jeudi 11 juillet 2019

Mon Eden Hélène Duvar



Merci aux éditions Le muscadier Collection Rester Vivant de cette belle lecture.

Erwan a 16 ans et sa s½ur jumelle Éden s’est suicidée. Il souffre terriblement et s’éloigne de sa famille, de ses copains, de son lycée. Terrassé par la culpabilité qui s’ajoute à sa crise d’adolescence, Erwan découvre bientôt le journal intime d’Éden, dont il ne soupçonnait même pas l’existence...

Un très beau roman, bouleversant, fort sur le deuil, le suicide, la culpabilité du survivant, la vie sans son double.

Eden s'est suicidée, Erwan son jumeau, ne comprend pas et s'enfonce dans la dépression.

Ce roman est bouleversant. Le deuil d'Erwan nous touche au plus profond de notre être. On ressent sa peine, on la vit avec lui. Le tout est décuplé par le fait qu'Eden et lui soient jumeaux. Sa manière de nous expliquer ce qu'il ressent donne une grande intensité au roman : ce manque de sa moitié, d'une partie de son être, son impuissance à comprendre et sa détresse. C'est magnifiquement fort et triste.
L'auteur a su nous transcrire parfaitement les sentiments d'Erwan, sa difficulté à survivre, vivre et se reconstruire aussi.

Un magnifique roman sur le deuil, le suicide d'un proche.


4 commentaires:

  1. Rien que le résumé donne l'impression d'un roman très touchant. Ton avis le confirme ♥

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, le sujet est extrêmement difficile ma belle, mais il a l'air tellement bien traité, ça me fait très envie !

    RépondreSupprimer
  3. Ca ne doit pas être une lecture facile mais tu me tentes quand même avec cet avis !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!