mercredi 22 janvier 2020

Black Bone Coltan Song Collectif



Merci aux éditions Nathan de cette belle découverte.

Marie, 18 ans, vient de perdre sa mère journaliste dans un accident de la route. En triant ses affaires, elle comprend qu'Irène s'intéressait aux conditions de fabrication d'un smartphone dernière génération et à un mystérieux individu lié à cette entreprise. Et si la mort de sa mère n'était pas accidentelle ?
Avec l'aide de Léo, un jeune hackeur, et de sa marraine, reporter italienne, Marie reprend l'enquête et remonte la piste d'un trafic de minerais rares en Afrique. Elle apprend que son père a été assassiné avant sa naissance en Sierra Leone. Marie veut révéler au grand jour ce trafic et le nom des meurtriers de ses parents. Mais les voix de deux adolescents et d'une journaliste peuvent-elles faire le poids contre une entreprise internationale ?

Le premier volet des aventures du Collectif Blackbone qui porte sur les " minerais du sang " en Afrique.
Roman ado dès 15 ans


Un thriller jeunesse intense.

Marie, jeune métisse, se voit propulser malgré elle dans une enquête d'envergure après la mort accidentelle ? , de sa mère.

J'ai été très surprise par le contenu très documenté de ce thriller sachant que c'est un jeunesse.
Les auteurs vont loin dans leurs explications, en profondeur dans les tenants et les aboutissants. Par exemple, on a les statuts de la société LookEe.
En plus, il y a une dimension très actuel avec le rôle des médias, des réseaux sociaux, des lanceurs d'alerte...
Que de bons éléments pour passionner le lecteur !

Du côté des personnages, Marie notre héroïne est à la fois fragile, fragilisée par le décès de sa mère et déterminée à comprendre tout en se sentant impuissante. Il y a un joli contraste d'émotions, de sentiments chez elle qui nous la rende attachante et touchante.
Elle est soutenue par son ami Hell-O, un geek.

Ce roman est digne d'un thriller pour adulte par son intrigue et surtout sa documentation. On ne s'ennuie pas une minute, le roman est haletant. Il va au fond des choses.


mardi 21 janvier 2020

Parée pour percer Angie Thomas



Merci aux éditions Nathan de cette lecture.

Bri a 16 ans et rêve d'être la plus grande rappeuse de tous les temps. Ou au moins de remporter son premier battle. Elle a de qui de tenir – son père était une légende du rap, jusqu'à qu'il soit tué par les gangs.
Mais quand sa mère perd son emploi, que leur propriétaire menace de les mettre à la porte et que la violence enfle dans son quartier, Bri n'a plus le choix : réussir dans le rap n'est plus rêve. C'est une nécessité.
Roman, dès 13 ans

On retrouve dans ce roman l'univers du précédent de l'auteur "Hate U Give" : un quartier noir, ses gangs, sa pauvreté ... Autant j'ai apprécié dans le premier roman de l'auteur, autant ici , il m'a manqué quelque chose tout au long de ma lecture que ce soit du côté de l'univers ou des personnages.
On suit ici Bri , une ado qui rêve de devenir une grande slameuse. Je n'ai pas particulièrement accroché avec elle, elle est têtue, téméraire, ouvre souvent sa grande bouche sans faire attention. Elle a un côté rebelle, sûr d'elle qui m'a pas vraiment plu. Elle a bien aussi ses faiblesses mais elle les cache avec un petit côté arrogant.
Du côté de l'univers, j'ai apprécié que l'auteur face illusion aux événements survenus dans "Hate U Give" . Du coup, j'ai aussi trouvé que l'auteur ne le développait pas assez, nous laissant sur nos souvenirs de la vie dans ce quartier sans le développer plus que ça alors que les deux romans ne sont pas des suites.
Il y a ici aussi un côté familiale fort, mais là aussi je ne suis pas arrivée à apprécier pleinement la mère de Bri ni son frère.

J'attendais peut-être trop de ce roman après ma lecture du précédent de l'auteur. J'ai trouvé celui ci assez plat : à aucun moment je me suis sentie concernée par la vie de Bri. Le roman n'est pas désagréable à lire, la lecture se fait vite , rien de transcendant alors que Hate U Give m'avait porté.