jeudi 18 juin 2020

Poly Nicolas Vanier




Merci aux éditions XO de cette belle lecture.

Un magnifique roman plein de tendresse sur fond d’aventures.


Je garde de très vagues souvenirs du roman de Cécile Aubry dont Nicolas Vanier s'est inspiré pour écrire (réécrire ce roman). Du coup, la magie a opéré sans que mes souvenirs viennent parasiter ma lecture. 
Aimant énormément l'univers de Nicolas Vanier fait d'aventures avec comme personnages principaux un ou des animaux et un adolescent, j'ai été ravie de lire Poly grâce aux éditions XO.  Aussitôt arrivé, aussitôt lu !

Je me suis régalée avec la jeune Cécile, son petit côté revêche envers sa mère qui la déracine et l'emmène à l'autre bout du pays après le divorce de ses parents. J'ai aimé la grande générosité de Cécile , son côté amour des animaux tel que les enfants peuvent l'exprimer : une belle tendresse et le côté injustice qu'ils éprouvent souvent envers les conditions de vie des animaux quelque soit l'espèce. 

Nicolas Vanier mêle ici les affres de la pré-adolescence à la sensibilité à fleur de peau des enfants avec brio, le tout en nous narrant une belle aventure faite de rebondissements et de moments tendres.
On se régale, on sourit, on tremble avec Cécile et Poly.

La fin est bien mouvementée et nous livre une belle leçon d'entraide.
L'épilogue est très beau et nous fait rêver  et imaginer la vie à Beaucastel de Poly, Cécile et les autres.

Un roman qui plaira aux plus grands qui retrouveront les souvenirs des lectures de leur enfance et aux plus jeunes qui découvriront une des plus belles histoires de la littérature jeunesse du siècle passé😘.



1 commentaire:

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!