par la négligence d'un policier toujours en service. Au moment où il pensait vivre la douleur de son récent veuvage dans la solitude, Konrad doit reprendre ses recherches, malgré les embûches et la haine. Seul le témoignage d'une femme qui vient lui raconter l'histoire de son frère tué par un chauffard et le supplie de trouver ce qui s'est passé pourrait l'aider à avancer... 
Ce nouvel enquêteur, jumeau littéraire d'Erlendur, permet à Indridason de développer le spectre de son talent. L'auteur se place ici dans la lignée de Simenon, avec la construction d'un environnement social et affectif soigné et captivant.

Un polar palpitant.

Un corps est retrouvé dans un glacier. Une enquête vielle de 30 ans est réouverte. Konrad reprend du service pour tente de résoudre cette énigme sur laquelle il avait travaillé.

Il y a bien longtemps qu'un roman de ce genre ne m'avait autant happée tant il est passionnant et très bien lu.
J'ai écouté cet audiolib en quelques jours (3) , c'est un record pour ce genre de roman.
Tout ça pour vous dire qu'Arnaldur Indridason m'a emporté dans son récit à mon plus grand  étonnement. J'ai déjà lu  des romans de l'auteur : aucun ne m'a autant passionnée. Il développe ici une intrigue qui  nous donne envie de toujours en savoir plus : difficile de le lâcher.

Le personnage de Konrad est très intéressant par son caractère, son passé, sa manière de mener l'enquête envers et contre ses anciens collègues. Il inspire confiance aux personnes qu'il interroge. On se sent bien avec lui.

La lecture de Martin Spinhayer est aussi pour beaucoup, je pense, dans mon addiction à écouter ce roman. Sa voix est parfaite pour retranscrire un polar nordique et interpréter Konrad. Sa lecture nous tient en haleine tout du long.

mardi 10 décembre 2019

20 Allée de la Danse Une rencontre imprévue Elizabeth Barféty





Merci aux éditions Nathan de cette belle lecture.

La vie et les rêves des petits rats de l'École de danse de l'Opéra
Résumé : La journée portes ouvertes de l'Opéra Garnier est imminente !
Les petits rats de l'École de Danse donneront de courtes représentations un peu partout dans le prestigieux bâtiment. Mais Constance ne parvient pas à se concentrer sur les préparatifs : son père, qu'elle n'a jamais connu, vient de surgir dans sa vie...
Dès 8 ans.

Un opus consacré à Constance. Cette dernière entend par mégarde une conversation qui va la bouleverser.

Un tome où l'aspect personnel est prédominant, la danse est là comme un échappatoire.
On retrouve cette entraide qui lie nos six héros, leur amitié. Ils savent être là  tout simplement pour aider Constance à passer ce cap.

Encore un excellent tome pour cette belle série.


lundi 9 décembre 2019

L'affaire Dreyfus Vincent Duclert



Merci aux éditions Audiolib de cette écoute.

Le 22 décembre 1894, un procès d'État condamne un capitaine juif, alsacien, innocent de toute charge, pour crime de "haute trahison" (en faveur de l'Allemagne). S'ouvre, deux ans plus tard, une crise majeure de la République. Mais l'engagement pour Dreyfus, la défense des droits de l'homme et du citoyen, la lutte contre l'antisémitisme et le nationalisme entraînent un sursaut civique de la société. Le 12 juillet 1906, un arrêt solennel de la Cour de cassation réhabilite l'officier. L'Affaire inaugure un âge démocratique porté par l'engagement des intellectuels, la reconnaissance de nouvelles libertés, la solidarité pour les opprimés de par le monde. 
Vincent Duclert, historien de la France contemporaine, professeur à Sciences Po, signe une synthèse sur l'affaire Dreyfus remarquable de rigueur et de clarté. Un texte indispensable pour comprendre ces mutations si décisives pour la Belle Époque, et qui, 120 ans plus tard, demeurent d'actualité face à la raison d'État, au viol de la justice et à l'abandon des persécutés.

En bonus : la lecture de J'accuse d'Émile Zola

Un présentation de l'affaire très complète : des accusations au procès, des dreyfusards, des anti dreyfusards, des conséquences de cette affaire sur notre société, sur notre pays, sa politique, sa manière de prendre place à travers un siècle d'Histoire.

On ressent un sentiment d'actualité à l'écoute de ce livre. On a aussi le sentiment que les choses ont peu changées depuis cette affaire.

Une écoute pas simple, sur un sujet complexe, il faut se concentrer mais fort intéressante pour mieux comprendre cette affaire. Une écoute qui mène à la réflexion.



mercredi 4 décembre 2019

20 allée de la Danse La fête des écoles Elizabeth Barféty



Merci aux éditions Nathan de cette belle lecture.

La vie et les rêves des petits rats de l'École de danse de l'Opéra de Paris
Résumé : C'est bientôt la fête de l'École. Les élèves qui le souhaitent peuvent créer leur propre spectacle – et pas forcément de danse classique !
Zoé prend cela très au sérieux : elle veut mettre en scène une comédie musicale qui raconte la vie à l'École. Mais certains pensionnaires lui mettent des bâtons dans les roues...
Dès 8 ans.


J'ai toujours autant de plaisir à lire une tome de cette série.

Ce tome est consacré à Zoé notre suricate. Elle va participer à la conception du spectacle de l'école.
Il va lui falloir apprendre à travailler avec les autres et accepter comme peut être comme elle.

Comme d’habitude on a ici une jolie leçon de vie dans la joie et la bonne humeur.


mardi 3 décembre 2019

Postscriptum Cécelia Ahern



Merci aux éditions Milady de cette magnifique lecture.

La suite tant attendue de P.-S. : I Love You, le best-seller de Cecelia Ahern adapté au cinéma !
Holly Kennedy voit son quotidien bouleversé lorsqu'elle est approchée par un groupe se faisant appeler le club P.-S. : I Love You. Inspirés par les lettres de Gerry, son mari décédé, ses membres demandent à Holly de les aider à écrire leurs propres messages d'adieu. Cette dernière est cependant sûre d'une chose : il est hors de question de se laisser happer une fois de plus par le deuil. Il lui a fallu sept ans pour se réinventer, et elle est prête à aller de l'avant. Mais Holly ne tarde pas à se rendre compte qu'elle a peut-être encore des choses à dire à celui qu'elle a tant aimé


Encore plus émouvant que PS I Love you.

On retrouve Holly 7 ans après les événements du premier roman.
Sa soeur Ciara a organisé un podcast où Holly parle des lettres que lui a laissé Gerry après sa mort. Cela va l'entraîner vers un Club où sont regroupés des malades en fin de vie.

Dès les premières lignes, les émotions sont là. On a un nœud au ventre en découvrant Holly revivre  tout ce qui s'est passé 7 ans auparavant. Il y a ici quelque chose d'encore plus profond que dans le tome précédent. J'ai l'impression que l'écriture de Cécelia Ahern a pris en profondeur. Elle a su réinventer son concept tout en nous proposant par ci par là des moments similaires à PS I love you.
Ce roman est un méli mélo de profondes émotions nouvelles et d'émotions déjà connues précédemment . Que de travail, je pense pour arriver à un tel résultat !

PS I love you m'a touché , ce n'est rien par rapport à ce que m'a fait ressentir Postscriptum. Ce second tome est encore meilleur que le premier.
Vous l'avez compris, j'ai adoré ce roman même s'il m'a renvoyé à mon expérience récente avec la maladie. C'est parfois dur mais ça fait du bien de lire un tel condensé d'émotions.




lundi 2 décembre 2019

Bilan lectures de novembre 2019



Voici, mon petit bilan lectures :



Peu de lectures ce mois, mais de belles lectures sauf la première qui est un gros pavé en plus.
Je pense que le mois de décembre sera lui aussi un petit mois, beaucoup de choses à faire par ailleurs.

Et vous, quel est votre bilan ?


mercredi 20 novembre 2019

Le cri Nicolas Beuglet



Un thriller passionnant, addictif.

À quelques kilomètres d'Oslo, l'hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l'inspectrice Sarah Geringën pressent d'emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu'il porte sur le front, s'est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...

J'ai adoré ce roman. On commence dès les premières lignes par une enquête étrange : un homme meurt dans un hôpital psychiatrique, la police est appelée et à son arrivée on lui fait sentir qu'elle n'est pas la bienvenue.
Nicolas Beuglet nous mène loin avec cette enquête : sur des méthodes, des traitements psychiatrique d'un autre âge, en France et plus encore, à travers les méandres de la recherche. Quand on découvre les tenants et les aboutissants de cette intrigue on est estomaqué, passionné, curieux de comprendre.
Il y a ici un côté infini , un côté recherche sur le cerveau que j'ai adoré. Je ne peux vous en dire plus sans spolier.

Si vous aimez les thrillers qui vont loin dans les méandres de l'esprit humain, ce roman est fait pour vous.


mardi 19 novembre 2019

La véritable histoire de Saint Nicolas Josette Gontier Anne Hofer




Merci aux éditions Nathan de cette découverte.

La légende de Saint Nicolas à raconter début décembre et pendant les veillées de Noël !
L'histoire : Trois enfants se perdent dans la forêt, et trouvent refuge chez un boucher... Qui les découpe en morceaux pour les dévorer !

Mais le bon Saint-Nicolas passe par là, ramène les petits à la vie, et les reconduit chez leurs parents.

Le boucher, renommé " Père Fouettard ", est obligé de punir les enfants pas sages la nuit du 5 au 6 décembre, tandis que Saint Nicolas distribue des présents aux plus méritants.
Dès 8 ans.

Il y a bien longtemps que je n'avais rien lu sur Saint Nicolas. Je trouve que c'est un thème peu développé en littérature jeunesse et c'est bien dommage. Les enfants sont toujours friands de ce style d'histoires. Ils vont se régaler avec cet album.

Une sublime couverture, de très belles illustrations. Une histoire simple, bien contée qui ne fera pas peur aux enfants et leur donnera de l'espoir.

Un très bel ouvrage à lire, relire , à offrir qui nous met dans l'ambiance de Noël.


jeudi 7 novembre 2019

De sang et de rage Tomi Adeyemi


Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

Une fantasy unique et époustouflante autour de l'univers africain
Résumé : Il fut un temps où la terre d'Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l'a faite disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n'était alors qu'une enfant. Aujourd'hui, elle a le moyen de ramener la magie et rendre la liberté à son peuple ; même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.
Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s'élance dans une quête périlleuse...
Dès 14 ans.

La magie a disparu: Zélie pourra-t-elle la faire renaître ?

En finissant ce roman, je me demande toujours pourquoi je suis allée jusqu'au bout. Je me suis souvent posée la question d'arrêter tout au long de ma lecture, l'histoire ne m'intéressant pas et du fait que je décrochais souvent !

Pourquoi ce décrochage: déjà une narration plurielle à la première personne et des chapitres très courts, on a donc parfois du mal à bien prendre en compte que l'on a changé de point de vue. On n'a pas le temps de se mettre dans la peau d'un personnage que l'on passe déjà à un autre.

L'univers mêle les croyances africaines et quelque chose de plus moderne : la haine engendre la haine. On a parfois plus l'impression d'être dans un univers fantastique mais plus dans d'être dans un roman avec un message fort : le mélange n'est pas très bien équilibré ici d'où ma peine à rentrer dans ce récit.

Alors pourquoi suis je allée jusqu'au bout de ma lecture ? Je pense que c'est dû au style de l'auteur : très fluide et à cette narration avec des chapitres très courts qui nous fait espérer accrocher à un moment ou un autre et donne l'impression d'avancer même si parfois j'ai ressenti des longueurs.

Je ressors très mitigée de cette lecture et je pense que d'ici peu je n'aurais quasiment plus de souvenirs de cette lecture.


mercredi 6 novembre 2019

Te sentir renaître Scarlett Cole



Merci aux éditions JC Lattès Collection &moi de cette belle découverte.

Guitariste légendaire de Preload, Elliott se bat pour gérer ses pulsions, notamment sa fascination pour le feu. Sa rencontre avec Kendalee, dont le fils de quatorze ans est hospitalisé au service des grands brûlés, le chamboule encore plus. Entre la rémission de son enfant, son divorce en cours et la galère quotidienne depuis l’incendie de sa maison, la jeune femme a son lot de problèmes.
Si Elliott se prend d’affection pour l’ado et se sent irrésistiblement attiré par la mère, les côtoyer pourrait aussi raviver ses pires démons…

Une belle romance, des thèmes originaux, deux cœurs déchirés pour des raisons différentes qui se rejoignent dans leur attention envers Daniel : tel est le savant mélange que nous propose Scarlett Cole dans ce nouvel opus sur les membres du groupe Preload.

Ce tome est consacré à Elliott qui comme les autres membres du groupe a trouvé une famille avec ses amis musiciens.
L'auteur aborde ici des thèmes peu usiter en romance : la différence d'âge, les enfants de l'autre, la reconstruction grâce et avec l'autre et les siens. La romance n'en est que plus belle et moins simple pour nos deux personnages principaux.

Même si ce roman n'est pas mon préféré de l'auteur et qu'il est à mon goût un tantinet en dessous du précédent, j'ai passé un excellent moment avec Elliott et Kendalee.

J'ai hâte de pouvoir découvrir ce que l'auteur nous concocté autour de Nikan et Lennon.


mardi 5 novembre 2019

Le Baiser de l’Ogre Elsa Roch



Merci à Babelio et aux éditions Calman-Lévy de cette belle découverte.

Paris, en pleine nuit. Amaury Marsac, chef de groupe à la Criminelle, découvre dans le hall d’un immeuble sa plus jeune équipière, Lise Brugguer, gisant entre la vie et la mort. Près d’elle, un cadavre d’homme à la tête explosée, mais pas d’arme.
Avant de sombrer dans l’inconscience, Brugguer lui révèle qu’elle a une fille de trois ans, qui est peut-être en danger, et que lui, Marsac, doit veiller sur elle.
Marsac est stupéfait d’apprendre l’existence de cette enfant. Et quand il la rencontre, petite fille muette aussi mystérieuse qu’attachante, la protéger devient son obsession. Mais pourquoi Brugguer était-elle dans ce hall ? Quelles étaient ses relations avec la victime, vermine criblée de dettes ? Et qui pourrait en vouloir à cette petite fille ?
Marsac va devoir démêler les faux-semblants et déterrer les secrets du passé de son équipière pour percer la vérité. Et vaincre l’Ogre…


Un policier passionnant et tendre.

Avec ce roman, je découvre la série Commissaire Marsac dont cet opus est le troisième. J'ai de suite été prise par l'histoire, les personnages atypiques : forts, mystérieux ,tendres.
On a une jeune femme flic qui se fait tirer dans le dos et demande à son supérieur de l'aide et surtout de garder le secret. Et on découvre Liv, Miss Butterfly, la fille de Lise, la jeune flic. Cette enfant de 3 ans apporte un côté tendre, doux, apaisant par sa personnalité à ce roman qui possède à côté de ça beaucoup de mystère et est très dur.

Plus que l'histoire, l'intrigue qui est parfaitement menée et est passionnante, ce sont les personnages qui font la force de ce roman. On apprend à les apprécier dès les premières lignes. On se sent en symbiose avec Marsac. Marsac, un personnage dévoré par son passé que Liv lui rappelle.

J'ai maintenant très envie de découvrir les deux précédents opus de cette série (je n'ai eu aucun mal à lire celui sans avoir lu les précédents).

Vous aimez les policiers, les intrigues bien ficelées, les personnages atypiques et touchants, je vous conseille ce roman .

lundi 4 novembre 2019

Bilan lectures d'octobre 2019



Ce mois ci , j'ai lu :


J'ai écouté :



Un bon mois. Je suis à jour dans mes sp, il y a un moment que ça ne m'était pas arrivé. Il reste juste à écrire trois chroniques que vous aurez dans la semaine (dont deux lectures de novembre 😉).

Et vous quel est votre bilan ?


mercredi 23 octobre 2019

Gary Cook tome 2 La voix des étoiles Romain Quirot Antoine Jaunin



Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

La Voix des Étoiles sera-t-elle porteuse d'espoir pour Gary et les Oubliés ?
Dans un univers entièrement renouvelé pour ce 2e tome, la gigantesque navette spatiale Deucalion, une intrigue toujours riche en rebondissements. Un univers ultra visuel, poétique, cinématographique, entre Miyazaki et Mad Max

Résumé : Gary est parvenu à embarquer clandestinement sur Deucalion, et rien ne l'a préparé à ce qu'il découvre : une véritable ville s'est recréée dans le ventre de la navette spatiale, abritant des centaines d'Oubliés. Mais ces Oubliés vivent coupés de la partie haute de la navette, occupée par les Invisibles à qui ils servent de main d'œuvre. La révolte gronde, enflammée par une mystérieuse Voix venue des étoiles. Comment Gary peut-il réussir à retrouver sa mère s'il n'a pas accès au monde des Invisibles ? Passager clandestin, il doit également se cacher des inquiétantes Ombres. Heureusement, de vieux amis sillonnent le Marché rouge - mais aussi de vieux ennemis...
Un roman ado de SF et d'aventure, dès 13 ans (Tome 2/3)

Un deuxième tome en deçà du premier à mon gout.

J'ai énormément apprécié le tome 1 : son univers, ses personnages, son mystère. Eh bien, ici, ce sont les mêmes points où le bas blesse.
L'univers : on change de décor tout en retrouvant toujours ce côté mystérieux sans plus d'explications que ça et je les attendais !
Les personnages, j'ai trouvé Gary moins téméraire, moins audacieux, toujours aussi curieux : il veut comprendre mais là encore tout comme lui, on a peu de réponses.
Le mystère, c'est le maître mot ici ! Il s'épaissit encore plus.

Je ressors donc de cette lecture avec encore plus de questions qu'après le premier tome. De plus, on a un clifhanger final.


mardi 22 octobre 2019

Hôtel des Frissons il y a un os ! Vincent Villeminot



Merci aux éditions Nathan de cette belle lecture.

Une série " frissons " pour les 8-11 ans qui aiment avoir peur !
L'histoire : Coup de foudre à l'Hôtel !
Le chevalier Jean-Sans-Tête, grand ami de Margot et Tristan, est tombé fou amoureux d'Ernestine, une charmante squelette que les enfants ont dénichée dans la cave de leur école. Après une nuit à glousser et à parler d'amour, Jean décide d'aller chercher des croissants chauds pour sa bien-aimée. À son retour, c'est le drame : Ernestine a disparu ; sur le sol, son bras droit désarticulé... Que s'est-il passé ?
Roman frisson dès 8 ans.


Jean-sans-tête est amoureux d'une squelette mais celle ci disparaît.

Un tome loufoque, rythmée, déchaînée j'ai envie de dire par moments.
Une belle aventure pour Tristan et Margot avec une touche de mystère, une petite enquête pour nous deux héros : tous les ingrédients sont là pour nous donner un tome comme on les aime dans cette série pleine d'humour, un brin décalée.


lundi 21 octobre 2019

La famille trop de filles Les grands-parents se marient ! Susie Morgenstern Clotka



Merci aux éditions Nathan de cette belle lecture.

Une nouvelle aventure de la famille trop d'Filles !
Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.
L'histoire : Grand-Mère Léo et Grand-Père Mimi ont décidé de se remarier ! Mimi se contenterait bien d'une cérémonie sobre, simplement entouré de sa famille, mais Léo n'est pas de cet avis : son sixième mariage sera le plus grandiose !
Les enfants sont mis à contribution et avancent leurs idées, seulement... un à un, tous les plans tombent à l'eau. Le mariage pourra-t-il avoir lieu ?
Un roman de vie quotidienne pour les enfants de 7 à 11 ans.

Un grand événement Mini et Léo se remarient ! Tout le monde est en effervescence.

Un tome toujours aussi drôle, plein de glamour. Il y a ici un côté gigantisme dans la préparation de cette journée. Et un autre côté avec de la simplicité où le bonheur tient dans ce qu'il y a de plus simples.

J'ai adoré retrouvé cette famille dans cette nouvelle aventure. Les fans de la série vont aussi apprécier.


jeudi 17 octobre 2019

Alexandre le Grand jusqu'au bout du monde Hélène Montarde



Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Alexandre le Grand, le conquérant qui voulait découvrir le monde
L'histoire : À 20 ans, Alexandre monte sur le trône de Macédoine. Son ambition est grande, et il veut poursuivre le rêve de son père assassiné : porter le rayonnement de la Macédoine au plus haut, au plus loin.
Ce qu'il découvre par-delà les contrées et les frontières va l'émerveiller... Cette soif de découvertes, tout autant que ses qualités de chef et de stratège, l'emmèneront jusqu'au bout du monde.
Dès 10 ans.

Un excellent roman jeunesse sur un des plus grands conquérants de notre Histoire.

On découvre d'abord Alexandre, jeune adolescent, éduqué par une mère protectrice et un père Philippe de Macédoine conquérant, valeureux.
Alexandre est en mal d’aventures.
J'ai beaucoup aimé cette partie et l'éducation que lui inculque Philippe, les discussions qu'ils ont, les conseils d'un père à son fils.
J'ai un peu moins aimé le côté conquérant d'Alexandre. Je pense que c'est dû au fait que comme le dit si bien Philippe : "Un roi est seul" pour prendre les décisions importantes.
Par contre, c'est très intéressant de (re)découvrir comment Alexandre conquière une partie de l'Orient.

Le public (dès 10 ans) auquel s'adresse ce roman sera ravi de découvrir l'histoire de cet homme.


mercredi 16 octobre 2019

Terrible vertu Ellen Feldman


Merci à Babelio et aux éditions Le cherche midi de cette belle découverte.

La liberté, à tout prix

" Le devoir d'une femme : regarder le monde bien en face, avec une lueur infernale dans les yeux ; avoir un idéal ; parler et agir en dépit de toutes les conventions. " Telle était la philosophie de Margaret Sanger et telle a été sa vie.

Portrait d'une des figures les plus influentes et les plus controversées du xxe siècle, ce roman met en scène cette femme indomptable.

Élevée dans un milieu pauvre, par une mère épuisée par treize grossesses, Margaret se fait très jeune le serment de ne jamais subir la vie d'une femme au foyer. Devenue infirmière à une époque où la contraception est illégale, elle décide de se consacrer aux femmes et met sur pied en 1916 la première clinique clandestine de contrôle des naissances. C'est le début d'une vie de luttes enfiévrées qui la conduiront à créer en 1952 le planning familial, avant de militer, par tous les moyens, pour la légalisation de la pilule. Son acharnement la conduira plusieurs fois en prison, elle sera contrainte de fuir les États-Unis pour l'Angleterre et la France, où, là encore, toujours aussi indomptable et provocante, elle poursuivra son inlassable combat pour l'égalité des sexes.

Ellen Feldman nous restitue ici la vie d'une femme hors du commun, mais aussi de ses proches, mari, amants, enfants, famille, dont l'existence a souvent été malmenée par cette héroïne en quête d'absolu, qui a changé la vie de toutes les femmes, peut-être aux dépens de la sienne.

Un roman dur, émouvant : une héroïne combative.

Margaret est issue d'une famille nombreuse, elle va se battre pour les femmes et leur droit à la contraception à une époque où parler de sexe, de contrôle des naissances est tabou, considéré comme un crime.

Ce roman trace le tableau d'une femme avec ses forces, ses faiblesses, son combat au détriment de sa famille, de ses enfants. Ce dernier point donne au roman un côté dur et émouvant. De plus, la narration est parfois plurielle, on a l'intervention des enfants de Margaret et on sent bien ce qu'ils leur en coûtent ainsi qu'à leur mère. Il y a aussi sa soeur, son mari, ses amants et des personnes rencontrées tout au long des années. Ces points de vue renforcent le côté sombre de l'histoire de cette femme qui s'est battue pour que les femmes choisissent ce qu'elles veulent faire de leur corps, de leur vie.

On sent bien ici que tout a un prix! Le combat de Margaret ne peut se faire sans dommage pour elle.

Plus que l'histoire d'un combat, ce roman est l'histoire d'une femme, de ses peines, de ses joies, de ses sacrifices.



mardi 15 octobre 2019

L'école à l'envers Séverine Vidal Gaëlle Duhazé



Merci aux éditions Nathan de cette découverte.

Et si c'était au tour des parents d'aller à l'école ? Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui vraiment envie de lire.
L'histoire : Aujourd'hui, c'est l'école à l'envers !
Échange de cartes, basket-boulette, invention d'excuses, gestion des bagarres... Quand ce sont les parents qui se retrouvent derrière un bureau d'écolier et les enfants qui font la classe, on ne risque pas de s'ennuyer.
Attention, aucun retard ne sera toléré !
Un roman pour les enfants de 7 à 11 ans.

Cette semaine est une semaine spéciale à l'école . Les enfants deviennent les profs et les parents les élèves.

Ce petit roman est burlesque, caricatural avec des cours les plus fous  que l'on puisse imaginer.

Tous les jeunes lecteurs vont se reconnaître dans ce récit, lequel d'entre eux n'a pas rêvé de vivre une telle expérience.


L'Enserpent Eric Simard



Merci aux éditions Syros de cette belle lecture.

Un nouveau venu chez les Humanimaux, en partenariat avec le feuilleton des Incos !
Chaque humanimal est un être unique, mi-enfant mi-animal, doué de capacités extraordinaires.
Avec la moitié de son visage couverte d'écailles, L'enserpent est très inquiétant. De plus, il ne parle pas. Dans la classe où il arrive en cours d'année, les autres élèves pourront-ils l'accepter tel qu'il est ?


Une petite histoire mais quelle histoire !

Héloïse a une tâche de naissance sur le visage. Elle a toujours été à part à l'école. Quand arrive l'Enserpent, elle se sent proche de lui.

Un roman sur la différence, l'amitié, la transformation de soi quand on se sent aimé.

Un récit qui permet de voir que derrière une différence physique, il y a une personne pareille aux autres avec des sentiments.

lundi 14 octobre 2019

La saga du soleil noir vol 2 La Nuit du Mal Eric Giacometti et Jacques Ravenne



Merci aux éditions Audiolib de cette belle écoute.

Novembre 1941. L'Allemagne est sur le point de gagner la guerre. L'armée du Troisième Reich est aux portes de Moscou. Pour Himmler, le chef des SS, la victoire sera définitive s'il parvient à s'emparer d'une swastika sacrée disparue en Europe. Pour Churchill, il faut absolument retrouver cette relique avant les nazis. Chacun compte sur Tristan Marcas, agent double au passé obscur.
Au cœur de cette guerre occulte entre les forces du Bien et du Mal, Laure, la résistante française, et Erika, l'archéologue allemande, vont s'affronter dans une lutte sans merci. De Berlin à Londres, de la Crête mystérieuse à l'Italie de Mussolini, qui l'emportera dans ce duel entre l'ombre et la lumière ? Et si la vérité se trouvait dans la jeunesse aux secrets interdits d'un certain Adolf Hitler ? Après Le Triomphe des ténèbres, la suite de la saga addictive signée par le plus célèbre duo d'auteurs du thriller français.


Un excellent thriller.

On retrouve Tristan Marcas mandaté par Churchill pour retrouver un swastika sacrée.

Ce roman est un mélange d'Histoire et d'ésotérisme très réussi.

J'ai beaucoup apprécié les allers-retours entre la première guerre mondiale où l'on découvre Hitler jeune, et les événements du roman lors de la deuxième guerre mondiale.
Le récit est plein de mystères avec la quête pour retrouver la swastika , du suspense avec le danger auquel se trouve confronter Tristan en tant qu'agent double. Et , il y a Erika , amie de Tristan et aussi allemande dont on ressent l’ambiguïté entre son serment à Hitler, son patriotisme et son bon sens.

Les deux auteurs nous proposent en fin de livre , des notes et des précisions sur qui est avéré et sur qui est de la fiction. J'ai beaucoup apprécié ce point.

La lecture de François Hatt est agréable, bien dans le ton du danger, du mystère.


vendredi 11 octobre 2019

Lou après Tout tome 2 La communauté Jérôme Leroy



Merci à Lp conseils et aux éditions Syros de cette belle lecture.

Une odyssée pré- et post-apocalyptique d'un réalisme extrême.
Épuisée, Lou revient vers la mer afin de se laisser mourir sur la plage où Guillaume lui a appris à nager. Marchands d'esclaves, pillards, Entre-Deux... avec son lot d'horreurs, la vie d'après le Grand Effondrement mérite-t-elle que l'on se batte encore pour elle ?
Plusieurs rencontres inattendues amènent Lou à continuer, malgré tout. Chez les Wims, elle découvre une communauté harmonieusement organisée sous l'autorité d'un Délégué. Et puis, il y a Amir... Une promesse d'apaisement, enfin.
Lou le savait pourtant bien : c'est au moment précis où l'on baisse la garde que surviennent les pires dangers.


Un deuxième tome en deux temps : l’errance de Lou puis sa vie dans la communauté, une partie pleine d'émotion.

Lou veut retourner là où elle a été heureuse avec Guillaume.
Elle nous narre une partie de leur vie en parallèle de ce qu'elle vit au présent.
Il y a ensuite la rencontre avec ce groupe de survivants. Lou est une âme forte, Guillaume lui a appris la distinction entre ce qui est bien et ce qu'il l'est moins.

Ce tome mêle l'aventure, des grands moments d'effroi, de peur à une meilleur connaissance de l'univers et du pourquoi du grand effondrement, du comment certains survivent et les travers parfois des nouvelles communautés qui se créent.

Dans la seconde partie, Lou découvre beaucoup de choses sur le Grand Effondrement, le tout sous fond d'émotion. Cette émotion monte crescendo et finit par nous éteindre.

Un excellent deuxième tome qui nous mène peut-être vers un avenir meilleur et responsable , le chemin semble encore bien long. Vivement le troisième tome pour le savoir.

jeudi 10 octobre 2019

Sauve la planète Gaël Aymon Elodie Durand



Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

Grandes amitiés, grandes expériences, grandes années !
Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.
Depuis qu'Oscar a reçu un livre sur l'écologie, il s'est mis en tête de changer ses habitudes et celles de ses amis. Au fond, il a raison, mais il en devient pénible...
Avec l'aide de Ness et de toute la bande, il va réfléchir à une action pour sauver la planète, sans se mettre tout le monde à dos !
Dès 7 ans.



On retrouve toute la bande des Grandes années.
Oscar veut faire quelque chose pour la planète. Il voit un peu trop grand alors après concertation : une petite action est déjà un premier pas.

Un petit roman qui nous montre que de petites choses à l'échelle de chacun sont déjà essentielles pour aider la planète, la faune et la flore.
Chacun à son échelle peut faire de petites choses.



Les chevaliers des Gringoles Livre 3 Le secret du ki Erwan JI Papaya



Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

Un Chevalier des Gringoles est maître de son ki (même quand quelqu'un raconte un truc vraiment marrant)
Après la découverte du monde de Léo, la naissance de Willow et la transformation de Gus, je pensais que plus rien ne pourrait m'impressionner. C'était avant de savoir ce qu'on trouverait dans les Monts Zinzolins. Ce jour-là, Léo m'a dit qu'on ne serait plus jamais les mêmes. Ça tombe bien, parce qu'une nouvelle mission se profile à l'horizon, et d'après Pigeon, on n'a que 2,7% de chances d'en sortir vivants. On aura bien besoin d'être différents si on veut changer le cours de l'histoire.


Un troisième tome tout aussi passionnant et trépidant que les précédents.

Nos quatre amis continuent leurs découverts sur eux-même, sur Willow et le monde qui les entoure.

On a donc ici un univers riche qui continue à s'étoffer et nous réserver bien des surprises.

Une série qui plaira aux plus jeunes comme aux plus grands pour son univers , ses personnages tous avec leur propre particularité et les belles aventures que vivent nos héros.