jeudi 16 avril 2020

Girl Edna O'Brien



Merci aux éditions Audiolib de cette écoute.

Le nouveau roman d'Edna O'Brien laisse pantois. S'inspirant de l'histoire des lycéennes enlevées par Boko Haram en 2014, l'auteure irlandaise se glisse dans la peau d'une adolescente nigériane. Depuis l'irruption d'hommes en armes dans l'enceinte de l'école, on vit avec elle, comme en apnée, le rapt, la traversée de la jungle en camion, l'arrivée dans le camp, les mauvais traitements, et son mariage forcé à un djihadiste - avec pour corollaires le désarroi, la faim, la solitude et la terreur.
Le plus difficile commence pourtant quand la protagoniste de ce monologue halluciné parvient à s'évader, avec l'enfant qu'elle a eue en captivité. Celle qui, à sa toute petite fille, fera un soir dans la forêt un aveu déchirant - "Je ne suis pas assez grande pour être ta mère" - finira bien, après des jours de marche, par retrouver les siens. Et comprendre que rien ne sera jamais plus comme avant : dans leur regard, elle est devenue une "femme du bush", coupable d'avoir souillé le sang de la communauté.

Un sujet que l'on connaît peu : la vie des femmes au Nigéria avec la menace de sectes islamiques dans l'ombre.

Ce roman est une énumération de faits, de sensations.
Une histoire dure d'une adolescente kidnappée puis mariée à un djihadiste et sa fuite pour retrouver les siens.
 Plus rien n'est pareil pour la jeune femme.
Ce roman est un cri pour la dignité d'une femme , le droit à se reconstruire, à l'oubli de ce qu'il lui est arrivé.

Un roman dur et dont l'horreur est accrue par le fait que  beaucoup de choses décrites ici sont inadmissibles pour nous les occidentaux. On pense peu au statut des femmes dans beaucoup de pays de la planète où elles sont plus des objets que des êtres humains à part entière. Maryam se bat pour sa vie, sa fille et la compréhension de ce qu'il lui est arrivé par les siens. Le tout sous le joug de  la superstition qui  fait partie des croyances de ces populations.

La voix de Claire Cahar  est parfaite pour interpréter celle du personnage de Maryam : une voix jeune qui met l'accent sur les espoirs et les doutes de notre héroïne.

Un roman qui montre que le chemin est encore long pour les femmes dans leur combat à la reconnaissance de ce qu'elles sont et de leurs droits.







1 commentaire:

  1. Un sujet extrêmement fort effectivement ma belle et j'ai très envie de m'y intéresser !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!