jeudi 7 octobre 2021

Adulte Air Rita Perse

 


Le problème des histoires sans lendemain, c'est qu'elles durent une éternité.

Je ne sais plus très bien quand tout cela a commencé. Je me souviens de notre rencontre à la librairie, mais pas de la date exacte. Je me souviens de notre premier baiser. C'était dans la rue, devant ma voiture, à quelques pas de chez lui. Il a posé ses mains autour de mon visage et m'a chuchoté son premier mensonge : N'aie pas peur, je ne te ferai pas de mal. Et puis il m'a embrassée. Quand ses lèvres ont frôlé les miennes, j'ai senti tout mon corps se vider. Comme lorsqu'on plonge de 10 mètres. Et sa langue qui cherchait la mienne, pendant que ses mains continuaient de réchauffer mon visage. C'était bon et effrayant. C'était peut-être ça le début. Ce premier baiser. La première page d'une histoire sans lendemain qui tourne en boucle dans ma tête comme une histoire sans fin.

Ce livre est né du compte Instagram @Adulte_Air, qui raconte les joies et les peines d'une femme confrontée à une passion indicible. Malgré le millier de phrases publiées sur le compte, il restait des choses à raconter. Tout l'amour qui se cachait entre les lignes de la censure d'Instagram. Cet amour, vous le lirez ici. Sans filtre et sans concession.

Un roman original, il est issu d'un compte Instagram où une jeune femme raconte son expérience de d'adultère : son infidélité, son amour pour l'autre.

Un roman qui se lit très vite, en effet, les "chapitres" font une page, parfois seulement quelques lignes ce qui donne un rythme effréné au récit. On ressent l'urgence, la peur, l'envie de cette femme de vivre à fond et profiter de cette relation. On sent que cette femme se découvre, s'épanouit à travers cet "interdit", tout en se posant de nombreuses questions sur elle-même.

Attention, ce roman est un récit érotique et risque de ne pas plaire à tout le monde. C'est très léger dans l'érotisme.

Grâce au rythme de la narration, je suis allée au bout sans difficultés. Je pense qu'autrement, j'aurai eu du mal à accrocher tant il y a plus de réflexions, de descriptions qu'une véritable histoire. De plus, j'ai trouvé que parfois c'était un peu décousu.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!