mercredi 18 mars 2020

Même les arbres s'en souviennent Christian Signol



Merci aux éditions Audiolib de cette écoute.

Lassé de la vie urbaine, Lucas, trente ans, rend régulièrement visite à Émilien, son arrière-grand-père, qui s'est retiré dans un petit appartement proche du hameau où il a grandi. Lucas est très attaché à la maison de famille qui le rappelle à ses origines car il sait que c'est là que s'est joué le destin des siens. Un jour, il décide de restaurer les vieux murs qui résonnent encore de l'histoire familiale et, pour mieux s'en imprégner, demande à son arrière-grand-père d'écrire le récit de sa vie. Émilien raconte alors comment il est né dans ce hameau du Limousin en 1915, et comment, malgré un travail acharné, il a assisté à la désertification des campagnes qui tentaient de basculer dans la modernité.
C'est pourtant là, dans ces venelles qu'il faut aujourd'hui défricher, que Lucas et son arrière-grand-père aiment à rêver que tout n'est pas perdu.
Christian Signol évoque la transmission entre des générations que tout semble séparer mais qui ont en commun l'essentiel : le vrai sens de la mémoire et de la vie.


Christian Signol nous narre ici la vie d’Émilien, 90 ans d'histoire dans un monde en évolution permanente : un siècle de changement, de bouleversement dans la vie quotidienne.
L'auteur en guise de conclusion nous livre une réflexion sur l'avenir de notre société actuelle  et des changements à venir nécessaire sur des modes de cultures moins intensifs.
Le sujet de ce roman trouve un écho dans notre situation actuelle même si ici Christian Signol nous parle surtout du monde agricole.  L'auteur émet des espoirs dans l'homme et à son ingéniosité à trouver des solutions et à tirer les leçons du passé. Il a un mot d'ordre : "le bonheur simple".

Un exemple qui m'a beaucoup parlé, Émilien nous parle de l'arrivée de la TSF et avec elle la fin de l'insouciance et le début des angoisses apportées par les nouvelles du monde.

La lecture de Jacques Chaussepied avec sa voix grave pose bien le personnage d’Émilien, celle d'un grand-père (arrière grand-père). On sent les émotions d’Émilien à travers sa lecture.

Un roman sur un siècle d'évolution permanente de notre quotidien, de notre mode de vie qui pose de bonnes questions : encore plus avec ce que nous vivons en ce moment,. L'auteur nous amène à réfléchir au sens de la vie et aux choses simples .






4 commentaires:

  1. Ah, je l'ai offert à ma grand-mère à Noël, elle aime beaucoup l'auteur !

    RépondreSupprimer
  2. ma mère a lu beaucoup d'ouvrage de l'auteur mais a arrêté car elle les trouvait assez redondant. Peut-être que celui-ci pourrait la faire "renouer" avec l'auteur

    RépondreSupprimer
  3. Les thèmes abordés sont intéressants !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!