vendredi 28 mai 2021

Echange loft londonien contre cottage bucolique Beth O'Leary

 


AU PROGRAMME : ROMANCE ET HUMOUR ANGLAIS POUR UNE HISTOIRE DANS LA DROITE LIGNÉE DE JOJO MOYES.

Leena Cotton est épuisée. Ce n'est pas elle qui le pense, c'est son corps qui le lui dit. Son burn-out explosif en plein milieu d'une réunion capitale parle à sa place. Pour la peine, son employeur lui impose deux mois de congés qu'elle ira passer – en traînant les pieds – dans le cottage
de sa grand-mère, à la campagne. Elle aurait encore préféré mourir de surmenage que d'ennui...
Eileen Cotton a pris une décision : puisque son époux de toute une vie l'a quittée du jour au lendemain, elle a désormais le droit de vivre pour elle-même. Et pourquoi pas même... vivre
une relation charnelle passionnée, à 80 ans ? Mais dans son petit village du Yorkshire, les candidats au poste d'amant ne sont pas légion...
Un problème ? Une solution ! La grand-mère et la petite-fille n'ont qu'à échanger leurs vies. Eileen ira habiter dans la colocation de Leena à Londres, où les beaux messieurs pullulent,
tandis que Leena a pour mission de se reposer à la campagne et... de régler tous les problèmes qu'elle avait tenté jusqu'ici de mettre sous le tapis.
Avec quelques conseils pour apprivoiser la trépidante capitale d'un côté, et un ou deux trucs pour gérer les voisins intrusifs (ou excessivement séduisants) de l'autre, les aventurières devraient s'en sortir... N'est-ce pas ?


Un joli feeel good, original.

Deux personnages, deux générations : Leena et sa grand-mère Eillen, deux vies bien différentes, un drame, une belle dynamique de vie pour Eillen. Ce roman est tout ceci et bien plus encore, fait le sel de ce feel good plein de couleurs. On ne s'ennuie pas une minute avec nos deux femmes.

J'ai adoré le personnage d'Eillen, 79 ans, vive, généreuse. C'est quelqu'un qui donne de sa personne pour les autres. Avec Leena , j'ai eu un peu plus de mal, tout en l'appréciant. Elle est bosseuse et ne vit plus que pour son travail depuis le drame jusqu'au jour où elle craque. Elle aussi, veut être là pour les autres mais elle s'oublie et en restant têtue vis à vis de sa mère et la manière dont cette dernière gére son chagrin.

Eillen et Leena vont échanger leur logement, une expérience inattendue et si belle : un échange de vie, de téléphone, d'ordinateur, un dépaysement pour toutes les deux. Ce moment d'évasion va les faire réfléchir à ce qu'elles ont et n'ont pas , à ce qu'elles veulent pour l'avenir.

On suit alternativement nos deux protagonistes. C'est exaltant, curieux de découvrir en parallèle ce que chacune d'elle vit quasi au même moment en étant en partie dans la vie de l'autre.

Une belle histoire bien pimentée, qui donne envie de tenter l'expérience.