jeudi 16 mai 2019

Tangerine Christine Mangan



Merci à NetGalley et aux éditions Haper Collins de cette découverte.

Tanger, 1956. Alice Shipley n’y arrive pas.
Cette violence palpable, ces rues surpeuplées, cette chaleur constante  : à croire que la ville la rejette, lui veut du mal.
L’arrivée de son ancienne colocataire, Lucy, transforme son quotidien mortifère. Ses journées ne se résument plus à attendre le retour de son mari, John. Son amie lui donne la force d’affronter la ville, de sortir de son isolement.
Puis advient ce glissement, lent, insidieux. La joie des retrouvailles fait place à une sensation d’étouffement, à la certitude d’être observée. La bienveillance de Lucy, sa propre lucidité, tout semble soudain si fragile... surtout quand John disparaît.
Avec une Tanger envoûtante et sombre comme toile de fond, des personnages obsessionnels apprennent à leurs dépens la définition du mot doute.


Un thriller psychologique troublant.

Alice vit à Tanger et a du mal à s'acclimater. Arrive son ancienne amie Lucy, une manipulatrice.

Comme Alice, on ressent souvent dans ce roman une certaine confusion, malaise par rapport au comportement de Lucy et du coup de celui d'Alice.

L'auteur a pris le parti d'alterner les narratrices et le présent/passé. Ce point donne à mon sens  encore plus le sentiment que rien n'est claire. Il y a aussi des longueurs parfois qui renforcent cette ambiance oppressante.

Tout le roman est déroutant comment savoir qui manipule l'autre même si l'on penche la plupart du temps pour Lucy, on doute souvent.
La fin, la conclusion, est elle aussi tout aussi déroutante d'où mon sentiment mitigé vis à vis de cette lecture.
Je reste sur une impression d'avoir été manipulée pendant toute ma lecture. La solution, la résolution me laisse sur ma faim et ne me satisfait pas entièrement. Je trouve qu'il reste des points non éclaircis. Peut-être ai-je loupé quelques éléments.


3 commentaires:

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!